Comment fabriquer un désherbant naturel au vinaigre, sel et produit vaisselle ?

Le fait de devoir arracher à la main une à une toutes les plantes indésirables de votre jardin peut être épuisant. Pourtant, l’utilisation de produits chimiques est une solution qui ne vous parait peut-être pas idéale. Il existe heureusement des solutions naturelles et faciles à mettre en œuvre pour désherber votre jardin. À l’aide de vinaigre, sel et produit de vaisselle, vous pouvez en effet fabriquer un désherbant fait maison efficace.

Utiliser le sel comme désherbant

Très souvent, le sel est cité parmi les ingrédients que vous pouvez utiliser pour créer un désherbant efficace. La recette de désherbant la plus simple consiste notamment à diluer du sel dans de l’eau. Pour 1 litre d’eau, il faut diluer environ 200 g de sel. La quantité de sel peut toutefois changer si vous faites un cocktail mélangeant de l’eau, du vinaigre blanc et tout autre produit naturel avec le sel.

Le sel peut aussi être utilisé d’une manière directe, simplement en le déposant aux pieds des végétaux indésirables. Que ce soit du gros sel ou du sel de cuisine, son effet désherbant reste le même. Ce produit naturel fonctionne de deux manières sur les végétaux. D’abord, il assèche les plantes, ensuite il empêche les végétaux d’absorber les minéraux dont ils ont besoin pour vivre.

En quelques jours, les plantes ciblées présentent divers symptômes. Elles peuvent jaunir, s’assécher, présenter des brûlures, perdre leurs jeunes tiges et mourir. Le sel est par conséquent un désherbant puissant, mais il faut faire attention à ne pas l’utiliser souvent. En effet, il affecte les végétaux sans aucune distinction, qu’il s’agisse de mauvaises herbes ou non.

Pourquoi éviter le sel ?

Même si le sel est un produit naturel, son utilisation présente de nombreux risques pour votre sol et les végétaux qui s’y trouvent. D’abord, le sel ne se dégrade pas. Lorsque les mauvaises herbes sont éliminées, le sel est toujours présent dans le sol, ce qui signifie que les plantes que vous planterez subiront le même sort que les mauvaises herbes précédentes.

Il faudra alors attendre une très longue période avant que votre sol puisse à nouveau être cultivé. Les seuls végétaux qui pourront y vivre seront les halophytes. Par ailleurs, le sel peut s’infiltrer jusqu’aux nappes phréatiques alors qu’il peut être toxique pour la microfaune. Il en résulte un appauvrissement et la dégradation de votre sol.

L’utilisation du sel est par conséquent conseillée uniquement sur les sols qui ne sont pas destinés à être cultivés. Vous pouvez par exemple vous en servir dans une allée ou une terrasse. S’il faut l’utiliser dans votre jardin, ne le faites pas régulièrement ou diluez-le dans un autre produit moins nocif. Lorsqu’il est dilué dans l’eau, il sera moins agressif, mais il va mettre plus de temps à éliminer les mauvaises herbes.

Utiliser du vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un produit d’entretien ménagé ayant de multiples utilisations. Il peut remplacer la majorité des produits nettoyants industriels, mais il est aussi possible de l’utiliser comme désherbant. Ce produit peut être utilisé sans aucun mélange particulier pour éliminer les mauvaises herbes. Néanmoins, pour amplifier ou réduire ses effets, il est possible d’ajouter d’autres produits à votre mélange à base de vinaigre.

Pour un mélange moins agressif, il faut notamment diluer le vinaigre blanc dans de l’eau. Un mélange équilibré est constitué de 50 % d’eau et de 50 % de vinaigre blanc. Dans d’autres cas, il peut être combiné à du sel pour que le désherbant puisse agir en profondeur. En effet, le vinaigre blanc est un désherbant de surface et il sert surtout à éliminer la partie visible des mauvaises herbes.

Lorsqu’il est pulvérisé sur les feuilles des mauvaises herbes, le vinaigre est capable de brûler ces dernières en moins de 24 heures. Les plantes ciblées se fanent alors et disparaissent, mais leurs racines peuvent toujours être présentes. C’est d’ailleurs le principal inconvénient du vinaigre blanc.

Cela peut inciter les jardiniers à utiliser un vinaigre ayant une plus forte concentration en acide acétique. Or, lorsqu’il est en forte concentration, le vinaigre blanc est inévitablement dangereux. Le vinaigre blanc horticole à 20 % d’acide acétique est par exemple très corrosif et peut provoquer des brûlures au contact de la peau. Pour l’appliquer en spray, il faut alors porter des gants et des lunettes, car il peut aussi piquer les yeux. L’utilisation d’un tel produit n’est pas sans risque pour la faune et la flore. Le vinaigre blanc à forte teneur en acide acétique doit en d’autres termes, être utilisé avec parcimonie.

La teneur en acide acétique du vinaigre de cuisine est comprise entre 5 et 7 %. Ce produit n’est pas capable d’éliminer les plus grosses plantes et ne sera efficace que sur les jeunes pousses. Par ailleurs, vous pouvez vous servir de ce type de vinaigre pour acidifier votre sol si son pH tend à être basique. Afin d’éliminer les plantes déjà bien développées, il faudra de l’acide avec une teneur en acide acétique de plus de 10 %.

Les mélanges à base de lave-vaisselle

Contrairement aux deux produits cités plus haut, le lave-vaisselle ne peut pas s’utiliser seul comme un produit désherbant. Le plus souvent, il est combiné avec du vinaigre blanc pour améliorer les effets de ce dernier. Généralement, pour un litre de vinaigre, vous devez ajouter environ 10 ml de liquide vaisselle, soit environ deux cuillères à café.

Grâce au liquide vaisselle, le vinaigre blanc peut adhérer plus facilement sur les feuilles des végétaux indésirables et les éliminer. Rien ne vous empêche par ailleurs de l’utiliser avec d’autres désherbants naturels de maison. Le cocktail de désherbant le plus courant consiste à mélanger le sel, le vinaigre et le liquide vaisselle. Pour cette recette, il vous faut notamment 3 litres de vinaigre, 100 grammes de sel et du liquide vaisselle.

Ce désherbant naturel fonctionne mieux lorsqu’il est appliqué le matin sur les plantes indésirables. En cours de journée, la chaleur va alors amplifier ses effets. Le mélange a l’avantage de combiner les effets désherbants du sel et du vinaigre, mais il faut toujours garder en tête les effets négatifs respectifs du sel.

Si vous souhaitez réellement désherber sans prendre aucun risque, la binette reste la solution la plus sûre. Sinon, il existe aussi les désherbants thermiques qui permettent de faire un désherbage ciblé et efficace avec peu d’inconvénients.

Laisser un commentaire