Comment faire partir un papillon de nuit bloqué dans la maison ?

Contrairement à leurs cousins de jour, les papillons de nuit sont moins charmants et beaucoup sont d’ailleurs rebutés par la présence de ces insectes dans leurs logements. Si par mégarde un papillon de nuit se retrouve bloqué dans votre maison, vous avez plusieurs manières de l’en chasser sans forcément lui faire du mal. Trouvez d’ailleurs ci-après nos astuces pour faire partir efficacement un papillon de nuit coincé chez vous.

Utiliser des répulsifs pour papillon de nuit

Avant de nous attaquer au problème, il convient de connaître quelques spécificités utiles concernant le papillon de nuit. Même si l’apparence de cet insecte a tendance à dégouter, voire même à effrayer certaines personnes, sachez qu’il est totalement inoffensif. En cas de contact, certaines espèces risquent néanmoins de se révéler toxiques, mais le niveau de dangerosité du papillon de nuit n’est pas un fait avéré. Des variétés tropicales peuvent également mordre ou piquer, mais pour ce qui est des espèces présentes en France métropolitaine, vous n’aurez rien à craindre.

D’autre part, le papillon de nuit se repose entièrement sur son odorat. Il utilise notamment ses antennes pour capter les senteurs et ainsi se déplacer et se repérer. En nous basant sur ce fait, il est donc admis d’utiliser des répulsifs odoriférants pour faire partir un papillon de nuit de chez soi.

Les huiles essentielles sont des solutions simples qui vous permettent d’éloigner ou de faire partir cet insecte de votre maison. Préférez l’huile essentielle de menthe poivrée ou encore l’huile essentielle de neem pour vous débarrasser de cet insecte.

En direct :  Extermination chenilles processionnaires, informations, prix...

Il vous suffit pour cela de verser quelques gouttes de votre huile essentielle sur des morceaux de tissus que vous placerez ensuite à des endroits stratégiques de votre maison. Pour empêcher cette bestiole de pénétrer chez vous, utilisez également des morceaux de bois sur lesquels vous aurez versé un peu d’huile essentielle. Puis, placez-les près de vos fenêtres et de votre porte d’entrée.

Le bois de cèdre ainsi que les clous de girofle sont aussi des répulsifs naturels capables de faire fuir un papillon de nuit. Et enfin, sachez que cet insecte déteste particulièrement la fumée. À défaut d’allumer un feu de bois dans votre cheminée, vous pouvez utiliser des torches spécialement conçues pour éloigner les insectes estivaux, dont le papillon de nuit. Si vous envisagez cette option, évitez toutefois les produits chimiques et optez pour ceux avec des composants plus naturels.

Installer des plantes odorantes dans la maison

Pour joindre l’utile à l’agréable, pourquoi ne pas utiliser des plantes odorantes pour chasser un papillon de nuit bloqué chez vous ? Comme nous l’avons vu plus haut, cet insecte use principalement de son odorat. Ce dernier est donc très sensible aux fortes senteurs, si bien que le parfum de certaines plantes l’incommodera et l’incitera à partir.

Parmi les plantes connues pour leurs puissantes exhalaisons, vous avez la lavande. Disposer cette dernière dans des points stratégiques de votre logement forcera le papillon de nuit à plier bagage sans demander son reste.

D’ailleurs, si vous souhaitez protéger votre maison contre l’invasion de divers insectes, vous pouvez planter de la lavande de votre jardin. À défaut, installez des pots de lavande sur les rebords de vos fenêtres ou sur votre terrasse.

En direct :  Des mouches chez vous ? Nos conseils pour s’en débarrasser

Ceux qui ne supportent pas l’odeur de cette plante odoriférante peuvent toutefois opter pour d’autres alternatives telles que la sauge, le romarin ou le thym.

Une source de lumière plus atténuée

À l’instar de nombreux insectes, le papillon de nuit est naturellement attiré par la lumière. C’est pourquoi il est toujours préférable de fermer vos fenêtres et vos portes à la tombée de nuit pour éviter qu’il ne s’invite chez vous. Éteindre les lumières extérieures et même celles dans les pièces inutilisées est également nécessaire. Le fait est que vivre dans une maison barricadée et non éclairée n’est pas une solution des plus alléchantes.

Pour vous débarrasser du papillon de nuit qui est bloqué chez vous, pensez à utiliser une toute autre forme de lumière. Les ampoules jaunes ont la particularité d’apporter un éclairage moins vif. En installer dans les pièces où l’insecte a tendance à s’introduire permettra de réduire l’attraction du papillon de nuit pour ces endroits spécifiques. Pour l’inciter à aller dehors, vous pouvez dans un premier temps, éteindre les lumières dans la pièce concernée, laissez vos fenêtres ouvertes et allumez vos éclairages extérieurs. Si ces derniers sont composés d’ampoules blanches, cela incitera davantage la bestiole à aller s’y réfugier.

Néanmoins, la solution la plus rapide pour vous débarrasser du papillon de nuit, c’est de l’attraper afin de le remettre à l’extérieur. Pour ce faire, munissez-vous d’un contenant en verre. Rapprochez-vous discrètement de l’insecte et enfermez-le dans le verre en prenant soin de ne pas abîmer ses ailes. À l’aide d’un papier cartonné ou une feuille rigide, bloquez l’ouverture du verre en l’y faisant doucement glisser. Une fois que le papillon de nuit est piégé, emmenez-le hors de votre maison avant de le libérer.

En direct :  Comment se débarrasser d’un nid d’abeilles ou de guêpes ?

Attention aux zones humides

Tout comme la lumière, les points d’eau attirent les insectes, dont le papillon de nuit. Les zones humides dans votre logement sont ainsi susceptibles d’attirer cet insecte et peuvent même l’inciter à y rester. Quoi qu’il en soit, il s’avère que c’est surtout dans les mailles des habits qu’il se reproduit. Les larves des mites ont d’ailleurs la fâcheuse tendance de dégrader vos vêtements en se nourrissant du tissu. En cas d’invasion, certaines mites iront même jusqu’à s’attaquer aux aliments que vous stockez. Afin de vous en prémunir, vous pouvez y placer des petits sachets dans lesquels seront placées des fleurs odorantes séchées. Sinon, il vous est également possible de concevoir des pochons d’huiles essentielles que vous disposerez ensuite dans les zones les plus menacées de votre logement. Encore une fois, optez pour des senteurs puissantes telles que les clous de girofle ou d’autres herbes aromatiques.

Et enfin, retirez tous les points humides à l’intérieur ou à proximité de votre demeure, cela va des flaques d’eau jusqu’aux soucoupes de vos plantes si vous en avez. Pensez également à drainer ou à évacuer autant que possible les écoulements naturels pouvant survenir des chéneaux de votre toiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *