Comment enlever le silicone sur du bois ? Meilleures astuces

Le silicone est une substance très efficace pour sceller le bois et il se peut que vous en ayez besoin pour divers travaux de bricolage. À cause d’une mauvaise manipulation, le silicone peut toutefois entacher le bois et les taches ne partiront pas forcément avec un simple coup de chiffon. Heureusement, il existe différentes solutions pour enlever le silicone du bois.

La méthode mécanique

Le silicone est souvent utilisé pour calfeutrer le vitrage sur une fenêtre en bois. Il a la particularité d’être très tenace puisque sa durée de vie est de 20 ans. Après ce délai, il devient nécessaire de le retirer et de le remplacer pour redonner son étanchéité à la fenêtre. Ce ne sera pas une tâche facile étant donné que le silicone s’incruste en profondeur dans le bois.

Même lorsqu’il est relativement frais, le retirer n’est pas simple. De plus, vous ne pourrez pas envisager de le couvrir avec un coup de peinture puisque cette dernière ne va pas y adhérer. D’une manière générale, il est recommandé d’utiliser du mastic classique à la place du silicone sur le bois. Mais si vous avez entaché l’un de vos meubles en bois par accident avec du silicone diverses solutions de nettoyage s’offrent à vous.

La méthode mécanique est la meilleure solution lorsqu’il s’agit de retirer le silicone sur un matériau tel que le bois. Cette méthode nécessite toutefois d’attendre que le silicone durci suffisamment. Pour les gros morceaux, il faudra vous munir d’un cutter ou d’un outil similaire. Servez-vous-en pour gratter les bouts de silicone que vous souhaitez retirer. Un simple mouvement de levier peut souvent aider à retirer de gros morceaux en une seule fois.

Faites attention à ne pas gratter trop fort afin de ne pas laisser de trace irréparable sur le bois. Vous pouvez ensuite terminer le nettoyage en ponçant le bois afin de lui redonner son aspect lisse. D’ailleurs, si la tache de silicone qu’il faut nettoyer est assez fine, vous pouvez directement passer par le ponçage. Un vernissage et de l’huile de lin permettront ensuite de redonner au bois un aspect plus esthétique.

Étant donné que le bois est poreux, il se peut que le silicone laisse des traces assez profondes même une fois qu’il est retiré. Dans ce cas, un ponçage sera le seul moyen de redonner son aspect d’origine au bois. Pour le cas d’un bois peint, il faudra évidemment appliquer une nouvelle couche de peinture afin de ne pas nuire à l’esthétique du bois.

Lorsqu’il vient d’être appliqué, le silicone est encore humide et légèrement liquide. Si vous le frottez lorsqu’il est encore dans cet état vous risquez d’en étaler partout. Le mieux est d’attendre qu’il soit un peu solide, mais pas trop dur avant de le retirer. S’il est déjà trop dur, le retirer sera assez facile, mais s’il est appliqué sur du bois peint, il risque d’arracher avec lui un bout de peinture. Dans ce cas, il faudra plutôt trouver un moyen de l’assouplir avant de le retirer.

Les solutions de nettoyage naturelles

Pour limiter les risques d’abimer le bois en le grattant, il est possibled’utiliser certains produits d’entretien classiques. Le vinaigre blanc fait notamment partie des produits de nettoyage les plus souvent cités lorsqu’il s’agit d’enlever des résidus de silicone sur du bois. Puisque c’est un produit naturel qui n’est pas particulièrement corrosif, vous pouvez l’utiliser sur le bois sans risque. Pensez toutefois à utiliser des gants lorsque vous utilisez ce produit.

Commencez par verser quelques gouttes de vinaigre blanc sur la tache à nettoyer ou utilisez un pulvérisateur. Laissez le produit agir quelques minutes afin qu’il puisse ramollir le silicone. Une fois qu’il est plus souple, le silicone peut se retirer sans laisser trop de traces. Il suffit alors de passer un coup de chiffon et de rincer à l’eau claire pour terminer le nettoyage.

À noter toutefois que les effets du vinaigre blanc ne seront pas très fulgurants puisqu’il n’est pas aussi agressif que certains produits chimiques. Il a malgré tout l’avantage d’être bon marché et de pouvoir servir d’alternative à de nombreux produits d’entretien classique.

Pour ramollir le silicone et faciliter le nettoyage du bois, il existe de nombreuses autres solutions. Vous pouvez par exemple vous servir d’un sèche-cheveux pour chauffer le silicone et le rendre plus tendre. Le nettoyage pourra ensuite se terminer en retirant les tâches avec une spatule ou en se servant d’un chiffon imbibé de vinaigre blanc. En fonction de l’épaisseur de la tâche, un simple tissu microfibre imbibé d’eau chaude peut aussi faire l’affaire. Le savon de Marseille ou même du liquide vaisselle fonctionnent aussi sur les tâches encore fraiches.

Les produits chimiques à effets plus immédiats

Pour nettoyer sans aucune difficulté du bois entaché par du silicone, les produits chimiques offrent un effet plus immédiat. Ils peuvent toutefois abimer le bois c’est pourquoi il faut s’en servir avec parcimonie.

L’acétone est un exemple de solvant puissant que vous pouvez utiliser pour retirer des restes de silicone. Ce produit est d’ailleurs utilisé comme décapant pour vernis ou peinture sur bois. Étant donné qu’il peut être toxique, ne l’utilisez qu’en petite quantité, dans une pièce bien aérée. Faites également attention à ne pas en verser sur du PVC, car l’acétone est capable de ramollir ce matériau. Sinon, il est aussi possible de se servir de solvants à base de benzène ou de l’alcool ménager.

Pour vous simplifier encore plus la tâche, il existe par ailleurs des nettoyants spécialement conçus pour retirer le silicone du bois. Ils se présentent généralement sous la forme d’une crème ou d’un spray à appliquer sur la surface à nettoyer. Il suffit d’attendre que le produit fasse effet avant de frotter avec un chiffon pour retirer les résidus de silicone.

Pour vous en servir, vous aurez cependant besoin de retirer au préalable les zones épaisses à l’aide d’un cutter. Avant de choisir votre nettoyant, faites malgré tout attention à bien lire ses consignes d’utilisation ainsi que sa composition chimique. En effet, s’il contient des produits corrosifs il pourrait nuire au bois. Dans le cas où le nettoyage aurait laissé des traces permanentes, un peu de peinture peut aider à masquer les défauts. Le bois peint ne pourra cependant plus être recyclé.

Laisser un commentaire