Comment fabriquer une tête de lit capitonnée soi-même ?

La tête de lit capitonnée est non seulement esthétique, mais elle est également fonctionnelle. Cet élément préserve vos murs contre les éventuelles traces laissées par votre literie. Elle évite à vos oreillers de glisser durant votre sommeil en plus de protéger votre tête contre les frottements du lit contre le mur. À défaut d’investir dans un meuble déjà muni d’une tête de lit capitonnée, il vous est possible de faire des économies en fabriquant vous-même cette dernière. Cet article vous fournit d’ailleurs toutes les étapes à suivre pour réaliser vous-même votre tête de lit capitonnée.

Le matériel dont vous aurez besoin

Vous devez vous équiper d’un matériel adapté et de qualité si vous voulez sortir un beau rendu. Dans la fabrication d’une tête de lit capitonnée, vous aurez besoin d’un panneau en bois. Pour réaliser le capitonnage, il vous faudra un tissu aux couleurs de votre choix ainsi qu’un rouleau de ouate. Afin de réaliser correctement vos travaux, vous devez prendre des mesures, d’où la nécessité de vous munir d’un mètre à mesurer et d’un crayon. Une paire de ciseaux, une aiguille et de la ficelle vous serviront à préparer le tissu de votre capitonnage. Et enfin, vous serez amené à bricoler un peu pour assembler le tout, c’est pourquoi vous devez vous équiper d’une agrafeuse électrique, d’une perceuse électrique, de boutons à recouvrir ou de clous de tapissiers. Une fois que vous aurez réuni tout le matériel nécessaire pour la fabrication de votre tête de lit capitonnée DIY, vous pourrez passer à l’étape suivante.

Préparation du panneau de la tête de lit

Votre tête de lit capitonnée doit avoir la même taille que votre sommier. C’est pourquoi vous devez commencer par mesurer ce dernier afin de couper votre panneau en bois à la bonne taille. Notez qu’il est préférable que ce dernier ait au moins une épaisseur de 10 mm. Privilégiez également un panneau à la fois léger et solide.

Concernant la hauteur de la tête de lit, tout dépend du goût de chacun. Nous vous conseillons néanmoins une hauteur comprise entre 80 cm et 1 m.

Pour ce qui est de sa largeur, il faudra évidemment une dimension équivalente à celle de votre literie. En revanche, vous devez y ajouter environ 10 cm supplémentaires. Il est toujours possible de concevoir une tête de lit capitonnée dépassant chaque côté du lit suivant vos préférences.

Avant de procéder à la découpe de votre panneau ou avant d’acheter celui-ci, pensez à reporter sur le mur adjacent à votre lit les mesures que vous avez prises. Cela vous permet d’avoir un aperçu de la taille de votre future tête de lit capitonnée. De cette manière, vous pourrez aussi procéder à des ajustements si nécessaire.

Étant donné que le bois utilisé sera recouvert au moment du capitonnage, évitez d’investir dans une essence de qualité qui reviendrait plus chère. Nous vous recommandons plutôt du contreplaqué qui est plus économique.

La pose de l’ouatine et du tissu de capitonnage

Une fois que vous vous êtes assuré de la taille de votre panneau de bois, l’étape suivante consiste à le recouvrir d’une ouatine. Déroulez votre rouleau de ouate en quantité suffisante de manière à couvrir entièrement le panneau. Fixez-y cette ouate en utilisant une agrafeuse électrique.

Afin d’avoir une surface molletonnée sur la partie qui sera placée au-dessus du matelas, appliquez jusqu’à 4 couches de ouates. Assurez-vous que l’ensemble reste bien homogène.

Lorsque vous découperez votre ouatine suivant les dimensions de votre panneau, rajoutez une dizaine de centimètres au minimum de chaque côté. De cette manière, il vous sera plus simple de rabattre l’ouatine vers l’arrière. Prenez soin de bien plier chaque coin avant d’agrafer le tout.

Notez que l’ouate vous permet simplement d’obtenir un effet molletonné sur votre tête de lit. Pour avoir un rendu plus esthétique, vous devez habiller le tout d’un tissu de capitonnage. Ce dernier doit idéalement être épais. Côté couleur, vous êtes libre de choisir le coloris suivant vos goûts.

Ce tissu devra être découpé dans les bonnes mesures, mais avec 20 cm de plus par rapport à la hauteur et à la largeur de votre panneau. Afin de l’ajuster efficacement lors de la pose, placez votre tissu de capitonnage face extérieur à même le sol avant d’y mettre le panneau face ouatée également tournée vers le sol. Procédez aux ajustements nécessaires avant de rabattre le tissu sur le panneau et de l’y agrafer. Faites comme si vous habilliez votre panneau, en prenant soin de fixer les agrafes côté par côté.

Afin que l’agrafage soit le moins volumineux possible, assurez-vous de plier soigneusement chaque angle du tissu de capitonnage.

La réalisation du capitonnage

L’effet capitonné sur votre tête de lit s’obtient en y fixant des boutons à habiller ou des clous de tapissiers. Ces derniers sont plus pratiques dans la mesure où ils ne requièrent aucun perçage ni préparation préalable de la planche. Il vous suffira de les planter directement à même le tissu.

Dans le cas où vous opteriez pour des boutons à habiller, vous devez percer la planche avant la pose de l’ouatine. Une l’ouate et le tissu posés, il vous faudra y coudre un à un vos boutons.

Quel que soit le style que vous souhaitez donner à votre capitonnage, il convient de placer harmonieusement vos clous ou vos boutons pour avoir un rendu plus esthétique.

À cet effet, un espacement régulier entre chacun d’eux est nécessaire (par exemple tous les 10 à 20 cm). Faites également en sorte de créer un motif (carré ou losange) ou effectuez une pose en quinconce lorsque vous les répartirez sur votre tête de lit.

Si vous choisissez de poser des boutons, la petite astuce consiste à dessiner directement votre motif à l’arrière du panneau afin de mieux vous repérer par la suite. Si en revanche vous choisissez les clous tapissiers, préparez au préalable votre motif sur du papier kraft que vous collerez ensuite sur le tissu avec du ruban adhésif. Une fois les clous posés, vous pourrez retirer le papier.

Et enfin, sachez que vous n’avez pas besoin de fixer des clous ou des boutons sur la partie de votre tête de lit qui sera placée sous le matelas.

Laisser un commentaire