Aménagement d’un cellier : nos conseils pour le réussir

Le garde-manger est un lieu pratique pour stocker des vivres et des denrées. Si les réfrigérateurs et les conserves ont relégué le cellier au second plan pendant un certain temps, il regagne actuellement en popularité. Cette pièce peut assurer plusieurs fonctions, mais elle est avant tout complémentaire à la cuisine. Pour autant, il convient de l’aménager correctement afin d’en faire un endroit fonctionnel.

L’utilité du cellier

Si dans votre chambre vous disposez d’un dressing, pourquoi ne pas inclure un cellier pour votre cuisine ? En tant que garde-manger, le cellier vous permet de ranger vos provisions diverses (bouteilles d’eau, packs de lait, boîtes de conserve, etc.). C’est une pièce conçue pour conserver des denrées alimentaires achetées à l’avance dans les meilleures conditions possible. Autrefois, le cellier servait même au stockage d’aliments naturels. Afin de préserver la fraîcheur et la qualité de ces derniers, il devait être calfeutré et frais.

Revenu sous le feu des projecteurs, le cellier répond désormais à un besoin de rangement qui ne se limite plus au stockage des nourritures. Il s’agit en réalité d’une pièce où les aliments côtoient les électroménagers et autres produits divers. Cette pièce vous offre l’avantage de ranger efficacement tout élément imposant qui serait susceptible de nuire à l’esthétique de votre cuisine. Autant les placards et étagères de rangement peuvent contenir certains ustensiles et produits alimentaires, autant le cellier se veut plus fonctionnel et pratique. Il vous sera d’une grande utilité pour mettre à l’abri des regards vos saladiers, cocottes et faitouts.

De la même manière, cette pièce vous offre la possibilité d’alléger les tiroirs de vos meubles de cuisine en les délestant des ustensiles encombrants tels que les presse-purées, les écumoires, etc. C’est en plus un espace de rangement discret où il vous est possible d’entreposer les meubles et les équipements qui encombrent vos pièces à vivre (la salle à manger ou la cuisine par exemple). Même si votre cuisine est équipée de tiroirs, placards et étagères de rangements, ceux-ci ne pourront pas forcément contenir des pièces de vaisselles volumineuses.

Et évidemment, le cellier moderne est toujours l’endroit idéal pour conserver à l’abri de la lumière et de l’humidité des aliments périssables tels que les fruits et les légumes. En fonction de l’espace dont vous disposez, vous avez néanmoins la possibilité d’y stocker tous les appareils électroménagers qui ne vous servent que de manière occasionnelle. Vous pouvez par exemple y cacher votre robot pâtissier, votre friteuse, etc.

Une pièce multifonction

Compte tenu des nombreux usages que le cellier vous offre, il convient dans un premier temps d’établir une liste de tout ce que vous souhaitez y ranger. Connaître à peu près tous les éléments qui y seront stockés vous permettra de déterminer la manière dont vous pourrez aménager le cellier. Cela étant afin que tout puisse y rentrer sans encombre. Si par exemple vous envisagez d’y mettre à l’abri certains de vos appareils électroménagers, vous devez leur attribuer une place dédiée. De la même manière, vous aurez besoin d’y installer une ou plusieurs étagères afin d’optimiser au maximum l’espace de rangement à votre disposition.

En visualisant tous les éléments à ranger dans votre cellier, vous serez en mesure de l’aménager efficacement sans que cette pièce ne devienne un débarras. Évidemment, le choix des appareils que vous pourrez y stocker dépendra de la surface disponible ainsi que de la configuration de la pièce. Avec un espace suffisamment grand, il est par exemple envisageable d’y ranger les équipements qui vous servent pour le ménage (aspirateur, balais, etc.). Dans le cas où l’endroit serait équipé d’une arrivée et d’une évacuation d’eau et qu’en plus elle est électrifiée, y installer une buanderie ainsi qu’une machine à laver serait envisageable.

Tant que vous avez la place suffisante, il vous sera même possible de mettre une petite cave à vin dans votre cellier ou encore un congélateur. Le but est avant tout de rendre cette pièce la plus fonctionnelle possible.

L’emplacement idéal

Le cellier doit idéalement être adjacent à la cuisine. De cette manière, vous aurez à portée de main tous les éléments dont vous pourriez avoir besoin lorsque vous cuisinez. Il est néanmoins possible de mettre le cellier au sous-sol si vous ne disposez plus de la place nécessaire pour installer cette pièce près de votre cuisine. La cave ou encore le jardin sont également d’autres endroits envisageables pour un cellier.

Dans le cas où vous disposeriez déjà d’une buanderie et si l’espace disponible le permet, vous n’avez qu’à l’aménager de manière à pouvoir y inclure un coin garde-manger. Assurez-vous juste que la pièce que vous comptez utiliser comme telle soit correctement ventilée. Et enfin, pour ceux qui ne bénéficient pas d’une pièce à titrer, optimisez le peu d’espace que vous avez. Si par exemple, vous avez un escalier, servez-vous de l’espace sous celui-ci pour y aménager un petit cellier. Le garde-manger ne doit pas forcément être une pièce. C’est pourquoi des coins perdus dans la cuisine telle que sous l’évier peuvent parfaitement faire l’affaire.

L’optimisation de l’espace

Lorsqu’il est question d’aménager un cellier, le moindre espace disponible doit être mis à profit. Afin d’y parvenir, servez-vous d’équipements adaptés. Les rangements suspendus se présentent par exemple comme d’excellentes alternatives pour optimiser un espace perdu en hauteur. Si vous souhaitez gagner plus de place au sol, utilisez des cagettes en bois empilables dans lesquelles seront stockés les légumes et les fruits. Sinon, il est possible de les mettre dans des paniers suspendus.

Les casiers à bouteilles se présentent aussi comme des espaces de stockages intéressants. Qui plus est, ils se déclinent sous différentes tailles et formes. Vous pourrez simplement les glisser sous les étagères ou encore les accrocher à un pan de mur.

En utilisant des placards fermés dans votre cellier, vous protégerez efficacement les denrées et autres produits fragiles. En plus, les portes de ces meubles sont parfois équipées d’organisateurs destinés à accueillir des couvercles ou autres petits objets qui ne vous servent que rarement. N’omettez pas les étagères basiques sur lesquelles vous placerez vos conserves et bocaux. Et enfin, compartimentez vos rangements à l’aide de caissons.

Pour réussir l’aménagement de votre cellier, vous devez être organisé. Un maximum de rangements vous permettra d’attribuer une place à chaque objet.

Laisser un commentaire