Nos conseils pour bien choisir sa cheminée bio éthanol

Opter pour une cheminée bioéthanol vous octroie de nombreux avantages. D’abord, il s’agit d’un système utilisant un combustible plus respectueux de l’environnement. Ensuite, l’installation d’une cheminée bioéthanol n’est pas du tout compliquée. Afin de profiter de ce mode de chauffage en toute sérénité, vous aurez simplement à bien choisir votre cheminée.

Quel usage prévoyez-vous ?

Les meilleurs modèles de cheminée bioéthanol se vendent jusqu’à 2 000 € ou plus, installation comprise. Mais même à ce prix, vous devez rester conscient que ce type de chauffage dispose d’une puissance limitée. Une cheminée bio éthanol sert uniquement de chauffage d’appoint. Elle ne servira donc que dans une pièce. De plus, son utilisation est à limiter pour réduire la dépense en carburant.

Avant de choisir ce type d’appareil, vous devez être conscient de ces limitations. Dans le but de chauffer intégralement votre logement, une cheminée bio éthanol ne fera pas l’affaire. Il vaut mieux se tourner vers un modèle de chauffage utilisant le bois. En revanche, si vous cherchez un dispositif capable de vous réchauffer de temps en temps alors, cet appareil vous conviendra. Il peut en plus être très décoratif si vous choisissez un dispositif avec un bon design.

Quel type de cheminée choisir ?

Il existe trois grandes familles de cheminée bioéthanol. La première famille regroupe les cheminées bio éthanol qui sont destinées à être fixées sur un support. Leur installation ne nécessite pas forcément de travaux complexes. En effet, il suffit en général de percer les trous pour sa fixation sur un mur. Ce type d’appareil ne prend également que très peu de place. Il est donc être idéal si vous êtes un simple locataire.

En direct :  Comment choisir la puissance de son poêle à bois ?

La deuxième famille regroupe les cheminées bio éthanol à poser. Leur installation est encore plus simple puisqu’ils se placent simplement au sol sans préparations particulières. Ainsi, ce type d’appareil se pose et se déplace dans n’importe quelle pièce. Une cheminée avec brûleur à éthanol bio à poser possède en outre l’avantage d’être très décorative. Elle ajoute un côté plus chic à votre intérieur.

Et enfin, il y a les cheminées à éthanol bio à encastrer dans un mur ou un meuble. C’est une option à réserver aux propriétaires de logement puisqu’elle implique la réalisation d’un minimum de travaux. Le rendu esthétique d’une cheminée encastrée est plutôt excellent et ses performances peuvent l’être aussi. À noter que si vous achetez un brûleur nu, vous aurez besoin d’un professionnel pour l’installation. Si vous l’achetez avec un foyer (ou insert), il s’encastrera aussi facilement qu’un four de cuisine.

Quelles sont les spécificités techniques à prendre en compte ?

Le dimensionnement est le premier point à considérer avant l’achat d’une cheminée bioéthanol. Si votre cheminée est trop petite, elle ne sera pas capable de chauffer la pièce où elle sera installée. La puissance de l’appareil permet en général de déterminer le volume de la pièce qu’il peut chauffer. Par exemple, une cheminée à 1,6 kW conviendra à une pièce de moins de 18 m². Pour une pièce de 25 m², il faut un brûleur à éthanol bio de 3 kW.

Ensuite, il faut faire attention à l’isolation de l’appareil, surtout pour une cheminée bioéthanol à encastrer. Une mauvaise isolation entraine souvent le noircissement des parois dans laquelle l’appareil est inséré.

En direct :  Optimisez la consommation d'énergie de votre clim réversible : Astuces et conseils pratiques

Vous devez par ailleurs savoir que ce type d’appareil doit obéir à la norme NF D 35-386. En effet, l’utilisation de l’éthanol comporte des risques vu que c’est un gaz hautement inflammable. Pour être certain d’être en face d’un produit aux normes, choisissez en priorité le « Made in France ». De cette manière, la qualité des matériaux utilisée ainsi que le niveau de sécurisation de l’appareil seront assurés. Vous serez aussi certain d’avoir un appareil dont l’émission de CO2 est limitée.

Et enfin, si vous souhaitez utiliser votre cheminée bio éthanol comme élément de décoration, choisissez le bon design. Il existe par exemple des modèles disposant de finitions en bois offrant à l’appareil un véritable côté esthétique.

Quel budget prévoir ?

Une cheminée bio éthanol de milieu de gamme se vend en moyenne autour de 800 €. Il y a des modèles bien plus abordables, mais tenter d’économiser à l’achat n’est souvent pas une bonne idée. En effet, le bio éthanol peut revenir cher à la consommation. Il convient alors d’opter pour un appareil qui soit performant et capable de réduire la dépense en carburant.

Le coût d’une cheminée peut par ailleurs varier selon le type de technologie qu’elle utilise. Le prix d’un brûleur de cheminée bioéthanol fonctionnant avec un allumage manuel simple se situe par exemple en dessous de 1 000 €. Un appareil doté d’un allumage automatique ou télécommandé va quant à lui coûter dans les 2 500 €.

Sachez également que la marque de la cheminée peut parfois expliquer son prix. En effet, les constructeurs reconnus dans le domaine proposent souvent des équipements très performants. À l’inverse, les marques moins connues n’offriront peut-être pas la même qualité.

En direct :  Purger son radiateur : pourquoi ? Comment s’y prendre ?

En ce qui concerne le carburant, même si le bio éthanol est actuellement le carburant le moins cher, il s’épuise aussi très vite. En fonction de l’appareil utilisé, un bidon de 20 litres tiendra près de 50 heures. Lorsque le chauffage est fortement sollicité, vous risquez alors de consommer jusqu’à 120 € rien qu’en carburant en 3 jours.

Trouver un bon revendeur

Le meilleur moyen de trouver un modèle de qualité à un bon prix c’est de consulter un vendeur de cheminée bio éthanol spécialisé. Il existe de nombreux magasins et boutiques en ligne spécialisés dans ce type d’équipement. Avec un professionnel qui s’y connait dans ce domaine, vous serez sûr de profiter d’une meilleure assistance. Il pourra même vous donner de véritables conseils sur l’équipement qui vous convient le mieux.

Les lieux à éviter sont les boutiques (et les sites) trop généralistes et les grandes surfaces. En effet, vous serez face à des commerciales chargés de vendre. Ils n’auront pas forcément les connaissances techniques dont vous avez besoin pour comprendre le produit. Même les magasins de bricolage ne sont pas forcément les meilleurs endroits où vous rendre. La plupart des grandes marques proposent uniquement leur produit dans des boutiques agréées.

Et enfin, les foires et les expositions ne comptent pas parmi les meilleurs endroits où effectuer un achat. Bien qu’il puisse y avoir des promotions intéressantes lors de ces évènements, vous devez rester prudent. Assurez-vous d’acheter auprès d’un professionnel sérieux offrant un devis et proposant un SAV de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *