Faire construire sa maison : entre écologie et économies

Si vous lisez régulièrement Maison Tregor, vous le savez, je suis souvent confronté à des problématiques d’immobiliers, que ce soit pour mes investissements locatifs personnels tout comme pour ceux de mes clients pour qui je réalise des consultings pour leurs projets.

En ce moment et parce que je reçois souvent la question, je m’intéresse particulièrement à la question de l’écologie et des économies que peut générer une habitation respectueuse de l’environnement.

Faire construire sa maison écologique présente en effet de nombreux avantages sur les plans économique et environnemental.

Choisir les bons matériaux pour réduire son impact sur l’environnement

Dans un souci d’écoresponsabilité, il est essentiel de sélectionner des matériaux ayant un faible impact écologique pour la construction de sa maison, tant sur leur fabrication que sur leur cycle de vie. Pour ce faire, on privilégiera des matériaux naturels et renouvelables, tels que le bois (dans une gestion durable), la paille ou encore le chanvre par exemple.

Le bois, matériau noble et écologique

Le bois offre d’excellentes performances thermiques (notamment pour les isolants) et acoustiques tout en étant esthétiquement très apprécié. Une maison en ossature bois possède par ailleurs une durée de vie très compétitive. De plus, si on choisit du bois issu de forêts gérées durablement, cela participe activement à la lutte contre la déforestation.

La paille et le chanvre, des alternatives renouvelables

La paille et le chanvre sont également d’excellentes alternatives pour la construction d’une maison écologique. Ces matériaux possèdent des atouts non négligeables en termes de confort et d’isolation tout en étant rapidement renouvelables. De plus, leur légèreté permet une mise en œuvre simple et rapide.

En direct :  Comment détecter une fuite d’eau sous un carrelage ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur les matériaux, je vous invite à aller lire la suite ici !

Optimiser les performances énergétiques pour réaliser des économies

Avoir une maison écologique, c’est aussi réduire sa consommation d’énergie et donc ses dépenses associées, grâce à des choix pertinents sur différents aspects :

  1. L’orientation du bâtiment
  2. La qualité de l’isolation thermique
  3. Les sources d’énergie choisies

Profiter des apports solaires grâce à une bonne orientation

Il est primordial de bien orienter sa maison afin de profiter au mieux des bénéfices du soleil et ainsi faire des économies d’énergie. Une façade ayant une exposition sud permettra d’avoir un maximum de lumière naturelle, réduisant ainsi les besoins en chauffage en hiver et assurant une climatisation naturelle en été.

Réduire les déperditions thermiques grâce à une isolation performante

isolation maison positive

Une bonne isolation est essentielle dans une maison écologique. Il s’agit d’un investissement rentable et pérenne car il permet de réduire considérablement les déperditions de chaleur et donc les besoins en énergie. Le choix de matériaux naturels, tels que la laine de bois ou la ouate de cellulose, assure une isolation performante et écologique.

Opter pour des sources d’énergie renouvelables

Pour une maison écologique, il est également important de s’équiper avec des systèmes utilisant des énergies renouvelables. Parmi les plus courantes, on trouve :

  • Les panneaux solaires photovoltaïques pour produire de l’électricité
  • Les systèmes solaires thermiques pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire
  • Les pompes à chaleur géothermiques ou aérothermiques
  • Les poêles à granulés de bois ou à bûches compressées

Tous ces systèmes présentent l’avantage d’utiliser des sources inépuisables (soleil, vent, eau) tout en étant peu polluants.

En direct :  Comment aménager une belle chambre scandinave ?

Gérer ses ressources en eau de façon responsable

L’eau est une ressource précieuse qu’il convient de préserver dans une démarche d’habitat écologique. Pour cela, plusieurs solutions peuvent être mises en place pour réduire sa consommation d’eau potable tout en veillant à ne pas générer de pollution :

  • Récupérer l’eau de pluie pour un usage non alimentaire (arrosage, WC, lavage)
  • Installer des dispositifs limitant les débits d’eau sur les robinets et douches
  • Opter pour un système d’assainissement écologique, tels que le lagunage ou les filtres plantés de roseaux

Ces différents aménagements permettront ainsi de réaliser des économies substantielles sur la facture d’eau tout en contribuant à préserver cette ressource indispensable.

Faire appel à des professionnels spécialisés pour construire sa maison écologique

Afin de mener ce projet ambitieux, il est conseillé de s’entourer de partenaires compétents dans les domaines de l’écoconstruction et des énergies renouvelables. Des experts sont notamment disponibles pour vous accompagner dans ces étapes :

  • La conception architecturale bioclimatique
  • Le choix des matériaux et techniques de construction appropriés
  • L’étude thermique pour déterminer les besoins réels en chauffage et isolation

Grâce à leurs connaissances, ils seront en mesure de concevoir une habitation efficiente sur les plans énergétique et environnemental avec un niveau de confort optimal.

En choisissant de faire construire une maison écologique, vous vous engagez donc à préserver notre bel environnement tout en réalisant des économies considérables. Un choix qui est bon pour la planète, mais aussi pour votre portefeuille ! Cette démarche durable concilie intelligemment les aspects financiers et écologiques dans le respect des générations futures.

En direct :  Sol béton ciré : Avantages et inconvénients, prix, épaisseur, vieillissement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *