Gaine électrique extérieure enterrée : Comment l’installer ? Comment choisir ?

En règle générale, c’est en intérieur que sont installées les gaines électriques chargées de répartir l’électricité dans toute votre maison. Malgré tout, il peut arriver que pour des raisons diverses, le réseau de votre installation électrique doive passer par l’extérieur. C’est par exemple le cas si vous désirez mettre en place des éclairages extérieurs dans votre jardin ou encore si votre fournisseur d’énergie a utilisé un branchement de type 2.

Pourquoi enterrer une gaine électrique ?

Faire passer un réseau électrique sous la terre se présente comme l’une de meilleures manières de mettre en place des installations électriques. La gaine électrique enterrée est plus sécuritaire pour vos câbles électriques surtout si ces derniers sont placés en extérieur, car cela évite de les exposer aux aléas climatiques. À l’intérieur d’une gaine, elle-même enfouis à quelques centimètres dans le sol, les fils électriques échappent aux vents, aux orages, à la neige, etc.

Précisons que dans certains cas, la gaine électrique extérieure enterrée est même obligatoire. D’une certaine manière, la mise en place de ce tube permet d’assurer la sécurité des ouvriers lorsqu’ils mettent en place les diverses installations électriques d’un bâtiment ou d’un logement. Notez également que cette gaine a pour effet de protéger efficacement les constructions. Qui plus est, ce tube pour câble électrique protège les usagers contre les éventuels risques d’électrocution, les incendies d’origine électrique, et bien d’autres encore.

Rappelons que la gaine électrique se présente comme un tube spécialement conçu pour permettre de faire circuler différentes lignes et câblages électriques. Il s’agit d’un matériau isolant qui est à la fois résistant et souple qui peut se décliner en différents types. Le choix de la gaine électrique extérieure enterrée dépend du type d’installation à mettre en place, mais aussi de la distance sur laquelle peut s’étendre ladite installation. Lorsque vous choisissez votre tube de câble électrique à enterrer, vous devrez non seulement répondre à certaines conditions, mais aussi respecter des normes spécifiques.

Les normes et conditions à respecter

Comme nous l’avons mentionné précédemment, l’alimentation d’une installation électrique doit passer dans une gaine électrique enterrée dans le cas d’un branchement de type 2. On parle notamment de branchement de type 2 lorsque le coffret de votre fournisseur d’énergie, dans lequel se trouvent également les fusibles, et votre compteur sont espacés de plus de 30 mètres l’un de l’autre. À ce moment, il sera nécessaire de tirer le câble d’alimentation générale de votre demeure vers le coffret. Pour ce faire, et conformément à la norme NF C 15-100, le professionnel qui a réalisé l’installation électrique de votre maison devra poser une gaine électrique extérieure enterrée dans laquelle se trouvera le câble électrique reliant le coffret à votre habitation.

Précisons qu’il existe également des cas plus basiques au cours desquels l’utilisation de gaines électriques extérieures enterrées est nécessaire. C’est par exemple le cas lorsque vous désirez installer des éclairages extérieurs dans votre jardin. Ce type de travaux de raccordement électrique sous terre est aussi préconisé pour alimenter un portail électrique, un interphone, le réseau électrique d’une piscine, d’un puits, etc.

D’autre part, conformément à la norme NFC 15-100, la mise en place d’une gaine électrique extérieure enterrée doit respecter une certaine profondeur. Dans le cas d’un espace non accessible aux véhicules, il convient d’enterrer la gaine électrique extérieure à une profondeur d’au moins 50 cm. Dans le cas d’un sous trottoir ou encore d’un terrain accessible aux véhicules, la profondeur minimale recommandée est de 85 cm. Il faut noter que pour recouvrir les gaines électriques extérieures enterrées, il est préférable d’utiliser du sable ou une terre meuble. Évitez de placer des gros cailloux au-dessus des installations, car le tassement risque d’endommager les gaines.

Il est également indispensable de prendre en compte le croisement des canalisations existantes avec les réseaux électriques enterrés. En outre, la distance entre ces dernières doit être de 20 cm au minimum. Et enfin, il est important d’utiliser un matériel adapté à une pose enterrée.

Le matériel à utiliser

Lorsque vous choisissez le matériel adéquat pour votre installation électrique enterrée, vous devez prendre certains points en considération. Le choix de la gaine électrique doit notamment répondre aux différentes contraintes liées à un environnement extérieur que le câble sera amené à subir. Pour cette raison, vous devez considérer les températures minimales et maximales ainsi que les conditions d’installation et de fonctionnement. Précisons qu’il est important d’opter pour des gaines faites dans des matériaux isolants similaires à ceux qui constituent l’enveloppe des câbles à faire passer (EPR, PR, PVC, etc.).

Sur le marché, les fabricants utilisent généralement des sigles différents pour désigner ces gaines électriques extérieures enterrées :

  • ICTL signifie Isolant Cintrable Transversalement Lisse
  • ICTA désigne un matériau Isolant Cintrable Transversalement Annelé
  • IRL veut dire Isolant Rigide Lisse
  • Et le sigle ICA est utilisé pour dire que la gaine est faite en Isolant Cintrable Annelé.

Pour choisir la gaine électrique qui convient le mieux à votre installation, vous devrez aussi vous référer au code chiffré qui l’accompagne. Ce dernier est défini selon la norme NF EN 61386-22 et il peut être décrypté comme suit :

  • La résistance de la gaine à l’écrasement est déterminée par le premier chiffre.
  • La résistance aux chocs est, quant à elle, définie par le deuxième chiffre du code.
  • La température minimale d’installation et d’utilisation supportée par la gaine est définie par le troisième chiffre.
  • Et enfin, le quatrième chiffre détermine la température maximale d’installation et d’utilisation supportée.

À titre d’exemple, si vous avez par exemple une gaine de référence ICTA 3422, cela veut dire qu’elle est faite dans un matériau Isolant Cintrable Transversalement Annelé. (3) veut dire qu’elle dispose d’une résistance moyenne à l’écrasement. Le (4) indique que sa résistance aux chocs est élevée. Le (2) signifie que la température minimale d’installation et d’utilisation qu’elle peut supporter est de -5 °C et le dernier chiffre (2) veut dire que la gaine peut supporter une température maximale d’installation et d’utilisation de 90 ° C.

D’autre part, précisons qu’il est formellement interdit d’utiliser des conducteurs électriques classiques dans les gaines à enterrer. Les câbles de type U1000R2VIl sont plus recommandés. Et enfin, au moment de recouvrir les gaines électriques extérieures enterrées, il est impératif de placer soit un grillage avertisseur soit un filet de protection au moins à 20 cm au-dessus de l’installation.

Laisser un commentaire