Comment installer des toilettes japonaises ?

L’installation d’un WC japonais nécessite un ensemble de fournitures spécifiques ainsi qu’un ensemble de procédures précises. Si vous ne suivez pas les instructions ou si vous n’avez pas les matériaux nécessaires, l’installation peut échouer. Vous souhaitez installer un WC japonais chez vous ? Alors lisez ce guide pour savoir comment vous y prendre !

Qu’est- ce que le WC japonais ?

Les toilettes japonaises, encore appelées « washlet », ressemblent en tous points à des toilettes classiques, à l’exception de quelques modifications mineures.

La fonction bidet intégrée de ces toilettes est ce qui les distingue. En conséquence, les toilettes japonaises peuvent être utilisées de manière plus hygiénique en incorporant un jet d’anus et un jet de vulve.

Cependant, les capacités des toilettes ne s’arrêtent pas là ; la sélection de choix peut être assez vaste selon le modèle. Toutefois, si vous êtes bricoleur et que vous suivez les instructions fournies, certains modèles peuvent être installés rapidement par vous-même.

WC japonais

Prendre les mesures du WC et déposer l’abattant lors de l’installation

La première étape de l’installation d’un WC japonais consiste à retirer le siège et à mesurer le WC. Pour ce faire, dévissez le papillon situé sous la céramique. Avant d’acheter un abattant, il est bon de mesurer la distance entre les bords intérieurs de vos toilettes et le réservoir. La mesure A doit être supérieure à 50 cm, tandis que B est l’écart entre le réservoir et le bord arrière du trou. Cette mesure doit être supérieure à 8 cm dans les deux cas. Enfin, la mesure C est censée être comprise entre 11,8 et 16,5 cm

En direct :  Vous aimez le style électrique ? Nos conseils pour bien harmoniser vos décors

Tournez votre siège de toilette à l’envers et retirez le support en plastique en appuyant sur le bouton de gauche. Insérez les goupilles dans les trous en céramique et fixez le support avec les vis. Fixez le support à l’aide d’un tournevis. Assurez-vous que la vis est bien en place avant de la serrer. Faites glisser le rabat jusqu’à ce qu’il s’enclenche en position.

A lire aussi : le pack mobilier : un service pratique pour vous meubler sans toucher à votre épargne

Réalisez ensuite la bonne plomberie

Retirez le té du réservoir en coupant l’eau et en utilisant une clé pour desserrer l’écrou. Il faut appliquer du ruban de téflon sur le filetage du réservoir et le tordre 10 fois, en s’assurant qu’il est bien fixé. Vérifiez qu’il y a un joint au bas de la pièce en plastique blanc, puis vissez l’écrou sur le té. Ensuite, sans forcer, fixez le té au réservoir.

Si nécessaire, vous pouvez remplacer le joint. Avant de serrer dans le sens des aiguilles d’une montre avec la clé, placez le nouveau joint dans la partie femelle du robinet. Serrez sans exagérer à l’aide de la clé à molette. Insérez le tuyau blanc, puis raccordez-le à votre prise électrique. Le fil fait 1,5 m de long.

Lorsque vous vous tenez sur le volet, le capteur de présence est activé. L’opération de nettoyage peut commencer en appuyant sur le bouton « backwash », qui sort la buse et commence. Des oscillations peuvent être réalisées grâce à l’option « mouvement de la buse ». Parmi les autres fonctions, citons le détecteur d’odeurs, le séchage à l’air chaud, le turbo-lavage, etc.

En direct :  Relooking de chambre : nos conseils
insatallations-de-toilettes

L’utilisation d’un kit pour installer soi-même le WC japonais

En ce qui concerne les sièges de toilettes japonais, un kit de bricolage est la solution idéale. En théorie, vous n’aurez pas besoin d’outils spéciaux ni d’un plombier, mais simplement de colle et d’outils manuels de base.

En réalité, il s’agit d’un kit (siège de toilettes japonais) que vous remplacez simplement par votre siège de toilettes existant à la place de l’ancien. Il suffit ensuite de le raccorder au système de chasse d’eau des toilettes avec un tube en T.

Si vous ne le faites pas, vous risquez d’endommager votre siège de toilette. Vous devez également vous assurer qu’une prise de courant est disponible dans un endroit sûr. En effet, il est nécessaire de fournir de l’électricité au siège de toilette japonais pour qu’il puisse remplir toutes ses fonctions de lavage, de nettoyage, de chauffage et autres.
Pour commander ces diverses fonctions, les sièges de toilettes sont généralement fournis avec une télécommande qui se place sur leur côté ou une télécommande infrarouge sans fil qui peut être accrochée au mur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *