Extermination chenilles processionnaires, informations, prix…

À première vue, les chenilles processionnaires semblent inoffensives et pourtant ce sont des nuisibles qu’il faut à tout prix éliminer. Lorsqu’elles sont présentes dans votre jardin ou aux alentours de votre maison, elles représentent un danger pour vous et vos animaux de compagnie.

Présentation de la chenille processionnaire

La chenille processionnaire se décline en deux variétés : la chenille processionnaire du pin et la chenille processionnaire du chêne. Ce sont plus ou moins les mêmes et elles ne diffèrent que par leur préférence pour le chêne ou pour le pin.

En réalité, cette chenille est une larve de papillon qui, au cours de sa vie, subira 5 mues avant de devenir un papillon. À partir du 4e stade de leur évolution, les chenilles processionnaires créent un cocon qui leur servira de protection. Le cocon en question peut contenir jusqu’à 100 individus. Après le dernier stade, la chenille devient papillon et se reproduit très vite. Les mâles vivent rarement plus d’un jour tandis que les femelles vivent plus longtemps afin de pouvoir placer leurs œufs sur les pins ou les chênes.

C’est au cours du 3e stade que la chenille développe les poils qui lui servent de mécanisme de défense. Ces poils qui recouvrent son corps sont assimilables à des milliers d’aiguilles enduites d’une substance hautement urticante.

Ces poils peuvent facilement être soufflés par le vent et atteindre différentes zones autour du lieu où se sont établies les chenilles. Ils peuvent flotter dans l’air, atterrir sur l’herbe et les plantes environnantes. C’est pourquoi il est nécessaire de savoir comment se débarrasser des chenilles processionnaires.

Les dangers de cet insecte

Même si vous n’avez pas d’allergie particulière, le contact avec cette soie peut être vivement douloureux. Lorsqu’un poil de cet insecte entre en contact avec votre peau, vous pouvez avoir des lésions cutanées, des troubles de la coagulation, des chocs anaphylactiques, etc. Les conséquences sont encore plus graves si les poils touchent vos yeux, s’ils sont inhalés ou s’ils sont ingérés.

Vous pouvez en plus être facilement atteint par les poils urticants s’il y a un nid de chenilles processionnaires à proximité. Le simple fait de s’assoir sur l’herbe contaminée par les poils peut par exemple provoquer de vives démangeaisons. Lorsque vous tondez la pelouse, les poils peuvent s’envoler et vous risquez alors de les inhaler plus facilement.

Les animaux de compagnie tels que les chats et les chiens sont encore plus exposés aux risques s’ils aiment se promener dans le jardin. S’ils venaient à ingérer ces poils urticants, les conséquences seraient graves. Si la langue est touchée, elle peut gonfler et présenter des tuméfactions. Il faudra se rendre au plus vite chez le vétérinaire, car la langue risque de nécroser et une partie sera perdue.

Les chenilles processionnaires sont également nuisibles aux arbres sur lesquels elles trouvent refuge. Sur les pins, elles se nourriront exclusivement des aiguilles de pin et sur les chênes, elles vont se nourrissent des feuilles. Cela contribue à fragiliser l’arbre et réduit grandement son espérance de vie.

Comment repérer ces chenilles ?

Étant donné le danger qu’elles représentent, il peut y avoir une obligation destruction de chenilles processionnaires dans diverses communes et départements. Cette obligation concerne surtout les zones les plus touchées. Si vous habitez dans l’une de ces dernières, vous devez rester vigilant et surveiller la présence de ces chenilles.

Elles sont assez faciles à détecter grâce au cocon qu’elles créent. Celui-ci est particulièrement visible puisqu’il est toujours situé sur les extrémités des branches du pin ou du chêne infesté. Les chenilles y passent leur journée et ne sortent que la nuit pour aller se nourrir. Elles se déplacent en fil, chaque chenille étant liée à l’aide de leurs poils. C’est cette manière de se déplacer assez particulière qui leur a valu leur nom.

Lorsqu’elles sont prêtes pour leur dernière transformation, les chenilles quittent le cocon et se déplacent sous terre. Elles se transforment alors en chrysalide et peuvent rester dans cet état pendant plusieurs semaines. Lorsque le cocon est vide, pensez à chercher sous terre pour trouver les chrysalides. Sous cette dernière forme, l’insecte ne possèdera plus de poils urticants et il reste tout à fait inerte. Vous devrez malgré tout faire attention à la trainée de poils qui peut être dangereuse.

Lorsque vous partez à la chasse aux chenilles processionnaires, n’oubliez pas de porter des protections. Couvrez intégralement votre visage et mettez des gants. Faites attention lorsque vous manipulez un cocon vide, car celui-ci pourrait contenir des poils de chenilles. Pour procéder à une destruction chenilles processionnaires tout en évitant d’éparpiller les poils, vous aurez peut-être besoin de l’aide d’un professionnel.

Comment éliminer les chenilles processionnaires ?

Dans le cas où vous n’auriez jamais eu à vous occuper de ces nuisibles, vous aurez probablement besoin de l’aide d’un professionnel. Ce dernier sera mieux équipé et pourra effectuer une intervention qui peut être compliquée. En effet, les nids de ces chenilles sont souvent perchés haut. Il faut alors utiliser le bon matériel pour les déloger en toute sécurité.

En moyenne, un échenillage ou une destruction de nid de chenilles coûte dans les 10 € par nids. Ce tarif peut toutefois varier selon les professionnels. Ces derniers peuvent ajouter des frais supplémentaires, proposer un tarif dégressif selon le nombre de nids, etc. Même si l’échenillage est la méthode d’élimination la plus efficace, il existe d’autres méthodes pouvant être plus ou moins complexes.

Une autre technique consiste par exemple à exploiter le bacille de Thurginge. Lorsque les chenilles ingèrent cette bactérie, celle-ci libère des toxines qui les empêcheront de se nourrir. Elles vont alors mourir en seulement quelques jours.

Il y a également les pièges à phéromones qui doivent être appliqués juste avant que les papillons ne s’envolent. Cette méthode permet de capturer les mâles, mais sert uniquement à réduire le nombre de fécondations.

Et enfin, il y a la pose de pièges écologiques permettant de capturer les chenilles lorsqu’elles sont en processions vers le sol. Une sorte de gouttières est placée sur l’arbre et permet de forcer les chenilles à suivre un passage unique. Ce dernier les mènera vers un sac qui, une fois rempli, sera incinéré.

Installez des pièges adaptés pour vous débarrasser des chenilles processionnaires du pin

Pour vous débarrasser de ces chenilles processionnaires du pin, une des meilleures solutions reste celle d’opter pour un piège adapté. Vous trouverez, directement via ce lien, des pièges créent spécialement pour éviter ces bestioles. Nous allons ci-dessous vous donner des techniques ultimes pour vous débarrasser de ces bêtes envahissantes.

Comment se débarrasser réellement de chenilles processionnaires ? 

Il existe trois techniques efficaces et très recommandées lorsque vous souhaitez vous débarrasser de ces chenilles qui vous envahissent. 

  • Tout d’abord, vous devez agir directement sur les papillons. En plaçant un piège qui va attirer les papillons mâles grâce à un système de phéromones sexuels, vous pourrez les prendre au piège et ainsi limiter leur reproduction entre eux.
  • Ensuite, vous pouvez aussi agir sur les chenilles en optant pour un piège écologique à placer directement dans l’arbre infesté de bêtes. Ce piège permettra de freiner les bêtes qui veulent descendre jusqu’au sol en les piégeant sur leur route au sein même du tronc.
  • De plus, une des solutions plus efficace sur le long terme est celle d’implanter directement des favorisateurs de prédateurs et parasites qui vont avoir pour cible les chenilles.

Laisser un commentaire