Optimisez enfin votre système d’arrosage

Vous avez tendance à utiliser un tuyau classique qui est raccordé à votre réseau d’eau. Cela coûte très cher puisque les communes ne cessent d’augmenter les prix. Si vous avez un grand jardin, un potager, un verger ou encore des arbustes, cela peut entraîner une dépense considérable. La meilleure solution consiste à miser sur l’eau de pluie qu’il est assez facile de récupérer grâce à une cuve de 1000 litres. Un professionnel peut aussi vous accompagner afin d’avoir des conseils précis pour le montage afin d’optimiser votre arrosage.

Installer une cuve dans votre jardin 

Si vous avez un abri de jardin ou des gouttières, vous pouvez utiliser la toiture pour récupérer de l’eau. Cela nécessite un mode opératoire ingénieux. Vous branchez des raccords sur la gouttière qui descend le long de votre façade afin de la relier à votre cuve de 300 ou de 1000 litres. De ce fait, au lieu que l’eau de pluie vienne alimenter les nappes phréatiques, elle est redirigée vers ce contenant. 

  • Si vous décidez d’installer une seule cuve, vous aurez un trop-plein qui permet d’enlever le surplus sans inonder votre extérieur.
  • Vous pouvez fermer la valve au niveau de la gouttière, l’eau de pluie sera alors redirigée vers les nappes phréatiques.
  • Il est aussi possible de connecter plusieurs cuves avec des raccords en plastique qui sont faciles à monter.

Vous devez les brancher au niveau de la valve qui se trouve sur la partie inférieure de la cuve de 1000 litres. Généralement, elle sert à installer un tuyau d’arrosage. Vous ouvrez alors la valve et vous pouvez arroser votre extérieur sans gaspiller l’eau de la ville dont les prix sont exorbitants. Par contre, utilisez uniquement des tuyaux traditionnels, les versions qui se rétractent ne sont pas efficaces sauf si vous installez au niveau de la valve une pompe qui enverra une certaine pression pour que le tuyau puisse s’agrandir. 

Pourquoi utiliser l’eau de pluie ? 

Lorsque vos cuves sont installées, les branchements du tuyau d’arrosage peuvent être réalisés. C’est assez simple surtout si vous achetez les accessoires adéquats en passant par ce professionnel. Inutile de vous lancer dans des travaux de plomberie puisque les raccords se vissent aisément avec des adaptateurs. L’eau de pluie est « gratuite », mais elle n’est pas destinée à tous les usages. Il est déconseillé de la boire à cause de la pollution. Lorsqu’elle arrive dans la cuve, elle passe notamment par les gouttières qui ne sont pas propres et dans l’atmosphère, il y a des produits chimiques. 

De ce fait, l’eau de pluie qui n’est pas traitée est utilisée uniquement pour l’arrosage et l’entretien de l’extérieur. Si vous souhaitez l’utiliser pour les sanitaires, ce sont des cuves beaucoup plus imposantes qu’il faut installer dans votre jardin et elles doivent être enterrées. Cela permet d’éviter que l’eau soit souillée par les intempéries ou encore les animaux. 

Dans ce cas de figure, vous devez aussi installer un appareil spécial qui permet de traiter l’eau pour qu’elle soit compatible avec les sanitaires par exemple. 

Quelle contenance choisir ? 

La cuve de récupération d’eau de pluie peut être d’une contenance de 300 litres ou de 1000 litres. Cela dépend de vos besoins. Si vous avez un petit potager et si vous habitez dans une zone assez humide, la première version sera amplement suffisante. Par contre, pour les régions touchées par la sécheresse dès le printemps et si vous possédez un espace vert de 1000 mètres carrés avec un potager et un verger, il faudra sans doute acheter plusieurs cuves de 1000 litres que vous pourrez relier très facilement grâce à des accessoires prévus à cet effet. Il faudra notamment créer un réseau avec une seule valve.

Laisser un commentaire