Anthurium : Comment bien entretenir la plante langue de feu ?

En matière de plante d’intérieur, l’anthurium figure selon nous parmi l’une des plus élégantes. C’est également une plante facile à entretenir et qui peut s’épanouir pleinement du moment que toutes les conditions indispensables à sa croissance sont respectées. Si vous êtes un amateur de plante, que vous désirez égayer votre intérieur avec une langue de feu, mais que vous n’avez pas forcément la main verte, cet article vous dévoile les secrets d’entretien pour avoir une belle plante flamant rose.

Caractéristiques de l’anthurium

Également appelée plante flamant rose ou encore langue de feu, l’anthurium est une plante vivace qui pousse dans les régions tropicales. Il est originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud. Suivant les espèces, cette plante peut atteindre une hauteur allant de 50 à 70 cm. Elle apprécie surtout les endroits qui profitent d’une bonne exposition à la lumière, mais elle n’aime pas être exposée directement au soleil.

Comme il s’agit d’une plante tropicale, il convient de la garder dans un lieu où la température ambiante ne descend pas en dessous de 10 °C. Sa période de floraison est très étendue et la langue de feu peut fleurir plusieurs fois au cours d’une même année. Suivant les variétés, l’anthurium peut présenter des fleurs rouges, roses, oranges, jaunes ou même blanches. Notez que même si cette plante n’est pas spécialement toxique, elle produit une sève particulièrement urticante. Quoi qu’il en soit, elle peut parfaitement servir d’ornement d’intérieur et mettre un peu de couleur dans votre maison.

Cette plante a l’avantage d’être assez facile d’entretien et elle peut même vivre durant plusieurs années (entre 3 à 4 ans) si toutes les conditions propices à sa croissance sont réunies.

En direct :  Comment fabriquer un désherbant naturel au vinaigre, sel et produit vaisselle ?

Quel terreau utiliser ?

Pour obtenir un bel anthurium qui dure sur plusieurs années, vous devez réunir toutes les conditions favorables à sa bonne croissance. Cette plante tropicale a notamment besoin d’un sol particulièrement perméable, mou et léger. Vous devrez utiliser un substrat poreux, le même qui est utilisé pour planter les orchidées. Afin de préserver la perméabilité à l’eau et à l’air du terreau, vous pouvez utiliser des billes de polystyrène. Pour préserver l’humidité du sol, rajoutez également de la sphaigne. En revanche, vous devez veiller à ce que cette plante ne baigne pas dans une eau stagnante. Évitez également un sol à la teneur en calcium trop élevée. D’autre part, il est possible d’utiliser un substrat composé de sable, de tourbe et de compost pour cette plante.

Quel emplacement choisir ?

Comme dit précédemment, cette plante a besoin d’une luminosité maximale sans pour autant être exposée directement au soleil. La chaleur trop intense de ce dernier risque de la faire flétrir et d’abîmer ses feuilles. Le mieux serait de placer votre anthurium dans un endroit semi-ombragé. Notez aussi que cette plante supporte mal l’air trop sec et chaud ainsi que les courants d’air. Il est de ce fait déconseillé de placer votre langue de feu à proximité d’un radiateur.

Le mieux serait de mettre cette plante dans une pièce où la chaleur ambiante est comprise entre 18 et 25 °C. Il vous est possible de placer votre anthurium dans votre chambre à coucher ou même dans votre salle de bain. D’ailleurs, l’humidité de l’air dans cette pièce ainsi que la chaleur qui y règne sont très propices au bon développement de cette plante.

En direct :  Comment utiliser le bicarbonate de soude contre les taupes ?

Durant les périodes estivales, nous vous conseillons de retirer votre anthurium des espaces extérieurs trop ensoleillés comme le jardin ou la terrasse. Même si cette plante apprécie la chaleur et la lumière, elle supporte assez mal les températures qui vont au-delà de 25 °C. De la même manière, évitez de la mettre dans une pièce où la température ambiante est inférieure à 15 °C.

Le secret pour faire refleurir votre anthurium

Pour avoir de beaux anthuriums, donnez-leur un temps de repos d’environ deux mois après leur floraison. À ce moment, ils doivent être placés dans un endroit où la température est très basse (entre 4 à 5 °C). Durant cette période de repos végétatif, cessez les apports en engrais et réduisez les arrosages.

Le taillage

L’anthurium est une plante d’intérieur qui ne requiert pas de taillage spécifique. Tout ce que vous devez faire, c’est retirer les tiges qui portent les fleurs fanées. D’autre part, les feuilles de cette plante doivent être nettoyées assez régulièrement avec un chiffon ou une éponge humide. Il est important de les débarrasser de la poussière pouvant les recouvrir.

L’arrosage

Afin de protéger cette plante de l’air sec, il convient de la vaporiser d’eau deux fois par jour. Lors de cette opération, prenez soin de ne pas mouiller les spathes au risque de les tacher ou de les voir se flétrir trop rapidement. Assurez-vous également que le terreau dans lequel votre anthurium est planté soit toujours humide. Veillez cependant à ne pas noyer les racines de la plante, car cela peut lui être fatal. Jusqu’à la période de floraison de la plante, fournissez-lui un apport d’engrais une fois par semaine. Durant l’hiver, un arrosage une fois par semaine devrait être suffisant.

En direct :  Portail en aluminium : pourquoi le choisir ?

D’autre part, la plante langue de feu peut être sensible au calcaire. Pour cette raison, nous vous conseillons de privilégier les eaux de pluie. Sinon, vous pouvez utiliser une eau que vous aurez laissée préalablement stagner dans l’arrosoir durant au moins deux jours.

Le rempotage

Pendant les trois premières années, vous devrez rempoter votre anthurium chaque printemps. Ensuite, vous pourrez réduire la fréquence de rempotage à une fois tous les deux ans, notamment lorsque vous constaterez que le diamètre de la motte de la plante dépasse les 25 cm.

Le rempotage vous permet de refaire entièrement le substrat de votre plante afin d’éliminer le calcaire apporté par l’eau du robinet. Notez qu’un taux de calcaire trop élevé dans le terreau de la plante peut endommager ses racines. D’ailleurs, sachez que même si vous utilisez une eau stagnante, mais qui provient du robinet, celle-ci peut toujours contenir une quantité de calcaire plus ou moins infime. À part cela, privilégiez toujours un terreau à base de tourbe blonde et d’écorces ou encore une terre de bruyère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *