Quels types de peinture choisir pour peindre une salle de bain ?

Vous avez pensé à changer la peinture vieillissante de votre salle de bain pour lui donner plus d’éclat. Vous savez juste que la salle de bain est une pièce sensible et qu’il faut impérativement choisir une bonne peinture lors de vos travaux pour avoir un rendu satisfaisant. Ce que vous ignorez jusque-là c’est la manière dont vous allez vous prendre pour choisir la peinture adaptée à cette pièce de votre logement.

Si tel est le cas, lisez cet article jusqu’à la fin. Vous y découvrirez comment choisir la peinture appropriée à votre salle de bain, mais aussi quelques consignes incontournables à respecter pour bien la repeindre, même si vous n’avez aucune expérience en bricolage.

Les catégories de peinture adaptées aux pièces humides

Il existe différentes catégories de peinture : les peintures Glycéro, les peintures acryliques, les peintures pour plafond, pour le sol, pour les murs et ceux servant à la finition (fini mat, satiné et brillant). Chacun d’eux joue un rôle spécifique qu’il vous faut absolument connaitre pour éviter les faux pas durant vos travaux. 

La peinture acrylique

Les professionnels font recours à cette peinture, et ils la recommandent à leurs clients parce qu’elle est de meilleure qualité. C’est une peinture idéale pour les pièces humides. Contrairement aux autres catégories de peinture, elle résiste mieux à la chaleur, aux moisissures ainsi qu’à l’eau. Elle est facile à entretenir, elle ne dégage presque pas d’odeur et elle est de surcroit peu toxique.

C’est la peinture par excellence qu’il faut choisir si vous voulez rendre votre salle de bain étanche, si vous comptez avoir un mur design ou pour rénover cette pièce de votre logement avec un investissement raisonnable. Elle sèche rapidement et est moins chère. Si vous souhaitez obtenir une durabilité à long terme, il est préférable d’opter pour un modèle/pot haut de gamme. 

La Glycéro

Contrairement à la peinture acrylique, la peinture Glycéro contient des produits polluants qui sont néfastes pour l’environnement. Elle dégage une forte odeur, car elle est diluée au white spirit. C’est ce pour quoi les artisans ne la recommandent presque pas. Son point fort réside dans le fait qu’elle résiste mieux à l’humidité que l’acrylique. 

Elle s’écaille difficilement et elle offre une finition lessivable. Si vous voulez la passer sur une surface de carrelage non négligeable, il est préférable de choisir une peinture acrylique. Vous pouvez l’utiliser pour repeindre vos anciens murs abimés qui ont précédemment reçu une peinture Glycéro. 

Les peintures de finition

Elles sont au nombre de trois à savoir : le fini brillant, le fini mat et le fini satiné. Il est recommandé de choisir du fini satiné pour les salles de bain pour la seule raison qu’il résiste mieux à la condensation, à la chaleur, mais aussi aux projections d’eau. Le fini brillant est propice aux petites pièces. Il est généralement utilisé pour agrandir l’espace d’une pièce intérieure, mais il n’est pas trop adapté aux murs ou plafonds présentant des anomalies. Ce type de peinture ne cache pas les défauts. Penser donc à l’appliquer uniquement sur des éléments lisses ou sur des espaces exempts d’anomalies. 

De toutes les peintures de finition, le fini mat est la moins conseillée pour les pièces humides de la maison comme la salle de bain. Pourtant, il est à ce jour le seul à pouvoir vraiment dissimuler les défauts à la suite de la pose de peinture. Il rend esthétiques les éléments qui le reçoivent. Son majeur défaut vient du fait qu’il est fragile face à la chaleur, aux éclaboussures et à la condensation.

Bon à savoir : 

  • Ne tombez pas sous les charmes des vendeurs qui prétendent vendre des peintures labellisées : pièces humides, antimoisissures ou antihumides. Ce sont juste des termes marketing dont ils se servent pour mieux vendre leurs produits.
  • Durant l’achat de votre peinture, éviter aussi de choisir des produits de premiers prix ou ceux que vendent les marques de distributeurs.

Les rôles des différentes grandes catégories de peintures

Il est possible de personnaliser tous les éléments de décoration de votre salle de bain, les mobiliers y compris. Seulement, vous devez vous choisir les peintures appropriées. Pour retaper à neuf vos meubles, vous pouvez par exemple vous servir d’une peinture brillante. Elle fera très bien son effet sur vos mobiliers ainsi que sur votre mur, en particulier si celui-ci est en parement en bois. Pour avoir un rendu final impeccable, privilégiez les peintures à base de résine.

Vous avez aussi la possibilité de choisir de nouvelles couleurs pour vos mobiliers ou de garder les anciennes. Si vous songez à rénover votre lavabo, votre baignoire ou vos autres objets en céramique, sachez que vous en avez le pouvoir rien qu’avec de la peinture. Pour une finition parfaite, les artisans préfèrent utiliser une peinture-résine. La raison en est qu’elle dure longtemps, elle résiste à l’eau mieux que l’acrylique et le Glycéro.

Si vous possédez une salle de bain aux murs carrelés, vous ferez mieux de les peindre pour raviver la beauté de votre pièce plutôt que d’envisager de réaliser de gros travaux. La pose de la peinture vous fera gagner du temps, mais elle vous aidera aussi à réaliser des économies d’argent.

Les règles à suivre lors de la pose de votre peinture

Il ne suffit pas d’avoir une bonne peinture pour pouvoir redonner de l’éclat à votre salle de bain. Vous devez impérativement respecter quelques consignes si éventuellement vous voulez avoir un bon rendu à la fin des travaux.

Préparez-vous en amont

Avant de poser une peinture sur une surface murale, il est nécessaire de bien préparer le mur en question pour éviter la formation de cloques ou de fissures après la pose de la peinture. Débarrassez-le de toutes ses moisissures avec une éponge imbibée d’eau de Javel diluée, des traces de saletés, de la poussière ainsi que des humidités en le nettoyant si possible avec de l’eau.

Si vous constatez des défauts ou des imperfections à des endroits, n’hésitez pas à les poncer afin de les lisser. De la sorte, la peinture pourra s’y adhérer au maximum et durera plus dans le temps. Pour aller encore plus loin, vous pouvez en fonction de la qualité du résultat de la première pose passer en amont une à deux sous-couches universelles pour parvenir à une bonne adhésion. Pensez à lire la notice qui accompagne la peinture choisie afin de savoir combien de sous-couches vous devez poser au préalable.

Outillez-vous avant de passer à l’action

Quelques jours ou heures avant les travaux, il est fortement recommandé de regrouper tous les bons outils que vous allez utiliser le jour J des travaux. Prévoyez un pinceau rond pour vos angles, un rouleau pour vos mobiliers et murs, un ruban adhésif puis un bac dans lequel vous mettrez votre peinture. 

Pensez aussi aux gants de protection si vous ne voulez pas que vos mains deviennent colorées et au masque de protection pour minimiser l’absorption des odeurs de la peinture. Protégez enfin le sol de votre salle de bain avec une bâche de protection pour la garder exempte de toutes les taches de peinture.

Choisissez vos couleurs selon vos ambitions

Si vous avez l’habitude d’utiliser votre salle de bain le plus souvent les matins, tournez-vous vers les peintures aux couleurs vives comme le jaune, le rouge ou l’orange. Optez pour des couleurs sombres si vous voulez rendre votre salle de bain à la fois sereine et sobre. Les couleurs zen ou reposante comme le gris chaud ou le lin sable sont adaptées si vous voulez transformer votre salle de bain en une pièce zen.

Laisser un commentaire