Comment détecter un fil électrique dans un mur à percer ?

Dans une maison, il est fréquent pour les propriétaires de percer 🔨​ des trous dans les murs, et ce, pour diverses raisons. Il peut s’agir d’une installation de décorations murales, de luminaires et bien d’autres encore. Cependant, cette pratique nécessite de prendre quelques précautions, à commencer par la détection des fils dans le mur. En effet, les murs cachent des fils et des gaines électriques. Cela peut représenter un risque non négligeable dans la réalisation de certains travaux. Détecter ces fils est de ce fait une étape importante avant de commencer à percer pour éviter les accidents.

Pour quelles raisons faut-il détecter les câbles électriques dans un mur ?

Il existe plusieurs raisons qui peuvent vous pousser à détecter les fils dans le mur. S’il y a eu un problème de circuit, il vous faudra chercher l’origine de ce souci. Le plus souvent, cela fait suite à un câble dénudé. Vous devez impérativement chercher ce câble dans les murs de votre maison 🏡​.

L’installation de nouveaux équipements électriques requiert également la détection des fils dans le mur. Par exemple, il se peut que vous deviez raccorder des fils issus d’une applique murale. Cela vaut aussi pour l’installation d’ornements muraux qui nécessite un perçage de murs. Effectivement, il est important de connaitre l’emplacement des câbles dans le mur avant de commencer à percer. Cela vous évitera les dangers 🔴​ et les soucis dans le réseau électrique de votre maison.

Sachez que l’intérêt d’éviter les fils électriques en perçant dans un mur est avant tout de garantir votre sécurité. Si vous percez accidentellement dans un fil, vous avez de bonnes chances de vous électrocuter. D’autres parts, cela vous évitera d’endommager votre installation électrique. Dans tous les cas, détecter les fils électriques dans votre mur est tout à votre avantage. Pour y parvenir, il existe de nombreuses méthodes qu’il vous est possible d’adopter 👇.

En direct :  Douche sécurisée sénior et handicapé : Prix, aides et subventions, description, installations

Utiliser le plan d’installation électrique de votre logement

La première option que vous avez est la lecture du plan de construction de votre maison. Le plan de construction permet de connaitre l’emplacement des fils électriques dans vos murs. Pour y accéder, vous pouvez demander à votre électricien. Ce plan vous sera utile dans le cas où vous voudriez ajouter une prise ou un interrupteur dans une pièce de la maison. Par ailleurs, vous en aurez aussi besoin si vous projetez d’étendre votre habitation.

Cependant, cette option nécessite d’avoir des compétences spécifiques ✔️​. En effet, il est obligatoire que vous sachiez lire un plan d’installation électrique domestique. Pour cela, vous pouvez suivre des tutoriels. Une fois que vous avez acquis les compétences nécessaires, vous allez pouvoir détecter l’emplacement de votre câblage électrique et commencer à percer vos murs. Sachez qu’utiliser le plan d’installation électrique a l’avantage d’être gratuit.

Se référer à la norme NF C 15‑100 ✅​

Avant d’opter pour cette alternative, vous devez vérifier que l’installation électrique de votre maison a été réalisée par des professionnels. Si c’est le cas, l’installation respecte la norme NF C 15‑100. Dans cette norme, vous trouverez toutes les règlementations relatives à l’aspect technique de l’électricité encastrée. Vous pouvez y accéder pour comprendre comment les fils électriques dans les murs sont placés et où ils sont installés.

Vous y trouverez des informations basiques concernant la disposition des fils encastrés. Avant tout, il faut comprendre la disposition des saignées 🤔. Il est possible dans ce cas de réaliser des saignées en tracé vertical et horizontal.

  • En tracé vertical : La hauteur des saignées ne doit pas excéder 80 cm depuis le plafond et ne doit pas être supérieure à 130 cm à partir du niveau du sol. Une saignée devra aussi se situer à 20 cm au minimum d’un angle de mur.
  • En tracé horizontal : La longueur d’une saignée ne doit pas excéder 50 cm de part et d’autre d’un angle de mur. Si elle est accolée à une saignée verticale, sa longueur est limitée à 100 cm.
En direct :  Quand faire un joint de dilatation carrelage ?

Sachez qu’il est interdit d’aligner deux saignées sur le même axe ❌​. Mettre des saignées au-dessus de portes et fenêtres l’est également. Pour faire simple, la norme NF C 15‑100 vous donne accès à des informations essentielles avant d’effectuer le perçage.

Utiliser une radio ou un multimètre

Un récepteur radio vous sera d’une grande aide pour détecter les fils électriques dans un mur. Cette solution est recommandée par beaucoup de professionnels en raison de son efficacité. Pour commencer, le récepteur doit être réglé sur une fréquence de 100 kHz. Vous pouvez ensuite déplacer l’appareil le long de vos murs pour détecter les câbles grâce aux crépitements émis par le dispositif. Au fur et à mesure que vous vous rapprocherez des câbles électriques, le bruit se fera de plus en plus fort. Il faut toutefois préciser que cette méthode ne fonctionne pas s’il n’y a pas de tension électrique dans les fils 👈.

À part la radio, vous pouvez également utiliser un multimètre. Avant toute chose, il faut ajouter un transistor à effet de champ à l’appareil. Vérifiez que les sondes du multimètre sont reliées correctement aux deux électrodes principales du transistor sans respecter les polarités. Vous devez, après cela, mettre l’appareil en mode ohmmètre et attacher un fil conducteur à l’obturateur. Ce fil fera office d’antenne et vous permettra de détecter les fils électriques. Comme avec le récepteur radio, déplacez l’appareil le long du mur tout en vérifiant le tableau du multimètre. Si vous observez une modification, c’est que l’appareil a trouvé un câble électrique.

En direct :  11 conseils pour rénover votre maison

Faire usage d’un imageur thermique

Avec un imageur thermique, vous pouvez faire bien plus que détecter des fils électriques 👍. Si vous localisez un fil électrique avec cet appareil, vous pourrez savoir s’il y a un noyau cassé, un court-circuit ou encore une fuite de courant. L’imageur thermique peut ainsi vous informer de l’état des câbles dans vos murs. En comparaison avec un multimètre, cet appareil est plus polyvalent. Seulement, il coûte bien plus cher.

Recourir à la logique

En vous basant sur la logique, il vous est possible de connaitre l’emplacement des fils et câbles électriques dans vos murs. Pour cela, vous devez observer la logique du circuit et situer le chemin des fils par rapport aux prises et aux interrupteurs. En vous basant sur les informations que vous avez, vous pourrez réaliser une esquisse qui va représenter toutes les sources de courant dans la pièce. En usant de votre logique, il ne vous reste plus qu’à tracer les lignes suivies par les fils électriques. Cette méthode peut être efficace, mais pour ne prendre aucun risque, il est recommandé d’utiliser des appareils adaptés pour détecter les fils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *