Terrasse en bois composite : bonne idée ?

Avoir un logement doté d’une jolie terrasse augmente considérablement sa valeur immobilière, c’est un fait. Surtout si vous habitez dans une grande ville où c’est un vrai luxe. Ainsi, on estime que le prix du mètre carré d’une terrasse peut être valorisé dans un ordre de grandeur de 35 à 60% du mètre carré habitable du bien ! Autant dire qu’il vaut mieux qu’elle soit bien aménagée et durable. Est-ce que la construire avec du bois composite est pertinent dans ce sens ?

Caractéristiques et avantages du bois composite

Commençons d’abord par expliquer ce qu’est le bois composite puisque ça sera important pour la suite. Son appellation anglophone (parfois utilisée en France) est bien plus parlante : wood plastic composite. Ce matériau est en effet composé de fibres de bois, mais également de résines plastiques. Ceci explique pourquoi de l’extérieur, il a vraiment l’apparence du bois tout en étant aussi solide et résistant que la plastique. Ce dernier lui confère notamment une résistance face à l’humidité et il est même imputrescible (il ne pourrit pas).

Ainsi, en plus des terrasses composites, on trouve aussi des plages de piscines dans le même matériau et toutes sortes d’aménagements extérieurs. Il faut effectivement savoir qu’à l’origine, le composite a vraiment été pensé pour pouvoir être posé dehors et supporter divers aléas climatiques : grêle, neige, pluie, vent violent… Pour résumer, si vous souhaitez une terrasse qui soit durable et qui ne perd donc pas en valeur rapidement, notre matériau du jour est une excellente option. Et c’est sans compter le fait qu’il ne nécessite quasiment aucun entretien (en comparaison du bois naturel) et qu’il est antidérapant !

Les défauts d’une terrasse composite

Vu que nous n’avons pour le moment cité que des avantages, vous devriez vous dire que le principal défaut réside dans le prix. Il ne s’agit pourtant pas de cela puisque cela démarre à des tarifs relativement bas (25€ le mètre carré pour le moins cher sans prendre en compte le coût de la pose). C’est donc moins cher en moyenne que le bois naturel ou le béton. 

En fait, le vrai défaut d’une terrasse en bois composite est qu’elle aura tendance à conserver la chaleur au sol. C’est donc difficile d’y marcher pieds nus en été et cela peut s’avérer gênant si votre bien immobilier se trouve au sud de la France. L’autre défaut qui vient du plastique est que les rayures sont plus visibles que pour un autre matériau comme le béton. On ne peut pas tout avoir !

Laisser un commentaire