Extermination fourmis charpentières, informations, prix…

Les fourmis sont des insectes généralement inoffensifs, mais dont la présence peut parfois poser problème. C’est par exemple le cas des fourmis charpentières qui sont capables de fragiliser les structures en bois des maisons. Les dommages qu’elles causent dans une demeure peuvent mettre quelques années avant de se voir. À ce stade, les réparations peuvent être compliquées et coûteuses.

Présentation de la fourmi charpentière

Il existe de nombreuses espèces de fourmis charpentières (également appelé camponotus) à travers le monde. En général, ces fourmis sont noires et ne dépassent pas les 20 mm. Comme toutes les fourmis, les fourmis charpentières vivent dans une colonie parfaitement hiérarchisée. Au sommet, il y a la reine, ensuite il y a les ouvrières et les mâles.

La reine est la plus grande et les ouvrières sont plus grandes que les mâles. Ces derniers ont toutefois la particularité d’avoir des ailes. La reine est également ailée durant ses premiers jours d’existence, mais elle les perd une fois qu’elle a pondu ses œufs.

Ces fourmis se reproduisent assez vite et peuvent ainsi voir leur nombre de population augmenter rapidement. En plus de leur nid principal, où loge la reine, les fourmis peuvent se répartir dans différents nids annexes appelés « satellites ».

Les fourmis charpentières sont particulièrement attirées par le bois humide ou en décomposition. Elles établissent leur nid en forêt dans les troncs d’arbre en y creusant des galeries. Elles peuvent aussi être attirées par le bois présent dans les habitations. Lorsqu’elles s’introduisent dans une maison, elles deviennent rapidement des nuisibles.

Quels sont les signes de la présence de ces fourmis ?

Contrairement aux termites, cet insecte ne mange pas le bois. Il ne s’agit par conséquent pas d’une fourmi xylophage. Elle reste toutefois aussi nuisible qu’un termite puisqu’elle va creuser dans le bois en veillant à retirer les sciures. La présence de ces sciures peut donc être la preuve que ces insectes ont trouvé refuge chez vous.

Les fourmis charpentières peuvent s’en prendre à n’importe quelle structure en bois, qu’il s’agisse de charpente, d’escalier ou de plancher. Ces structures vont logiquement se fragiliser et se briser plus facilement sur le long terme. Dans le cas où vous remarqueriez par exemple une zone brisée anormale sur une fenêtre ou une porte en bois, il se peut qu’il y ait des fourmis à proximité.

En été, les insectes sont un peu plus actifs, c’est pourquoi il est plus ou moins normal de voir des fourmis rôder dans votre maison. En revanche, si ces fourmis sont présentes même en hiver, cela pourrait signifier qu’elles ont établi une colonie chez vous.

Par ailleurs, si vous avez des arbres qui rentrent en contact avec votre demeure, cela peut faciliter l’entrée des fourmis. Dans le cas où vous auriez du bois de stockage chez vous, les fourmis charpentières peuvent également être poussées à envahir votre maison.

Comment s’en débarrasser ?

Si vous remarquez la présence de fourmis qui circulent dans un coin de votre maison, les éliminer une à une n’est pas une bonne idée. Environ 5 % de la population d’une colonie part en exploration hors de la colonie. Même si vous parvenez à les éliminer, il en viendra encore d’autres. Étant donné que la reine peut pondre beaucoup d’œufs, vous serez obligé de perpétuellement chasser les fourmis.

Par ailleurs, vous ne pouvez pas espérer qu’elles partent d’elles même une fois qu’elles se sont établies. L’intérieur d’une habitation leur offre un milieu propice pour leur développement et elles n’auront aucune raison de partir. De plus, une reine de cette espèce de fourmi peut vivre pendant 17 ans environ tandis que les ouvrières peuvent vivre pendant 7 ans. Si vous ne procédez pas à la destruction des fourmis, elles cohabiteront avec vous pendant longtemps.

Pour éliminer efficacement ces fourmis, vous avez besoin de détruire leur nid principal, là où se trouve la reine. Si vous détruisez uniquement les nids satellites, il en apparaitra encore d’autres. La destruction du nid principal peut toutefois s’avérer difficile s’il se trouve dans un endroit difficile d’accès.

La méthode pour les éliminer consistera alors à asperger d’insecticide les fourmis charpentières. De préférence, il faudra que ce soient les ouvrières qui se chargent de l’alimentation de la colonie qui ingèrent l’insecticide. Elles pourront alors contaminer plus facilement le reste de la colonie, surtout la reine.

Dans le cas où le nid principal se trouverait à l’extérieur de votre maison, sa destruction peut être particulièrement simple. Vous pouvez par exemple vous contenter de verser de l’eau bouillante dans la fourmilière et le tour sera joué. Cependant, pour être certains de ne plus avoir de problème de fourmi, le mieux est de contacter un professionnel.

Pourquoi faire appel à un expert ?

Pour de nombreuses raisons, l’intervention d’un expert peut être requise si vous souhaitez procéder à l’extermination des fourmis charpentières. D’abord, l’expert sera apte à repérer plus rapidement l’endroit où sont logées les différentes colonies de fourmis dans votre maison. Ensuite, il pourra effectuer une intervention efficace permettant de préserver au mieux les structures où se sont logées les fourmis.

Il est difficile d’estimer le coût moyen d’une intervention de destruction fourmilière puisqu’il y a divers paramètres à prendre en compte. Il est toutefois probable que vous n’ayez pas besoin de dépenser plus de 1 000 €.

Vous devez néanmoins être conscient du fait que l’élimination des fourmis ne peut se faire simplement. Le professionnel devra probablement effectuer jusqu’à trois interventions durant l’année avant d’être certain que les fourmis ont définitivement quitté votre demeure. Ainsi, ne vous étonnez pas s’il y a encore des fourmis qui circulent chez vous même quinze jours après l’intervention du professionnel.

Ces fourmis restantes peuvent provenir de nids satellites et vous devez prendre diverses précautions afin de limiter leur prolifération. Vous devez par exemple boucher toutes les fissures par lesquelles elles peuvent s’immiscer. Ensuite, réparez les éventuels problèmes de fuites pouvant humidifier vos structurer en bois afin de ne pas attirer les fourmis.

Si vous stockez du bois de chauffage, veillez à ce qu’aucun insecte n’habite à proximité de votre espace de stockage. Et enfin, coupez les branches d’arbres qui entrent en contact avec votre maison puisqu’elles peuvent permettre aux fourmis d’y accéder plus facilement.

Laisser un commentaire