Les étapes à considérer pour réaliser une belle allée gravillonnée

L’allée gravillonnée est l’option la moins chère si vous envisagez d’agrémenter votre jardin, à condition que vous la réalisiez vous-même. Ce type de travaux nécessite de passer par différentes étapes avant de poser le gravier à proprement dit. Il s’agit d’une construction qui requiert la mise en place d’une bonne fondation. Dans cet article, nous vous relatons point par point toutes les démarches et travaux à effectuer pour réaliser une belle allée gravillonnée.

Une allée gravillonnée pour quel usage ?

Avant d’acheter les matériaux et de commencer la réalisation de votre allée gravillonnée, définissez dans un premier temps l’usage que vous allez en faire. Différents points conditionneront ensuite sa mise en place. Une allée piétonne est relativement simple à réaliser soi-même, car le décaissement du sol est moins profond. En revanche, il est fondamental de considérer le poids et le volume des matériaux à utiliser.

Une allée gravillonnée carrossable réclame un décaissement plus considérable et les travaux sont beaucoup plus exigeants sur le plan physique et matériel.

D’autre part, il est primordial de prendre en compte les critères tels que la fréquence de passage sur l’allée gravillonnée, le type de terrain, la forme de l’allée, le dénivelé ainsi que le sens de la pente. De ces deux derniers points dépend surtout l’optimisation de l’évacuation des eaux sur votre allée gravillonnée.

Et enfin, pensez au type de gravier que vous comptez utiliser. Les graviers et les cailloux se déclinent en différentes variétés, tailles et couleurs. L’avantage d’opter pour une allée gravillonnée réside justement dans les multiples styles et esthétiques qu’il vous est possible de réaliser. Le choix du type de revêtement de sol dépendra entièrement de vos goûts.

En direct :  Décorer votre jardin de façon originale avec des guirlandes solaires

Le traçage de l’allée gravillonnée

Définir le parcours de votre belle allée gravillonnée est la prochaine étape à suivre. Suivant le design recherché, vous avez le choix entre tracer une allée rectiligne ou courbée. Dans l’une comme dans l’autre, vous aurez besoin d’un cordeau pour délimiter chaque côté de votre allée. Assurez-vous que votre tracé reste bien parallèle du début jusqu’à la fin. Dans le cas d’une allée gravillonnée rectiligne, un mètre vous aidera à rendre les bords entièrement parallèles.

Pour réussir une allée courbée, nous vous conseillons plutôt de procéder au traçage en usant d’un élément souple, un tuyau d’arrosage par exemple. Maintenez cet élément de chaque côté de l’allée à l’aide de piquets, à intervalles réguliers. Un mètre vous permettra d’assurer le parfait parallélisme des bords de votre future allée gravillonnée en courbe.

Concernant la largeur, s’il s’agit d’une allée piétonne, nous vous conseillons idéalement une largeur comprise entre 80 et 100 cm. S’il s’agit d’une allée carrossable, une largeur allant de 300 à 400 cm au minimum est appréciée. Et enfin, si cette allée gravillonnée carrossable est en courbe, optez pour des courbes moins prononcées de manière à ce que les véhicules qui passent n’abîment pas les bords. Une fois que vous aurez défini le parcours de votre allée, vous pouvez procéder au décaissement du sol.

Le décaissement du sol

Les procédures à suivre diffèrent suivant le type d’allée gravillonnée à concevoir. Le volume des matériaux indispensables à la réalisation varie suivant qu’il s’agisse d’une allée piétonne ou carrossable. Logiquement, la profondeur du décaissement n’est également pas la même pour l’une et pour l’autre.

En direct :  Nos conseils pour bien fleurir une cour

Dans le cas d’une allée gravillonnée piétonne, le décapage du sol s’effectue sur 10 à 15 cm de profondeur tandis que celle-ci va de 25 à 30 cm pour une allée carrossable. Le volume de l’allée ainsi créée se déduit facilement à l’aide du calcul : L x l x profondeur de l’allée.

Si nous prenons par exemple le cas d’une allée carrossable de 20 m de long et de 4 m de large, avec une profondeur de 0,3 m, le volume sera 20 x 4 x 0,3 = 24 mètres cubes. C’est ensuite en fonction de ce paramètre que vous devez déterminer la quantité des matériaux qui vous serviront à la réalisation de votre allée gravillonnée.

La pose d’une première couche de tout-venant

Après avoir creusé la fouille, étalez une première couche de tout-venant composé de caillasses concassées de calibre 0-40. S’il s’agit d’une allée piétonnière, une couche de 8 à 9 cm suffira, car une fois damée, elle passera à 6 ou 7 cm d’épaisseur.

Dans le cas d’une allée carrossable, une couche de tout-venant de 25 cm est recommandée. Après un passage au rouleau compacteur, elle passera à 20 cm.

Vous l’aurez compris, la première couche de tout-venant devra être damée au maximum. Des vides se formeront entre les pierres, et pour les combler, il vous suffit de déverser une fine couche de sable que vous devrez bien étaler à l’aide d’un râteau.

Lorsque la sous-couche est bien aplanie, placez du feutre géotextile sur toute l’allée à gravillonner. Cette couverture empêchera la pousse des mauvaises herbes ainsi que la remontée des racines. Elle se révèle également indispensable pour préserver l’aspect esthétique de votre allée gravillonnée.

En direct :  Comment renforcer le bas d'une clôture ?

La dernière étape

Une fois la couverture géotextile posée, vous pouvez passer à la dernière étape qui consiste à déverser vos graviers sur l’allée. Nous vous conseillons de choisir des variétés relativement fines de manière à faciliter le passage sur l’allée gravillonnée par la suite. Des graviers de 6-20 de calibre sont idéaux pour avoir à la fois un côté esthétique et pratique. Transportez-les dans une brouette, puis à l’aide d’une pelle, étalez-les sur l’allée de manière à avoir une couche homogène. Avec une couche trop épaisse, marcher sur l’allée gravillonnée deviendrait inconfortable tandis qu’une couche trop fine risque de disparaître rapidement après quelques passages. Nous recommandons donc une couche de gravier d’à peu près 3 à 4 cm d’épaisseur.

Notez que suivant cette valeur, vous aurez besoin approximativement de 1 mètre cube de gravier pour recouvrir une superficie de 25 mètres carrés. D’autre part, nous vous conseillons de recharger en gravier votre allée en partie une fois tous les 3 ans de manière à maintenir son niveau.

N’oubliez pas de ratisser l’allée à l’aide d’un râteau pour aplanir la surface. Et enfin, il vous est possible de placer une bordure en pavée tout le long de votre allée gravillonnée de manière à contenir vos graviers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *