Comment construire soi-même un carport pour sa voiture ?

Le carport est un abri de voiture qui a l’avantage d’être plus économique comparé à la construction d’un garage. Il protège votre véhicule contre la corrosion et les aléas météorologiques, mais il peut également servir d’espace de vie dans certains cas. Sans parler du fait qu’il contribue à apporter une plus-value à votre propriété. Compte tenu de tous ces avantages, construire un carport pour sa voiture se révèle être un projet intéressant, mais comment le monter soi-même ?

Définir le modèle de carport

Avant d’entreprendre les travaux, il convient dans un premier temps de sélectionner le type de carport que vous souhaitez avoir pour votre voiture. Un modèle doté d’une structure en métal se révèle robuste, mais cela peut engager des coûts et des travaux assez lourds si vous comptez le construire vous-même. Opter pour une structure en bois se révèle plus avantageux dans la mesure où ce matériau est plus abordable et plus esthétique. Bien qu’il nécessite un entretien régulier, le carport avec une structure en bois reste plus facile à monter comparé à un modèle en métal. D’ailleurs, si vous optez pour un bois traité sous pression, vous profitez d’un matériau relativement durable et entièrement personnalisable.

Suivant la configuration de votre allée ou de votre jardin, ou encore en fonction de l’espace dont vous disposez, vous avez également le choix entre un carport adossé ou autoporté. Un abri de voiture adossé directement à votre logement est quelque peu complexe à mettre en place. En revanche, il vous permet d’offrir à votre véhicule une protection optimale face aux intempéries.

En direct :  Optimisez enfin votre système d'arrosage

Pour vous simplifier la tâche, il existe heureusement des carports proposés en kits qui restent des solutions idéales pour construire soi-même un carport pour sa voiture. Vous n’aurez ainsi qu’à suivre le plan fourni avec votre matériel pour mettre sur pied votre abri de voiture.

L’emplacement de l’abri de voiture

Une fois que vous aurez choisi le type de carport que vous désirez construire pour votre véhicule, vous devez vous pencher sur la question de son emplacement. C’est un point important à prendre en compte dans la mesure où vous devrez conditionner le sol destiné à accueillir votre carport DIY et également prévoir un chemin qui y conduit.

Si votre auto est de taille moyenne, préparez un terrain de 5 m de long sur 3 m de large environ. L’avantage de construire soi-même son abri de voiture réside dans le fait qu’il vous est toujours possible de procéder aux ajustements nécessaires suivant le nombre de véhicules que vous avez ou leur taille.

Avant de commencer la construction de votre carport à proprement parler, vous devez niveler le sol. Le terrain concerné peut être bétonné ou goudronné. Sinon, vous pouvez vous contenter de retirer l’herbe avant de recouvrir le sol d’une couche de gravier. Afin d’empêcher l’herbe et les mauvaises herbes de pousser sur le terrain, le recouvrir d’un tapis protecteur est envisageable. Si possible, il est même apprécié de bétonner également le chemin conduisant à l’abri ou à défaut, mettez en place un chemin en pavés de pierres.

Le dressage des poteaux

Comme mentionné plus haut, vous devez dans un premier temps préparer l’emplacement choisi pour votre carport. Cet abri de voiture est évidemment composé d’une toiture qui sera supportée par une structure (en bois ou en métal). La prochaine étape consiste donc à dresser les poteaux censés supporter le toit de votre carport.

En direct :  Cornouiller : Variétés, entretiens, taille

Dans le sol non travaillé, plantez des piquets. Assurez-vous qu’ils sont bien droits en tirant un cordeau. Laissez celui-ci en place et enlevez vos piquets. Vous pouvez ensuite creuser les trous destinés à accueillir vos poteaux. Une profondeur de 60 cm ou plus est préconisée. D’autre part, il convient d’utiliser des poteaux de hauteurs différents, soit 3 m pour un côté et 4 m de l’autre par exemple. Cela vous permettra d’obtenir une inclinaison au niveau de la toiture qui favorisera l’évacuation des eaux de pluie.

Suivant le type de poteau utilisé ainsi que le matériau qui le compose, il est possible que vous deviez l’enduire de goudron dans un premier temps. Si cette opération s’avère nécessaire, attendez que les poteaux sèchent complètement avant de les installer. Normalement, un carport en kit est livré avec des chevrons. En fonction des modèles d’abris pour voiture, ces derniers ne présentent pas toujours les mêmes systèmes de fixation. Quoi qu’il en soit, ils sont destinés à maintenir la toiture de votre carport. C’est pourquoi vous devez placer les chevrons sur les extrémités supérieures de chacun de vos poteaux.

Dans le cas où vous auriez opté pour la construction d’un carport adossé, assurez-vous de placer vos fixations à la hauteur mentionnée dans le plan de montage. Avant de passer à l’étape suivante, vérifiez que votre structure est bien droite et stable.

La mise en place du toit

La technique d’installation du toit de votre carport dépendra évidemment du modèle d’abri pour voiture que vous aurez choisi. Toutefois, la manière de procéder reste sensiblement identique qu’il s’agisse d’un carport autoporté ou adossé. En outre, vous devez construire la structure sur laquelle reposera le toit de l’abri en reliant les poteaux entre eux par des poutres transversales. L’idée est de créer un rectangle ou une partie de rectangle pour un abri adossé.

En direct :  Comment détruire les ronces naturellement ?

Sur la totalité de la longueur de la toiture devront être installées des solives. Il s’agit d’éléments de charpente à poser horizontalement sur les poutres ou en appui à votre mur de manière à constituer un plancher.

Si vous avez opté pour la construction d’un carport en kit pour votre voiture, il vous suffit de vous référer à la notice de montage fournie avec ce dernier.

Et enfin, il ne vous reste plus qu’à étanchéifier la toiture en la refermant complètement. Dans le cas d’un carport DIY en bois, nous vous conseillons de recouvrir le toit ainsi posé avec du goudron. Sinon, il est possible de renforcer l’étanchéité du toit de votre abri de voiture avec des tuiles.

Dans le cas d’un modèle en plexiglas, vous n’aurez qu’à visser aux solives les plaques composant la toiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *