Aménagement d’une cave à vin : nos conseils pour le réussir

En vue de profiter de l’art de vie à la française, il vous faut absolument votre propre cave à vin. Ce dernier vous permettra en toute occasion de profiter du bon cru issu de votre propre collection. Mais conserver le vin n’est pas une tâche simple. C’est pourquoi vous aurez besoin de bien aménager votre cave à vin. Pour ce faire, voici quelques conseils utiles.

Quel type de cave à vin choisir ?

La cave à vin peut techniquement s’agencer n’importe où dans votre maison. Elle peut être aménagée dans une pièce non utilisée, dans un garage, sous le plancher d’une cuisine ou même sous un escalier. Évitez toutefois d’installer votre cave près de la buanderie ou du lave-linge, car le vin n’apprécie pas les vibrations. La cave reste l’endroit qui réunit facilement les bonnes conditions qui permettent de bien conserver cette boisson particulière.

Vous aurez par ailleurs plusieurs choix pour aménager votre cave à vin. Dans le cas d’une cave classique, des casiers à bouteilles s’installent par exemple directement dans la maçonnerie. Optez pour des étagères, une armoire ou du mobilier spécialisé pour ranger vos bouteilles est également une autre option.

Avec les caisses maçonnées, il faudra prévoir suffisamment d’espace pour accueillir toutes vos bouteilles. Il serait en effet dommage d’abandonner certains crus, faute de place de stockage. Avec les mobiliers spécialisés, vous aurez plus de libertés, car ces derniers sont généralement assez modulables. Quand vous n’avez plus assez de rangement, il suffit d’ajouter un nouveau mobilier.

Contrôler l’humidité et la ventilation

Pour que le vin puisse s’améliorer au fil du temps, il a besoin d’être conservé dans de bonnes conditions. Une cave à vin doit disposer d’un bon taux d’humidité qui aidera à préserver les bouchons en liège et la qualité du vin. Le taux d’humidité idéal se situe généralement entre 60 et 75 %. Un hygromètre vous aidera à effectuer cette mesure.

Avec une cave située sous terre, il est assez facile d’offrir au vin une atmosphère suffisamment humide. En mettant en place un sol en terre battue ou en gravillon, le bon taux d’humidité s’obtient encore plus facilement. Cependant, l’humidité favorise aussi la formation de moisissures et de champignons. Afin de protéger vos mobiliers en bois et pour que votre intérieur reste sain, avoir une bonne ventilation s’impose.

Différentes solutions de ventilation s’offrent également à vous. L’aération naturelle est l’alternative la plus simple puisqu’elle consiste à installer une grille d’aération favorisant l’entrée de l’air extérieur. Afin de mieux contrôler le flux d’air et l’humidité de l’air ambiant, un système automatisé tel qu’une VMC à double flux est une option plus pratique. Mais si vous souhaitez uniquement réduire l’humidité, l’usage d’un ou de plusieurs déshumidificateurs fera l’affaire.

Bien isoler votre cave à vin

La température adéquate pour une cave à vin se situe aux alentours de 12 °C. Si votre cave ne se situe pas en sous-sol, faites attention à bien choisir son emplacement. Logiquement, la cave doit être éloignée des pièces ou équipements produisant de la chaleur. Elle devra également se situer dans une pièce au nord de la maison, car il s’agit de la zone qui profite généralement d’un plus faible ensoleillement.

Une trop faible température doit être évitée, de même que les écarts de température importants. Afin d’aider la cave à conserver une température plus ou moins constante, son isolation doit être bien réfléchie.

En plus d’isoler les parois, le plafond et le sol de votre cave, pensez à isoler la porte qui en donne l’accès. Cette dernière est effectivement une zone où se passent d’importants échanges thermiques. Lorsqu’elle n’est pas assez étanche, elle peut aussi provoquer une perte d’humidité.

Aménager une pièce sombre

Le vin n’apprécie pas tellement la lumière, c’est pourquoi une cave à vin doit généralement être assez obscure. Ainsi, ce n’est pas une bonne idée d’exposer votre cave face à une baie vitrée. Une exposition importante au soleil risquerait  d’empêcher la cave de descendre à bonne température. Même si cette pièce représente votre fierté, vous ne pourrez pas ouvertement l’exposer à vos convives.

Afin d’obtenir le bon niveau d’obscurité, une installation classique en sous-sol reste le meilleur choix. Il vous suffira d’installer un éclairage qui vous permet de consulter ou de ranger vos bouteilles quand vous passez dans la cave. Il faut en plus privilégier les ampoules à faible puissance. Cela vous aidera à faire des économies d’énergie. Qui plus est, le confort visuel n’est pas trop important puisque vous n’allez pas forcément vous attarder sur place. Mais en sortant de la cave, pensez toujours à éteindre la lumière.

La cave à vin électroménager

Entreprendre des travaux en vue de créer une cave en sous-sol n’est pas toujours envisageable. Si vous faites face à cette situation, la cave à vin électroménager peut alors vous tenter. Il s’agit tout simplement d’un appareil spécialement conçu pour le stockage de vins.

L’inconvénient sur cet appareil, c’est son côté plus encombrant comparé à un mobilier spécialisé. En revanche, il a l’avantage d’offrir au vin de meilleures conditions de conservation. Même s’il permet de conserver le vin à bonne température, il ne s’agit pas d’un banal réfrigérateur pour vin. Tout comme une véritable cave à vin, il sert à ranger le vin destiné à être stocké sur une longue durée et le vin destiné à être consommé rapidement. Son autre avantage réside aussi dans le fait de pouvoir se placer presque n’importe où.

Étant donné que les caves à vins électroménagers sont de plus en plus esthétiques, il est désormais envisageable de les installer même dans une pièce à vivre. Selon le modèle utilisé, l’emplacement à choisir peut toutefois nécessiter de respecter les mêmes conditions d’aménagement qu’une cave à vin classique.

Avant d’opter pour ce type de cave à vin, vous devez faire attention au nombre de bouteilles à conserver et à l’espace que l’appareil va prendre. Notez que la capacité de stockage d’un tel appareil varie d’une centaine de bouteilles à plus de 300 bouteilles. Restez également conscient du fait que ce type d’appareil peut être bruyant selon les performances qu’il offre. Et enfin, réfléchissez au budget que vous êtes prêt à dépenser. Sachez qu’aménager une pièce en cave à vin peut parfois être plus simple que d’acheter ce type d’appareil.

Laisser un commentaire