Comment trouver des chantiers en sous-traitance ?

Le marché du BTP reste très concurrentiel et la plupart du temps, les contrats sont souvent raflés par les grosses entreprises. Pourtant, ces dernières ne disposent pas forcément de compétences nécessaires à la réalisation de l’ensemble des travaux inclus dans ledit chantier. C’est pourquoi, bien souvent, elles font appel à des sous-traitants spécialisés pour prendre en charge une partie ou parfois même la globalité des missions qui leur incombent. Comment faire justement pour décrocher ces contrats de sous-traitance ?

C’est quoi la sous-traitance en BTP ?

Avant tout, vous devez savoir que la sous-traitance est une pratique courante et entièrement légale en BTP. C’est d’ailleurs un marché qui connaît aujourd’hui une certaine croissance. De plus en plus d’entreprises n’hésitent pas à déléguer certains chantiers à des prestataires de confiance afin de gagner en efficacité. Proposer ses services en tant que sous-traitant dans le BTP requiert de ce fait une expertise certaine et un grand professionnalisme.

La sous-traitance désigne le fait de confier une partie ou la totalité des travaux confiés à une entreprise à un professionnel spécialisé. Ladite entreprise qui a obtenu le marché est alors appelée le donneur d’ordre et le sous-traitant est celui à qui elle délègue les missions qui lui incombent dans le cadre du marché qu’elle a ainsi décroché.

Le donneur d’ordre et le sous-traitant doivent signer un contrat dans lequel sont stipulées toutes les modalités relatives à la réalisation des travaux. Notez également que les deux parties sont dans l’obligation de fournir les résultats escomptés par le client initial. En cas de problèmes liés à la qualité des travaux effectués, ce dernier tiendra pour responsable l’entreprise avec laquelle il aura signé le contrat. De son côté, l’entreprise (donneur d’ordre) tiendra le sous-traitant pour principal responsable en cas de malfaçons.

Sous-traitance en BTP : avantages et inconvénients

Dans les faits, la sous-traitance en BTP est une démarche collaborative qui peut s’avérer avantageuse aussi bien pour le donneur d’ordre que pour le sous-traitant. Elle permet aux deux parties d’échanger leurs expertises et compétences. Au sous-traitant, cela l’aide à percer dans le secteur et à se faire connaître dans le milieu. Lorsque vous êtes sous-traitant, décrocher un marché et proposer des travaux exécutés de manière qualitative et dans les normes vous permet de gagner la confiance des entreprises. C’est également un bon moyen de vous constituer un réseau professionnel et de remplir votre carnet de contacts pour des collaborations futures.

Aux entreprises, faire appel à des sous-traitants spécialisés pour prendre en charge les tâches demandées leur permet d’avoir l’assurance de remplir leurs engagements auprès de leurs clients. Cela leur permet également entre temps de se focaliser sur la recherche de nouveaux contrats et d’ainsi, pouvoir prendre en charge de nombreux travaux en simultané.

Lorsque vous travaillez en indépendant et proposez vos services en sous-traitance, réussir à gagner la confiance des propriétaires de gros travaux est toujours compliqué. En passant par des donneurs d’ordre, vous optimisez vos chances de développer votre réseau et par la même occasion votre notoriété dans le milieu du BTP.

De la même manière, vous devez savoir que le donneur d’ordre joue sa réputation lorsqu’il confie une mission à un sous-traitant. Il est en droit de se montrer extrêmement exigeant envers ce dernier dans le cadre de la bonne réalisation des travaux. Pour cette raison, nous vous conseillons avant tout de ne proposer vos services que pour les missions dans lesquelles vous disposez de réelles compétences et d’un véritable savoir-faire. En tant que sous-traitant vous vous devez aussi de respecter impérativement les cahiers des charges qui vous sont soumis ainsi que les délais impartis pour la réalisation des travaux. Dans le cas contraire (non-conformité, non-exécution, etc.), vous encourez des poursuites judiciaires.

D’autre part, nous avons également constaté que comme le marché de la sous-traitance de chantiers est très concurrentiel, bon nombre de prestataires proposent des tarifs relativement bas. Pour vous démarquer, vous n’avez pas forcément besoin de recourir à cette pratique. Nous vous conseillons surtout de miser sur votre efficacité et la qualité de vos travaux. Et enfin, vous devez toujours rester vigilant quant au profil des donneurs d’ordre avec lesquels vous acceptez de collaborer. Il faut savoir que les risques d’impayés ne sont pas rares dans le milieu de la sous-traitance.

Quelques conseils pratiques pour trouver des chantiers en sous-traitance

Avant de commencer vos recherches de chantiers en sous-traitance, vous devez d’abord comprendre les raisons qui peuvent pousser une entreprise à faire appel à ce type de prestataire en BTP. Il se peut par exemple que le marché qu’elle détient implique la réalisation de certains travaux dont elle ne dispose pas forcément de savoir-faire ou de compétence. À ce moment, elle lancera une offre de contrat sous-traitance de spécialité.

Si en tant que sous-traitant, vous disposez déjà d’une activité florissante avec une expertise soulignée dans un domaine spécifique, vous pouvez proposer vos services à un donneur d’ordre dans le cadre d’une sous-traitance stratégique.

Vous pouvez également proposer votre expertise en tant que sous-traitant à un donneur d’ordre qui, pour des raisons diverses, ne peut par exemple pas réaliser les travaux demandés par son client dans les délais impartis. Il s’agira alors d’un contrat de sous-traitance de capacité.

Au vu de ces types de contrats pour lesquels vous pouvez proposer vos services, il ne vous reste plus qu’à optimiser vos chances de trouver des chantiers en sous-traitance dans les domaines dans lesquels vous excellez. Nous vous conseillons dans un premier temps de devenir membre d’un groupement d’entreprises du BTP. Le réseautage est également un excellent moyen de faire connaître votre expertise auprès de vos paires. Pour ce faire, exploitez au maximum les réseaux professionnels tels que LinkedIn ou encore Viadeo.

Entrez en contact avec les entreprises spécialisées dans le BTP et créez des liens avec elles. Il s’agit d’être particulièrement actif sur ces réseaux afin de susciter l’intérêt des donneurs d’ordre et surtout des clients. Dans cette même optique, se constituer un réseau de prescripteurs se présente aussi comme un excellent moyen de vous faire connaître facilement de vos clients potentiels.

Démontrez votre expertise au travers de contenus mettant en avant les travaux que vous avez déjà réalisés. Il serait même intéressant pour vous de rester informé sur les offres de chantiers disponibles et d’y répondre. Un autre moyen de vous constituer un réseau de contacts pertinents serait d’établir de bonnes relations avec les clients qui ont déjà collaboré avec vous. Avoir une bonne entente avec d’anciens partenaires peut optimiser vos chances de vous faire recommander par ces derniers auprès de nouveaux clients. Et enfin, n’hésitez pas à exploiter au maximum la technique du bouche-à-oreille et à laisser votre carte de visite à des clients potentiels.

Laisser un commentaire