Désherbant maison : Nos recettes d’herbicides puissants et écologiques

Le désherbage est une corvée que vous devrez effectuer souvent afin d’entretenir votre coin de verdure. Selon la surface à travailler, il se peut que le désherbage à la binette soit assez pénible. Il existe heureusement des recettes d’herbicides puissants et écologiques que vous pouvez utiliser.

Pourquoi éviter les produits chimiques ?

Depuis leurs apparitions vers les années 70, les désherbants chimiques comme ceux à base de glyphosate sont devenus très populaires. Ces produits phytosanitaires ont d’ailleurs été considérés pendant longtemps comme la meilleure solution pour ne plus avoir à faire un désherbage manuel. Ils sont effectivement faciles à utiliser et font effet très rapidement.

Leurs impacts négatifs sur l’environnement et sur la santé ont toutefois été dévoilés assez récemment. En plus de polluer le sol, de nuire aux plantes environnantes et d’éliminer des insectes non nuisibles, ils peuvent être sources de cancers. Ainsi, le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) a classé en 2015 le glyphosate parmi les produits cancérogènes probables. Certains produits de nettoyage tels que l’eau de javel peuvent aussi servir, mais même s’ils sont d’apparence inoffensive, ils restent nuisibles à l’environnement.

Les amateurs de jardinage sont de ce fait de plus en plus incités à abandonner les produits phytosanitaires classiques pour se tourner vers les options plus écologiques. Ces dernières sont heureusement variées et même si leurs effets ne sont pas toujours fulgurants, ils ont l’avantage de ne pas être dangereux pour l’environnement et votre santé.

Utiliser de l’eau chaude

Cette solution naturelle est certainement la plus simple et la plus efficace. Il suffit de faire bouillir de l’eau, dont la quantité dépend de la surface à traiter. L’eau bouillante sera ensuite versée sur les mauvaises herbes, ce qui aura pour effet de les brûler. Avec un peu d’ensoleillement et l’absence de pluie pendant quelques jours, l’effet de ce désherbant naturel se verra plus rapidement.

Pour ne pas avoir l’impression de faire du gaspillage, vous pouvez d’ailleurs vous servir d’une eau chaude usée ayant par exemple servi à faire bouillir des pâtes. Cela rendra votre désherbant encore plus efficace puisque cette eau contiendra également de l’amidon et du sel, deux éléments efficaces contre les mauvaises herbes.

Il faudra cependant faire attention à ne pas utiliser trop de sel au risque d’appauvrir votre sol. Le fait que l’amidon soit absorbé par ce dernier vous empêche également d’utiliser votre sol pendant un certain temps. Pour éviter ce petit désagrément, vous pouvez recouvrir le sol d’une bâche en plastique. Vous effectuerez alors un désherbage thermique lorsque vous y verserez l’eau chaude. Il ne restera ensuite plus qu’à retirer les restes de mauvaises herbes avant d’y planter d’autres végétaux.

Un mélange à base de vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un produit qui peut servir d’alternative à de nombreux produits d’entretien du quotidien. Il peut ainsi remplacer les désherbants traditionnels grâce à l’acide acétique qu’il contient. Ce produit n’est généralement pas dangereux pour l’organisme humain et il a aussi un impact moindre sur l’environnement. En revanche, évitez de l’utiliser en excès, car il risque de nuire à la fertilité du sol.

Pour bien l’utiliser, diluez-le dans de l’eau. Le mélange conseillé est de 50/50, c’est-à-dire avec un ratio équilibré entre l’eau et le vinaigre blanc. Le vinaigre blanc est capable de brûler les mauvaises herbes en surface et devra ainsi être appliqué à l’aide d’un vaporisateur. Pour que ce désherbant bio soit efficace, vous pouvez même y ajouter une goutte de liquide vaisselle. Cela permet à l’acide acétique de mieux s’accrocher aux feuilles.

En comparaison avec un désherbant industriel, le vinaigre blanc met un peu plus de temps à faire effet. Pour lui permettre d’agir un peu plus vite sans pour autant le rendre nocif, il est possible d’ajouter à votre mélange un peu de jus de citron pressé. Tout comme le vinaigre, le citron est acide, mais non dangereux pour l’environnement. Sinon, vous pouvez également mélanger le vinaigre blanc et le sel pour un désherbage rapide et efficace.

Le purin d’ortie

L’ortie est une plante bénéfique pour votre jardin. Elle est particulièrement riche en azote, ce qui rend son purin très efficace comme engrais. Cette plante est également très odorante et permet ainsi de repousser certains insectes nuisibles. Et enfin, le purin d’ortie peut servir de désherbant.

Pour fabriquer votre purin, vous aurez besoin de quelques feuilles d’ortie qu’il faudra découper en petits morceaux. Il suffit ensuite de déposer ces feuilles dans un récipient avant d’y ajouter de l’eau. Pendant 15 jours environ, vous aurez à remuer le mélange afin d’évacuer les bulles de gaz liés à la fermentation avant de laisser reposer. Étant donné l’odeur nauséabonde de la préparation, il vaut mieux la placer dans un endroit isolé.

Lorsque la préparation est prête, il faut la filtrer pour obtenir le purin qui vous servira de différentes manières. Les résidus pourront quant à eux, accompagner vos engrais de compost. Le purin concentré peut être utilisé directement en tant que désherbant. Si vous souhaitez plutôt l’utiliser comme engrais ou insecticide, il faudra le diluer.

Autres recettes disponibles

Tout comme le sel et le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude est un produit facile à trouver. Pour l’utiliser en tant que désherbant, vous n’avez besoin d’effectueraucune préparation particulière. En effet, il suffit de le saupoudrer sur la zone que vous souhaitez désherber. Le bicarbonate de soude est très efficace lorsqu’il est utilisé en complément avec l’eau chaude ou le vinaigre blanc.

Le paillage est quant à lui, une solution qui vous évitera de désherber votre jardin trop souvent. Pour le mettre en pratique, vous aurez simplement besoin de paillis fait à partir de résidus d’herbes tondus ou des feuilles mortes broyées. Il suffit ensuite de couvrir la surface à protéger avec le paillis en question en formant une couche d’environ 5 à 10 cm d’épaisseur.

Le paillis laisse passer l’eau et l’air, ce qui permet au sol de rester en bon état. Vous pouvez par conséquent en déposer aux pieds d’un arbre et continuer à l’arroser sans problème. En revanche, il empêchera les mauvaises herbes de pousser. Cette couverture va en plus se décomposer lentement pour enrichir le sol qu’elle a couvert.

Laisser un commentaire