Comment installer un poêle à bois sans conduit de cheminée ? La solution

Considéré par bon nombre de foyers comme étant la solution la plus écologique au système de chauffage à gaz, le poêle à bois se révèle également intéressant en termes de rendement et d’économie d’énergie. Si disposer d’un conduit de cheminée est un avantage certain qui favorise l’installation de ce dispositif, sachez que vous pouvez parfaitement en profiter même en l’absence d’un système d’évacuation dédié dans votre logement. Trouvez justement ci-après quelques solutions pratiques pour installer un poêle à bois sans conduit de cheminée de manière efficace.

Systèmes d’évacuation de fumées, que dit la loi ?

Avant de vous proposer les diverses solutions pour installer un poêle à bois sans conduit de cheminée dans votre logement, il convient de vous informer sur la législation qui régit la mise en place de ce genre de système de chauffage.

Des normes sont entrées en vigueur depuis le 1er janvier 2006, elles imposent aux constructions neuves la présence d’un conduit d’évacuation des fumées. La norme NF DTU 24.1 est une obligation établie dans un contexte de mise en place d’une politique énergétique des maisons individuelles. Le respect de cette réglementation permet ainsi aux propriétaires de logements neufs d’installer un poêle à bois ou poêle à granulés sans engager des frais trop élevés étant donné que le conduit d’extraction de fumées sera déjà existant.

Cette obligation n’est évidemment pas toujours respectée sur les constructions anciennes ou celles érigées avant 2006. En l’absence d’une cheminée dans votre logement ou si aucune sortie dédiée à l’évacuation des fumées pour le chauffage au bois n’est présente dans votre maison, vous devez logiquement en créer.

Avant d’installer un poêle à bois sans conduit de cheminée, vous devez néanmoins vous informer sur les réglementations se rapportant aux travaux de fumisterie. La norme NF DTU 24.1 mentionnée précédemment s’applique d’ailleurs à de nombreux appareils de chauffage, dont les poêles à bois. Si votre logement ne dispose pas d’un conduit de cheminée, vous devez ainsi mettre en place un conduit d’évacuation qui sera raccordé à l’extérieur. À ce moment, plusieurs solutions s’offrent à vous.

La sortie en toiture

La norme NF DTU 24.1 préconise une sortie en toiture pour installer un poêle à bois sans conduit de cheminée de façon sécurisée. Avec la mise en place d’un système d’extraction des fumées en toiture, le conduit ressort par le toit de votre logement. À ce moment, il faudra également vous assurer qu’il excède le faîtage de ce dernier d’au moins 40 cm.

Le principal inconvénient si vous comptez installer un poêle à bois sans conduit de cheminée en créant une sortie en toiture réside dans la configuration de ce système. La mise en place de l’installation nécessite notamment l’ouverture de passages dans les murs, les planchers ainsi que le toit pour le tube d’extraction. Ce dernier devra sillonner votre habitation de bout en bout.

Disposer d’une aération optimale est également nécessaire. Il faut savoir que certains appareils à combustion présentent une prise d’air placée à l’avant, ce qui implique une prise d’air dans le logement. Certains modèles étanches requièrent quant à eux, une arrivée d’air qui devra passer par le mur extérieur, juste derrière le dispositif.

Installer un poêle à bois sans conduit de cheminée en mettant en place une sortie en toiture est une solution fonctionnelle, mais qui se révèle assez contraignant. D’autre part, cette option ne peut pas être envisagée dans toutes les habitations. Certains agencements ou matériaux redent par exemple impossible le passage des tubes à travers les étages. Si tel est le cas pour votre logement, nous vous conseillons plutôt de considérer les alternatives suivantes.

L’extraction en façade

Une solution plus abordable pour installer un poêle à bois sans conduit de cheminée consiste à mettre en place un système d’extraction en façade. Contrairement à la mise en place d’une sortie en toiture, non seulement la sortie en façade est moins coûteuse, mais elle est également moins lourde en termes de travaux.

L’extraction en façade se résume à un perçage de trou dans un mur extérieur pour y raccorder le tuyau d’évacuation des fumées. La mise en place d’une sortie en façade ne requiert qu’une seule percée grâce à laquelle il vous sera possible de faire passer un seul tuyau. Ce dernier servira ensuite pour l’arrivée d’air et l’extraction de fumées.

Pour installer un poêle à bois sans conduit de cheminée, la création d’une sortie en façade est ainsi une option simple et accessible. Néanmoins, elle présente des inconvénients sur le plan esthétique. En ce sens que le mur extérieur du logement par lequel passe le tuyau sera inévitablement taché par les fumées évacuées dans le conduit.

Dans le cas d’une sortie de fumées donnant sur une rue fréquentée, si elle est placée en hauteur, juste au niveau des passants, vous devez prévoir l’installation d’une protection. Notez également que cette solution ne conviendra pas forcément aux appartements, car elle est susceptible de disséminer les fumées vers les étages du dessus. À ce moment, nous vous conseillons plutôt l’alternative ci-après.

La sortie en ventouse

Si vous désirez installer un poêle à bois sans conduit de cheminée et profiter pleinement de votre système de chauffage, optez pour la mise en place d’une sortie en ventouse. Cette installation a l’avantage d’offrir une double fonction. En plus de permettre une évacuation optimale des fumées, elle alimente votre système de chauffage en air. En ce sens, le dispositif sera composé de deux tuyaux. En revanche, vous devrez vous assurer de l’étanchéité de votre poêle, car une défaillance sur ce point risque d’occasionner d’importantes pertes énergétiques dans votre logement.

La sortie de fumée en ventouse peut être mise en place au niveau du toit ou en façade. Un second tuyau est également installé pour favoriser l’approvisionnement de votre poêle à bois. Notez qu’il vous est possible de placer les deux tuyaux de manière concentrique ou de les séparer.

À partir du moment où vous utilisez un appareil de chauffe étanche avec la sortie en ventouse, il vous est possible d’optimiser le rendement de votre poêle à bois à hauteur de 10 % environ.

Laisser un commentaire