Décoration des murs : comment bien associer les couleurs ?

La décoration d’intérieur ne se limite pas aux choix des meubles ou à leur aménagement, vos murs jouent également un rôle primordial. D’ailleurs, par leur simple couleur, ils vous permettent d’apporter de la lumière et plus de chaleur à une pièce. Le choix de l’association des couleurs de vos murs est d’autant plus important pour redéfinir l’ambiance que vous souhaitez insuffler à votre intérieur. Pour autant, vous devez éviter certains pièges et faire les bons choix.

Le camaïeu, un choix sûr

Pastel ou vif, froid ou chaud, foncé ou clair, le camaïeu se caractérise par le dégradé d’une couleur primaire. Cette dernière est ponctuée de nuances issues de sa variation d’intensité, de luminosité et de contraste. Les camaïeux sont aussi nombreux que les couleurs répertoriées dans le cercle chromatique. En revanche, ils s’obtiennent principalement à partir d’un coloris de fond qui se décline en fonction des tonalités et des nuances qui lui sont associées. À titre d’exemple, le rouge peut être tomate, vermeil, bordeaux, coquelicot, corail, etc. Le bleu peut être turquoise, grisé, canard, etc.

Choisir de peindre ses murs en camaïeux se présente comme une excellente idée dans la mesure où ce dégradé vous permet d’harmoniser votre intérieur avec un effort moindre. Les risques de mauvais goût sont minimes, car les nuances utilisées proviennent d’une même couleur de base.

Cette association de nuances offre généralement un résultat original. En revanche, comme il implique de juxtaposer des coloris relativement similaires, cela peut parfois manquer de caractère. C’est d’autant plus vrai dans le cas des coloris neutres tels que le bleu ou le gris. C’est pourquoi nous vous conseillons de choisir minutieusement votre couleur de fond si vous souhaitez réussir votre camaïeu.

D’autre part, restez sur 3 couleurs au maximum. La combinaison d’une couleur vive et d’un ton intermédiaire ainsi qu’un ton pastel ou clair fera l’affaire.

Une astuce qui vous permettra d’illuminer votre pièce tout en créant un effet de continuité consiste à dégrader progressivement les tons vers les plus foncés aux plus clairs depuis les murs jusqu’aux plafonds. Notez que le camaïeu se prête mieux aux pièces à vivre telles que la chambre ou le salon.

Utiliser des couleurs complémentaires

Afin d’utiliser au mieux les couleurs complémentaires, il convient de bien comprendre de quoi il s’agit. Dans un cercle chromatique, vous avez les couleurs primaires et les couleurs secondaires. Les couleurs complémentaires sont celles qui sont en opposition dans le cercle chromatique : le rouge et le vert, le bleu et l’orange, le jaune et le violet.

Elles ont l’avantage de dynamiser votre intérieur, à condition que vous maîtrisiez leur utilisation. À partir du moment où elles sont minutieusement choisies, vous pouvez vous en servir pour faire ressortir mutuellement chaque coloris. Dans le cas contraire, les couleurs risquent de s’entrechoquer et de saturer le regard. C’est par exemple le cas si vous choisissez directement d’associer le violet et le jaune ou encore le bleu et l’orange.

Le secret pour réussir la décoration de ses murs avec des couleurs complémentaires, c’est de privilégier l’association de leurs nuances. Par exemple, vous pouvez opter pour une combinaison du bleu royal ou encore du bleu foncé avec des tons chauds et orangés tels que l’orange corail ou encore la mangue. Pour obtenir une ambiance chaleureuse et veloutée, l’association du bleu nuit et du bordeaux est également intéressante.

Quoi qu’il en soit, la parcimonie reste de rigueur, car les couleurs complémentaires ont tendance à attirer directement le regard.

Combiner les couleurs chaudes et froides

Toujours en vous référant à un cercle chromatique, vous noterez que deux principales catégories de couleurs y sont représentées : les couleurs chaudes (rouge, orange, jaune, crème ou beige) et les couleurs froides (gris, bleu et vert).

Les premières catégories ont l’avantage d’apporter de la chaleur et du dynamisme. Elles se veulent également plus stimulantes et vivifiantes. Pour toutes ces raisons, nous conseillons leur utilisation principalement dans les pièces telles que le salon, la cuisine ou encore la salle à manger. Les amateurs de couleurs saturées peuvent s’orienter vers des coloris acidulés et citronnés tels que le rose fuchsia, l’orange tangerine ou encore le jaune citron, etc. Si en revanche, vous préférez plus de sobriété, vous avez le choix entre des nuances plus sombres telles que le jaune moutarde, l’orange brûlée, le violet mûr, etc. En revanche, il faut savoir que les couleurs chaudes apportent aussi une sensation de surcharge et d’alourdissement. C’est pourquoi il est préférable de les associer à des couleurs froides. Avec des touches plus pales, vous obtiendrez une contrebalance parfaite entre l’opulence créée par les couleurs chaudes et l’impression de sérénité induite par les couleurs froides. L’usage de ces dernières comme couleurs dominantes se prête mieux dans les pièces orientées plein sud tandis que les couleurs chaudes illumineront les pièces plus sombres et celles qui sont orientées vers le nord. Notez que les couleurs froides ont tendance à générer des sensations relaxantes et apaisantes, d’où l’intérêt de les incorporer dans la décoration d’un bureau ou d’une salle de bain par exemple.

Choisir la couleur de ses murs suivant celle de sa déco d’intérieur

Afin de trouver la couleur qui ira le mieux à vos murs, portez une attention particulière aux couleurs déjà dominantes dans votre décoration d’intérieur (linges de maison, rideaux, meubles, etc.). Le tout consistera ensuite à trouver les nuances qui s’y accordent le mieux. De cette manière, vous n’aurez pas à refaire entièrement votre décoration d’intérieur pour y intégrer de façon harmonieuse vos objets du quotidien.

Trouver l’association de couleurs idéale pour vos murs est plus facile si vous concentrez votre attention sur les nuances et tons déjà présents dans votre pièce. Au lieu de devoir tout changer pour harmoniser l’ensemble avec la nouvelle couleur de vos murs, choisissez plutôt celle-ci en fonction des couleurs existantes. Focalisez-vous par exemple sur un meuble spécifique. Dans le salon, il peut s’agir du canapé. De quelle couleur est-il et quelles nuances se marieraient le mieux avec ce ton ? Avec un canapé blanc, un pan de mur bleu canard pourrait par exemple convenir.

Dans un coin bureau, associer un mobilier noir avec un pan de mur jaune orangé apportera une sensation de confort et de proximité. Les possibilités sont multiples et il ne tient qu’à vous de laisser libre cours à votre créativité.

Laisser un commentaire