Terrasse sur plots : Avantages et inconvénients, quel prix au m² ?

Si vous rêvez de passer du temps en famille ou entre amis dans votre jardin, sur votre terrasse, sachez qu’il vous est tout à fait possible d’en installer, quelle que soit la configuration de votre terrain. Il existe d’ailleurs des alternatives faciles à mettre en place vers lesquelles vous pouvez vous tourner. C’est par exemple le cas de la terrasse sur plots. Avec cette dernière, vous avez même le choix entre des techniques différentes. Vous pouvez opter pour des plots soit en béton soit en PVC. Si la terrasse sur plots vous séduit, sachez qu’elle n’a pas que des avantages. D’autre part, le prix au m² pour ce type de construction reste également très variable.

Pourquoi opter pour une terrasse sur plots ?

Une terrasse offre avant tout un avantage esthétique à une maison. Elle constitue un prolongement de cette dernière vers l’extérieur, vous permettant ainsi de profiter agréablement de votre jardin et/ou de votre piscine. Si vous disposez déjà d’une terrasse classique, mais que celle-ci est trop basse à votre goût, il vous est possible d’opter pour une terrasse sur plots. L’intérêt de cette dernière réside d’ailleurs dans le fait qu’elle vous offre la possibilité de surélever votre terrasse. Avec des plots réglables, il vous est même possible de choisir la hauteur qui vous convient le mieux. Suivant les fabricants et les plots utilisés, vous disposez d’une amplitude moyenne allant de 40 à 800 mm.

Une autre bonne raison d’installer une terrasse sur plots, c’est qu’elle peut facilement s’installer au-dessus d’une terrasse existante. C’est une solution pratique dans le cas où l’ancienne terrasse ne présenterait pas un niveau correct (par exemple si elle présente une pente de plus de 1 %). Elle s’avère aussi intéressante si par exemple l’aspect de votre terrasse actuelle ne vous plaît plus. D’autre part, il faut savoir que le système de terrasse sur plots a l’avantage de fournir une évacuation optimale de l’eau. Précisons malgré tout que dans le cas d’une pose sur une dalle en béton ou sur une terrasse déjà existante, il est important d’avoir une bonne pente d’écoulement. Dans le cas contraire, il sera nécessaire de régler les plots de la nouvelle terrasse de sorte que celle-ci présente une pente. Le sol sur lequel reposera la construction devra également être préparé en conséquence.

En direct :  Quel prix au m² pour un ragréage professionnel ?

L’autre gros avantage de la terrasse sur plots, c’est sa grande adaptabilité à tous les types de terrains. C’est d’ailleurs le choix idéal si votre terrain est pentu. Notez néanmoins que cette construction reste inadaptée sur un terrain dont le niveau a été récemment travaillé. Par exemple, il vous est impossible d’installer votre terrasse sur plots sur un terrain préalablement aménagé pour accueillir un jardin. En effet, le sol récemment travaillé n’est pas suffisamment stable. Ce qui risque de faire bouger les plots et de créer une instabilité de votre terrasse.

Les inconvénients d’une terrasse sur plots

Même si la mise en place d’une terrasse sur plots se présente comme une véritable bonne idée, vous devrez vous informer également sur ses inconvénients avant de vous lancer. Le prix est notamment le premier point noir qui pourrait vous refréner dans votre projet de terrassement. Il faut savoir que la réalisation de ce type de construction peut avoir un certain coût suivant la hauteur désirée et le nombre de plots utilisés.

Sachez également qu’en décidant d’installer une terrasse sur plots, vous augmentez de plusieurs centimètres le niveau du sol fini. Si par exemple vous optez pour des plots de 2 cm de haut, vous devrez prévoir une hauteur d’environ 5 cm pour assurer une évacuation optimale de l’eau. En revanche, ce type d’ouvrage doit toujours bénéficier d’une hauteur inférieure à 20 cm. Cela étant afin de limiter les risques en cas d’éventuelle rupture de dalle.

Notons aussi que l’étanchéité d’une terrasse sur plots reste très réglementée. En outre, elle obéit aux DTU 43.1. Pour cette raison, il convient de faire appel à un professionnel qualifié pour réaliser cet ouvrage.

En direct :  Quelle différence entre mastic acrylique et silicone ?

À part cela, il est indispensable de vous enquérir des différentes formalités se rapportant à l’installation d’une terrasse. Dans le cas d’une terrasse sur plots de moins de 20 m², par exemple, vous devrez déposer au préalable une déclaration auprès de votre commune. Si la terrasse en question excède les 20 m², la détention d’un permis de construire vous sera nécessaire.

Combien coûte une terrasse sur plots ?

Le prix d’une terrasse sur plots est très variable, car cela dépend de plusieurs facteurs (superficie, nombre de plots, type de revêtement utilisé, etc.). Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons toujours de privilégier les matériaux de qualité si vous voulez garantir non seulement la stabilité, mais aussi la pérennité de votre terrasse. Précisons que le nombre de plots dépend des dimensions et formes du revêtement choisi. Les plots en question doivent aussi être adaptés audit revêtement. Vous devez savoir que suivant le matériau utilisé, les plots ne supportent ni les mêmes charges ni les mêmes contraintes.

Si par exemple vous utilisez des dalles de 40×40 cm, vous aurez besoin d’environ 8 plots. Avec des dalles de 50×50 ou 40×60 cm, il vous faudra 5 plots. Si vous utilisez des dalles de 60×60, 4 plots peuvent suffire. Notez que les plots peuvent être vendus soit par lots soit à l’unité. Un plot réglable coûte généralement entre 2 à 4 €. Pour un lot de 4 à 8 pièces, les prix peuvent aller de 6 à 32 € le m².

Pour concevoir votre terrasse sur plots, vous aurez également besoin des fournitures suivantes :

  • Une rehausse de plot peut coûter entre 0,60 à 1 €.
  • Un correcteur de pente peut valoir entre 1 à 2 € l’unité.
  • Les lambourdes coûtent entre 5 à 10 € le m2.
  • Les clips et vis valent entre 15 à 40 € le m2.
En direct :  Parquet et carrelage, pourquoi opter pour un achat en ligne ?

Si vous prévoyez par exemple d’installer une terrasse sur plots d’environ 15 m², vous devrez préparer un budget avoisinant les 100 à 480 €.

Pour ce qui est du revêtement choisi, les prix sont également très variés.

  • Les lames de bois peuvent coûter entre 15 à 110 € par m² suivant qu’il s’agisse de bois résineux, thermo traité ou exotique.
  • Les lames en composite avoisinent les 50 à 130 € le m².
  • Les caillebotis ou dalles en bois valent entre 15 à 50 € le m².
  • Les dalles en béton coûtent entre 10 et 40 € le m².
  • Les dalles en pierre valent dans les 20 à 60 € le m².
  • Les dalles en carrelage peuvent coûter entre 10 € à 55 € le m².

À tous ces prix vient ensuite s’ajouter le coût de main-d’œuvre du professionnel qui peut aller de 30 à 60 € le m². Pour trouver le meilleur prix possible, vous pouvez toujours demander des devis auprès de différents professionnels qualifiés avant de signer un contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *