Les 10 bonnes résolutions pour sa piscine en hiver

Ce n’est pas parce que l’hiver arrive que vous ne devez plus vous occuper de votre piscine ou même la vider complètement. Procéder à un hivernage de la piscine est nécessaire si vous souhaitez préserver son eau, son revêtement et ses équipements en vue des prochaines saisons chaudes. À cet effet, trouvez ci-dessous les 10 bonnes résolutions à prendre pour votre piscine en hiver.

L’hivernage de la piscine

L’hivernage de la piscine préserve le bon état de votre bassin en prévision des prochaines utilisations. Cela protègera non seulement l’eau de la piscine, mais aussi toutes vos installations contre les températures hivernales et le froid. Pour ce faire, vérifiez constamment la température de l’eau. Dès que celle-ci reste stable en dessous de 15 °C, commencez l’hivernage de la piscine.

Dans les régions froides, l’hivernage passif est plus recommandé. Mettez le bassin au repos en arrêtant la filtration, les entretiens, le nettoyage, etc. Puis, protégez-le à l’aide d’une couverture d’hiver. Dans les régions qui sont peu sujettes au gel de l’hiver, l’hivernage actif est préférable. Réduisez juste la fréquence de filtration du bassin à 2 ou 3 heures par jour et continuez à l’entretenir régulièrement.

Traiter l’eau de la piscine

Même si votre piscine est entièrement recouverte en hiver, vérifiez toujours l’état et la qualité de l’eau. Si vous utilisez une couverture en filet, contrôlez régulièrement la couleur de l’eau de votre piscine. Si celle-ci devient verte, traitez-la avec de l’hypochlorite de calcium si durant la saison elle est traitée au brome ou au chlore. En revanche, un traitement à l’oxygène actif liquide est recommandé dans le cas d’une piscine traitée au PHMB durant les saisons chaudes.

Si vous utilisez une couverture d’hiver étanche et opaque, vérifiez l’éventuelle présence de feuilles dessus et retirez-les régulièrement. Et enfin, si votre piscine ne bénéficie pas d’une couverture d’hiver, procéder à son hivernage le plus tard possible. Enlevez quotidiennement les débris et feuilles flottant à la surface de l’eau avant qu’ils n’atterrissent au fond du bassin.

En direct :  Produit d’hivernage pour piscine : lequel choisir ?

Contrôler les équipements de base de sa piscine

La fin de la saison est l’occasion idéale pour réparer ou remplacer les équipements défectueux ou vétustes de votre piscine. En ce sens, contrôlez l’état du matériel et assurez-vous que tout reste fonctionnel et propre (accessoires divers, filtre, joints, etc.). N’hésitez pas à remplacer les éléments usés, trop endommagés ou trop sales.

Vous pourrez même faire intervenir un professionnel pour procéder aux travaux les plus complexes. Pensez aussi à lui demander conseil pour entretenir correctement votre piscine tout au long de la période hivernale. Généralement, à cette époque de l’année, les piscinistes sont plus disponibles et ils seront à même de vous guider quant à la bonne manière de prendre soin de votre piscine.

Contrôler et entretenir les joints

Logiquement, des joints assurent l’étanchéité de chaque élément qui équipe votre piscine (vanne 6 voies, couvercle de pompe, vannes quart de tour, etc.). Ce sont des éléments essentiels qu’il est donc important de contrôler régulièrement et surtout en hiver. Durant l’hivernage, vérifiez l’état de ces joints et utilisez de la vaseline pour les lubrifier. Au moindre signe de faiblesse (fissure, déformation, usure, etc.), remplacez-les.

Vérifier l’état du liner

L’étanchéité de votre piscine est assurée par le liner. Or, ce dernier est très sensible au gel. C’est d’ailleurs pourquoi nous conseillons l’installation d’accessoires anti-gels tels que des bouchons d’hivernage, des flotteurs, des gizmos ou encore des coffrets anti gel. L’hiver est néanmoins la période idéale pour vérifier l’état général de votre liner. Si celui-ci est vieillissant ou s’il montre des signes d’usure, ce sera l’occasion de le changer. Demandez à une entreprise de le faire si vous habitez dans une région sujette au gel pendant l’hiver, car le liner est délicat à manipuler quand il est gelé.

En direct :  Quelle pompe choisir pour une piscine hors sol Intex ?

Contrôler le matériel de nettoyage

Afin d’être mieux préparé pour les beaux jours, pensez également à vérifier l’état de votre matériel de nettoyage. L’entretien de votre piscine nécessite l’utilisation d’équipements adéquats. En revanche, ces derniers doivent être en bon état pour assurer un nettoyage optimal du bassin. Ainsi, lorsque la saison s’achève, il serait intéressant de contrôler votre robot de piscine, l’aspirateur manuel (si c’est une piscine hors-sol), le kit d’entretien, l’aspirateur, le balai de piscine ainsi que les brosses de fond, de parois et de ligne d’eau.

Nettoyer le filtre

Le filtre est l’un des éléments clés qui assurent la propreté de votre piscine. Pouvant être à diatomées, à cartouches, à sable ou autre, il bloque les impuretés et nécessite de ce fait un nettoyage optimal pour rester opérationnel. La durée de vie d’un filtre à sable est estimée entre 3 à 5 ans. Durant l’hiver, pensez à le nettoyer et vérifiez si un remplacement est nécessaire.

Concernant le filtre à diatomées, un nettoyage annuel est recommandé. Ce sera également l’occasion de vérifier si les toiles de support du dispositif sont en bon état ou s’il faut les changer. Un nettoyage régulier est aussi conseillé si vous utilisez un filtre à cartouches. Les cartouches en question doivent par ailleurs être renouvelées une fois tous les 2 ou 3 ans.

Examiner le tableau électrique

Afin d’alimenter la pompe et les autres matériels de votre piscine, cette dernière doit être raccordée à un coffret électrique. C’est également le tableau électrique qui vous offre une meilleure visibilité quant à la programmation des heures de filtration de votre bassin. Profitez de la mise en arrêt de votre piscine en hiver pour contrôler le bon fonctionnement de ce tableau. Vérifiez entre autres si les cursus qui composent l’horloge marchent bien. Dans le cas contraire, faites venir un professionnel pour effectuer les réparations nécessaires.

En direct :  Piscine naturelle et biologique : Quel prix ? Comment ça marche ?

Examiner la pompe à piscine

Est-il arrivé que votre pompe à piscine soit tombée en panne lors de son utilisation ? Lors de vos baignades, avez-vous entendu un bruit inhabituel venant de cet élément en particulier ? Ce sont certainement les symptômes d’un dysfonctionnement de la pompe à piscine. Si malgré tout cette dernière a tenu jusqu’à la fin de la saison, c’est peut-être le moment de l’examiner. Il est possible qu’un roulement doive être changé. Ouvrez votre pompe et analysez le panier du préfiltre. Un remplacement sera indispensable si des mailles sont endommagées ou si le panier a été brûlé des suites d’une surchauffe du dispositif.

Penser à équiper le local technique

Une piscine bien équipée dispose normalement d’un local technique installé à proximité. C’est dans ce dernier que sont placés ses différents équipements (filtre, pompe, etc.). Quand le bassin est mis en hivernage, vous pourrez en profiter pour remettre votre local technique en ordre et effectuer d’éventuels travaux. Si le gel n’a aucun effet sur le local, il sera envisageable d’y installer de nouveaux équipements (pompe à chaleur, régulateur pH, électrolyseur au sel, etc.). Dans le cas où le local en question est gélif, contrôlez les éventuelles arrivées d’eau et assurez-vous que tout est normal tout au long de l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *