Comment éliminer les vers gris de votre espace vert ?

La noctuelle et la tipule sont des papillons de nuit qui ne sont pas particulièrement nuisibles. En revanche, leurs chenilles également appelées vers gris représentent une vraie menace. Selon leurs variétés, les vers gris peuvent s’attaquer aux racines des plantes, aux feuilles ou aux fruits. Afin de préserver votre jardin contre ces fléaux, vous n’aurez heureusement pas besoin de produits chimiques agressifs.

Éliminer les nuisibles à la main

Le prélèvement manuel des vers gris est un bon moyen d’éradiquer la menace. En cours de journée, les vers gris restent cachés sous les feuillages et peuvent parfois être difficiles à retrouver. Ils ne sont pas durs à éliminer puisqu’ils se mettent simplement en boule lorsqu’ils sont menacés.

Pour vous faciliter la tâche, le mieux est d’agir à la nuit tombée, lorsque les vers sortent de leur cachette pour se nourrir dans votre jardin. Il suffit de les attraper et de les écraser pour être sûr qu’ils ne poseront plus aucun problème. Ne vous contentez pas de le jeter au loin puisqu’ils reviendraient aussitôt.

Cette manière de procéder est fastidieuse même pour un jardin de petite taille puisque vous devez éliminer un par un les vers. De plus, elle ne vous permet pas d’éliminer les œufs qui vont à leur tour donner naissance à d’autres vers.

Vous aurez alors besoin de recommencer le prélèvement manuel à chaque nouvelle éclosion. Pour information, un papillon nocturne peut pondre jusqu’à 1 200 œufs, avec souvent une deuxième génération. Il n’y en aura peut-être pas autant dans votre jardin, mais vous aurez déjà beaucoup de travail à faire.

Introduire des prédateurs naturels des vers gris

Puisque l’extraction manuelle des vers gris est une tâche ardue, il serait certainement judicieux de confier leur élimination à d’autres. Les vers gris ont en effet de nombreux prédateurs naturels qui se chargeront de vous en débarrasser.

Les guêpes sont, par exemple, une excellente solution contre les vers gris puisqu’elles peuvent pondre leurs œufs directement dans les œufs des vers nuisibles. Même si elles ne vont pas toutes s’occuper des vers adultes, leur action n’est pas négligeable. Il est par ailleurs assez facile d’acheter des œufs de guêpes trichogramma que vous pourrez répandre dans votre jardin.

La coccinelle est également un insecte qui s’avère utile contre les vers gris. Elle n’est pas nuisible à votre jardin et sous son air mignon, elle est capable d’éliminer certains insectes. Elle est souvent utilisée pour éliminer les pucerons, mais elle est aussi capable de s’occuper des chenilles de petite taille.

En introduisant dans votre jardin des variétés de fleurs colorées et parfumées, vous pourrez plus facilement y attirer les coccinelles et les oiseaux. Ces derniers sont logiquement des prédateurs naturels pour de nombreux insectes. Certains oiseaux tels que le pigeon ramier et le corbeau doivent toutefois rester loin de votre potager.

Utiliser des produits bio

Entretenir son espace vert de manière à attirer plus de faunes est parfois une tâche complexe. Il est possible que vous deviez par exemple apporter des modifications à votre jardin même si vous ne le souhaitez pas vraiment. Pour éviter cela, utilisez simplement des solutions bio pour éliminer les vers gris. La semoule de maïs est par exemple une excellente solution naturelle que vous pouvez adopter.

Les vers gris raffolent de semoule de maïs et n’hésiteront pas à en consommer si vous en répandez dans les zones qu’elles fréquentent. Étant donné que ces vers ne sont pas capables de digérer la semoule de maïs, elles mourront en consommant à l’excès ce produit. Versez de préférence la semoule durant la nuit et n’en répandez pas trop, car elle risquerait d’attirer d’autres nuisibles.

Du côté des pesticides bio, le spinosad est une solution envisageable. Il s’agit d’un produit obtenu par la fermentation d’une substance provenant d’une bactérie présente dans le sol appelée Saccharopolysporaspinosa. Le spinosad est depuis longtemps utilisé en tant qu’insecticide en agriculture biologique.

À dose raisonnable, le spinosad n’est pas nocif pour l’Homme, les animaux et les vers de terre. Les insectes qui en consomment vont toutefois cesser de s’alimenter, ce qui va entrainer leur mort. Pour l’utiliser contre les vers gris, il suffit d’en asperger sur les feuilles où ces nuisibles viennent s’alimenter. Utilisez ce produit avec précaution, car les insectes pollinisateurs qui sont utiles à votre jardin risqueraient également d’en être victimes.

Une pulvérisation de bacillusthuringiensis (BT) peut aussi vous débarrasser des vers gris. Également appelé poussière de jardin, le BT est une solution bio vendue sous forme de poudre à diluer dans l’eau pour effectuer une pulvérisation. Soyez prudent, car le BT est mortel pour les papillons. Qui plus est, il ne permet pas d’éliminer les œufs de vers gris.

Les pesticides chimiques sont des alternatives qui vous faciliteront la tâche. En revanche, ils ne sont à envisager qu’en dernier recours. Si vous prévoyez de récolter des fruits et légumes, il ne serait pas très sain d’avoir des produits chimiques dans vos assiettes. Dans le cas où votre jardin a une fonction purement esthétique, ces solutions chimiques peuvent être utilisées occasionnellement.

Utiliser des nématodes

Le vers gris est la proie de différents prédateurs et les nématodes en font partie. Il s’agit de vers microscopiques qui peuvent s’en prendre à d’autres insectes et leurs œufs. Ils ne sont pas dangereux pour l’Homme, les plantes et les animaux. Ils sont au contraire bénéfiques pour votre jardin puisqu’ils vont favoriser l’absorption des nutriments par les végétaux.

Il existe plus de 3 000 variétés de nématodes, mais le nématode Steinernemacarpocapsae est le mieux désigné pour s’occuper des vers gris. Il s’attaque principalement aux vers, œufs et chrysalides, mais il ne peut pas faire grand-chose face aux adultes. Son utilisation sert avant tout de prévention contre une future invasion.

Vous pouvez faire appel aux nématodes même quand les signes d’une invasion ne sont pas encore visibles. Ils sont généralement vendus sous forme de poudre qu’il faut verser directement sur le sol. Un arrosage permettra ensuite aux nématodes d’entrer plus en profondeurs dans le sol. Ne versez vos sachets de nématodes que durant la nuit, car ils n’apprécient pas les fortes températures.

Laisser un commentaire