11 conseils pour rénover votre maison

La rénovation d’un logement requiert une bonne organisation et le respect de certaines étapes très importantes. De la réalisation de l’état des lieux au choix des artisans, en passant par la préparation du budget et les démarches administratives, rien ne doit être oublié. Voici 10 conseils pour vous aider à bien rénover votre habitat.

1) Faire l’état des lieux de votre habitat

Avant d’entamer des travaux, il convient de faire un bilan de l’existant. Cette démarche vous donnera un aperçu des priorités. Effectivement, certaines parties du logement peuvent paraître plus délabrées que d’autres. En passant tout l’habitat au peigne fin, vous pourrez les déceler.

Généralement, la toiture est la première partie du logement qui fait objet de contrôle. Une toiture en bon état est en effet un bon signe pour le logement entier. S’il s’avère que sa charpente est rongée par des termites ou que sa structure présente de nombreux défauts, alors il y a de quoi s’inquiéter.

L’état des murs doit également être scruté. Suivront ensuite l’isolation, les installations électriques, le sol et la décoration intérieure. Sans oublier les extensions extérieures (véranda, terrasse, pergola, etc.). Pour réaliser l’état des lieux, faites-vous assister d’un diagnostiqueur professionnel.       

2) S’entourer de bons artisans et experts

Recruter les meilleurs artisans est essentiel pour le bon déroulement du projet. En fonction de l’envergure des rénovations à effectuer, vous aurez besoin de différents professionnels. Généralement, pour une rénovation complète, on doit retrouver sur le chantier :

  • Un architecte ;
  • Un maçon ;
  • Des diagnostiqueurs spécialisés ;
  • Des couvreurs, pour la rénovation de votre toiture ;
  • Un plombier professionnel ;
  • Un électricien ;
  • Des spécialistes en rénovation énergétique (pour les travaux d’isolation) ;
  • Un carreleur ;
  • Un peintre.  

Ces différents artisans doivent intervenir selon le planning préalablement établi. Basez-vous sur leur savoir-faire et leur expérience pour les choisir. En effet, il n’y a rien de plus désagréable que d’être obligé de reprendre des installations mal réalisées. Des artisans expérimentés et compétents savent s’y prendre dans les situations complexes. Ils sauront vous conseiller dans les démarches administratives et sur le choix des matériaux.      

En outre, privilégiez les artisans certifiés (RGE, Eco-artisans, etc.). 

3) Réaliser une étude de faisabilité

Dans le cadre d’un projet de rénovation, il est primordial de s’assurer que les travaux envisagés sont réalisables. L’état des lieux a peut-être révélé des dégâts plus importants que ce à quoi vous vous attendiez. Si ceux-ci sont liés au gros œuvre (toiture, façade, ouvertures…), il va falloir faire très attention. De tels travaux peuvent grandement impacter votre budget, mais aussi l’ossature du bâtiment.

En direct :  Les petits travaux de rénovation faciles du bricoleur débutant

L’étude de faisabilité a pour but d’évaluer votre capacité à faire face aux dépenses liées aux travaux. Elle permet également de s’assurer que les conditions sont propices pour entreprendre des travaux. Avant de lancer les rénovations, rendez-vous à la mairie pour prendre connaissance des travaux acceptables dans votre ville. En outre, consultez préalablement le Plan Local d’urbanisme (PLU) disponible à la mairie afin d’y conformer votre projet.        

Demandez conseil auprès de l’architecte de votre municipalité pour être au parfum des dernières évolutions concernant le plan et pour en savoir plus sur les nouvelles démarches administratives. Peut-être vous faudra-t-il un permis de construire (ou toute autre autorisation) pour engager les travaux.

La faisabilité du projet peut dépendre également de votre voisinage. Pour éviter tout contentieux, il est préférable de les avertir bien avant. Les travaux de rénovation peuvent s’avérer très bruyants, voire dérangeants, pour l’entourage ; même en l’absence de mitoyenneté.

4) Définir le budget pour la rénovation

C’est un secret de polichinelle ! Pour engager des travaux, il faut un financement. Vous devez donc prévoir un budget. Ce dernier doit être défini sans omission de détails. Aussi, devez-vous prévoir une petite marge. En effet, il n’est pas rare de voir des maisons habitées avec quelques finitions manquantes. Une situation certainement décevante pour les habitants.

Des travaux réalisés dans leur entièreté procurent un véritable bien-être en plus d’apporter une bonne plus-value à la revente. Il est donc important de débloquer les fonds nécessaires pour y arriver.

Vous avez la possibilité de vous servir de vos fonds propres pour financer votre projet de rénovation. Toutefois, il est conseillé de ne pas vous servir de la totalité de votre épargne. Déterminez plutôt votre capacité d’emprunt et fixez un budget maximum. Vous associerez ainsi un prêt et une partie de votre capital pour financer les travaux.  

5) Établir un planning pour la réalisation des travaux

Il est très important de réfléchir au temps que vous pouvez accorder aux travaux. Une rénovation qui s’éternise est non seulement budgétivore, mais elle peut chambouler tous les plans initiaux. L’idéal est de dresser un planning pour la réalisation des ouvrages.

En direct :  Ce qu’il faut savoir avant de surélever sa maison

Le respect de cet ordre établi empêche certaines incohérences notamment lors de la pose d’équipements. À titre d’exemple, le remplacement de la chaudière passe après l’installation des fenêtres et de l’isolation. En cuisine, la pose de carreau et l’installation de meubles s’effectuent bien après les travaux d’électricité et de plomberie qui sont assez destructifs.

6) Obtenir les autorisations administratives

Les démarches administratives font partie intégrante du processus de rénovation. En effet, vos travaux doivent respecter la législation en vigueur. De ce fait, si votre rénovation implique une extension dépassant les 150 m², il est obligatoire que vous demandiez un permis de construire.

De même, certains travaux lourds ou destructifs requièrent une déclaration préalable selon la commune. Il importe donc de bien vous renseigner auprès des services d’urbanisme de votre mairie.          

7) S’entourer de bons artisans et experts

Recruter les meilleurs artisans est essentiel pour le bon déroulement du projet. En fonction de l’envergure des rénovations à effectuer, vous aurez besoin de différents professionnels. Généralement, pour une rénovation complète, on doit retrouver sur le chantier :

  • Un architecte ;
  • Un maçon ;
  • Des diagnostiqueurs spécialisés ;
  • Des couvreurs;
  • Un plombier professionnel ;
  • Un électricien ;
  • Des spécialistes en rénovation énergétique (pour les travaux d’isolation) ;
  • Un carreleur ;
  • Un peintre.  

Ces différents artisans doivent intervenir selon le planning préalablement établi. Basez-vous sur leur savoir-faire et leur expérience pour les choisir. En effet, il n’y a rien de plus désagréable que d’être obligé de reprendre des installations mal réalisées. Des artisans expérimentés et compétents savent s’y prendre dans les situations complexes. Ils sauront vous conseiller dans les démarches administratives et sur le choix des matériaux.          

En outre, privilégiez les artisans certifiés (RGE, Eco-artisans, etc.). 

8) Cibler les priorités et anticiper  

Dès l’entame des travaux, veillez à ce que les ouvriers s’occupent des priorités décelées lors de l’état des lieux. La toiture, la structure des murs, l’isolation, le sol… vos artisans devront s’occuper des gros problèmes de la maison en amont.

En direct :  Pourquoi et comment faire le ravalement de façade ?

Réfléchissez également aux besoins actuels et futurs des habitants. Si vous avez des enfants, prévoir une seule chambre en plus de la vôtre peut poser problème. Lorsqu’ils seront adolescents, vivre dans une chambre commune s’avérera peu pratique. Et si un petit dernier était en chemin ?

Réfléchissez donc bien à l’agencement des pièces. L’aménagement des combles constitue par exemple une bonne option pour avoir plus de chambres à disposition. Par ailleurs, avoir deux salles de bain bien fonctionnelles se révèle très pratique de nos jours.             

9) Opter pour des matériaux et équipements de qualité

Opter pour des matériaux low cost n’est pas toujours la meilleure solution pour réussir sa rénovation. Il convient de choisir des matériaux solides et durables avec les recommandations de vos artisans quitte à dépenser un peu plus que prévu. L’avantage est que vous pourrez profiter de vos installations plus longtemps. De quoi amortir vos dépenses.

Dans le cadre de votre rénovation énergétique, préférez des équipements écologiques et moins énergivores. Ainsi, vous pourrez bénéficier de certaines subventions de la part de l’état (sous certaines conditions).   

10) Penser à la décoration

La décoration (intérieure et extérieure) est une étape importante dans la rénovation d’un logement. Vous devez penser à un style particulier bien avant le début des travaux.

Rustique, moderne, classique ou encore tropical, discutez-en en amont avec votre architecte. Il saura vous orienter sur les éléments à retirer, les matériaux à utiliser (bois, verre, inox, alu…) et les revêtements idéaux pour s’accorder à vos désirs. Pour une finition optimale, on vous recommande de faire appel à un architecte d’intérieur.

11) Suivre l’évolution du chantier jusqu’à réception

Pour s’assurer du bon déroulement des travaux, il convient de faire périodiquement un tour sur le terrain. Vous pouvez le faire vous-même, mais il est préférable de laisser l’architecte assurer le suivi. Cette démarche vise à prévenir les retards dans l’exécution des travaux et mieux gérer les imprévus.

À la fin des travaux, inspectez minutieusement tout le local. Il n’est pas rare de constater certains manquements une fois les travaux finis. Les repérer le plus tôt possible permet de les réparer immédiatement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *