Assurance emprunteur : Comment la changer ? Comment la résilier ?

Lorsque vous empruntez de l’argent à la banque, vous vous engagez à rembourser la somme qui vous est accordée. Cependant, il peut y avoir quelques imprévus qui peuvent vous empêcher de payer votre dette. L’emprunt pourra néanmoins être partiellement ou entièrement remboursé si vous avez souscrit à une assurance emprunteur.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

Une assurance emprunteur est une assurance à laquelle vous pouvez souscrire lorsque vous effectuez un emprunt. Elle n’est pas nécessaire pour un emprunt tel qu’un crédit à la consommation. En revanche, elle est obligatoire lorsque vous effectuez un prêt immobilier.

Une telle assurance peut être proposée par la banque au moment où vous effectuez votre demande d’emprunt. Vous êtes libre de refuser l’assurance proposée par la banque grâce à la loi Lagarde. Malgré tout, vous devrez toujours souscrire, et cela même auprès d’une entité tierce. En choisissant cette option, vous avez la possibilité de trouver l’offre qui sera la plus avantageuse pour vous. Notez que cette assurance devra répondre à certains critères sinon la banque peut la refuser.

Votre assurance emprunteur sera valide tant que vous n’aurez pas remboursé la totalité de votre prêt. Grâce à elle, si vous vous retrouvez soudainement dans l’incapacité de payer vos dettes, l’assureur pourra vous aider. Cela permettra par exemple d’éviter que la banque ne saisisse vos biens immobiliers. Évidemment, vous ne pourrez faire appel à ladite assurance que lorsque diverses conditions sont respectées.

Quelles situations sont couvertes par cette assurance ?

Pour profiter de l’assurance emprunteur, vous devez d’abord remplir un formulaire concernant votre état de santé. Si vous êtes encore jeune et que vous n’avez pas de problème particulier, vous pourrez facilement l’obtenir. A contrario, si vous êtes âgé ou que vous souffrez de problèmes de santé pouvant s’aggraver à tout moment, vos chances d’être assuré seront minces. Pour un client à risque, si l’assurance lui est accordée, il devra parfois payer des frais plus élevés.

En direct :  Propriétaires : comment protéger vos biens et objets précieux ?

D’autre part, sachez que ladite assurance ne vous couvre que dans certaines situations spécifiques. Toutes les assurances emprunteur doivent par exemple inclure une garantie décès. Si vous veniez à décéder, peu importe la cause, l’assureur se chargera de payer vos dettes auprès de la banque. Cette garantie peut toutefois n’être effective qu’à partir d’un âge limite.

La perte totale et irréversible d’autonomie figure aussi parmi les situations qui peuvent être couvertes par l’assurance emprunteur. Pour que la garantie PTIA soit effective, vous devez être dans l’incapacité de pratiquer une activité rémunératrice, de réaliser des tâches simples telles que vous déplacez, faire votre toilette, vous habiller ou vous nourrir par vous-même. Il est aussi impératif que vous n’excédiez pas l’âge limite spécifié dans votre contrat.

Et enfin, il y a les autres situations telles que l’invalidité permanente totale (IPT), l’invalidité permanente partielle (IPP) et l’incapacité temporaire de travail (ITT). D’une manière générale, l’assurance emprunteur couvre votre éventuel décès ou invalidation. Toutefois, il vous est possible d’ajouter en complément votre éventuelle perte d’emploi. Notez que l’assurance perte d’emploi ne sera pas effective si vous avez démissionné ou si vous avez été licencié par votre faute.

Résilier son assurance

Que votre assurance soit issue de la banque ou d’une entité tierce, il vous est possible de la résilier au moment qui vous semblera le plus propice. La loi Hamon vous autorise effectivement à dissoudre votre contrat à tout moment durant vos 12 premiers mois de souscription.

En cas de résiliation, vous êtes obligé d’immédiatement choisir une autre assurance étant donné que l’assurance emprunteur peut être obligatoire. Vous devrez alors trouver celle qui vous offre le même niveau de garantie même si elle peut vous être plus avantageuse financièrement. Si l’assurance pour laquelle vous optez ne propose pas au moins des garanties équivalentes, la banque peut refuser votre demande de résiliation.

En direct :  Avis Lovys : la neoassurance tout en un

Dans le cas où votre résiliation est acceptée par l’organisme bancaire, vous devrez faire parvenir une lettre recommandée à votre assureur. Celle-ci évoquera votre volonté de rompre votre contrat, l’acceptation de la banque ainsi que la date à laquelle la nouvelle assurance prendra effet.

Vous pouvez aussi attendre l’anniversaire de votre contrat avant d’effectuer une résiliation. Dans le cas d’une abrogation annuelle, vous avez besoin d’envoyer une lettre recommandée à votre assureur au moins deux mois avant l’anniversaire dudit contrat. Concernant la banque, elle aura au plus tard 10 jours après la réception de votre nouveau contrat pour annoncer si elle l’accepte ou non.

D’autre part, sachez que certains établissements bancaires n’évoquent pas dans votre contrat de prêt la possibilité de changer d’assurance annuellement. Cela ne signifie pas que vous n’avez pas le droit d’en changer. D’autres banques décident quant à elles, d’indiquer clairement cette possibilité avec les clauses à respecter pour y avoir recours. Vous devrez alors respecter les conditions de résiliation évoquées dans votre contrat de prêt.

Comment changer son assurance ?

Pour changer votre assurance, vous devez commencer par chercher l’assurance qui sera plus avantageuse que celle à laquelle vous êtes déjà souscrit. En choisissant bien votre nouvelle assurance, vous devez être capable d’alléger vos mensualités. Vous pouvez aussi éventuellement économiser plusieurs centaines d’euros.

En revanche, évitez de trop vous focaliser sur le prix uniquement. Assurez-vous que votre nouvelle assurance soit en mesure de vous fournir le même niveau de protection que l’ancienne. Si ce n’est pas le cas, le changement d’assurance ne vous sera pas avantageux et peut même être refusé par la banque.

En direct :  Quelle assurance habitation pour un senior ?

Avec le très grand nombre d’organismes proposant ce type d’assurance, il ne sera pas vraiment facile de faire un choix. Vous pouvez heureusement faciliter vos recherches grâce aux comparateurs en ligne. Grâce à ces outils qui sont souvent gratuits, il vous suffit d’indiquer vos critères de sélection. Le comparateur vous donnera ensuite une liste des assurances qui sont susceptibles de vous convenir.

Certains de ces outils en ligne vous permettent également de faire une simulation du coût total de votre assurance. Cette fonctionnalité peut vous aider à valider votre choix ou à départager différentes offres.

Pour procéder au changement, vous devez d’abord effectuer une résiliation. Vous devez ensuite veiller à ce que votre nouvelle assurance prenne effet immédiatement au moment où votre ancienne assurance est résiliée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *