Comment les « Cool Roofs » réduisent-ils l’îlot de chaleur urbain et économisent-ils de l’énergie dans nos bâtiments ?

Réduire les îlots de chaleur, conséquence directe de l’urbanisation, est l’un des plus grands défis auxquels font face les collectivités territoriales en France. Et pour y parvenir, le recours à un certain nombre de stratégies dont, en l’occurrence, l’usage du Cool Roof s’avère très utile. Voici tout ce que vous devez savoir à propos du Cool Roof, de ses effets sur vos bâtiments et sur l’environnement.

Le Cool Roof : généralité sur cette peinture aux bénéfices multiples

Le Cool Roofing est une vieille technique, basée sur l’utilisation des propriétés réfléchissantes de la couleur blanche pour limiter l’effet des rayons solaires sur les bâtiments. Elle nécessite le recours à une peinture blanche, le Cool Roof, aux propriétés spécifiques, qui sert de revêtement pour les toitures des bâtiments de tout genre. Elle peut s’appliquer sur le toit d’un logement, d’un bâtiment professionnel, d’une usine, d’un bâtiment commercial, etc. N’hésitez donc pas à contacter votre artisan pour cool roof à Bouaye pour en profiter.

Le Cool Roof est, en général, une peinture thermique dont la couleur « blanche » se réfère aux effets rafraîchissants des toits blanchis à la chaux. À savoir qu’un toit sombre est plus susceptible de capter les rayons du soleil et de les renvoyer vers l’intérieur du bâtiment. Il existe, en outre, des Cool Roofs sous forme de membranes d’étanchéité contenant du PVC, du polyester et d’autres composés aux effets réflectifs.

Comment les Cool Roofs favorisent-ils le rafraîchissement urbain ?

En période estivale, l’excès de chaleur provoque le surchauffage des toitures et, par ricochet, des bâtiments qui les soutiennent. Ce phénomène engendre inévitablement la formation et l’accumulation d’îlots de chaleur urbains rendant les bâtiments ainsi que l’atmosphère inconfortables.

En direct :  Avis sur Kozikaza : Une application vraiment efficace ?

La mise en place du Cool Roof permet, dans ce sens, de limiter la quantité de chaleur que les bâtiments peuvent capter. Grâce à son effet réfléchissant, ce revêtement permet de renvoyer plus de 90 % des rayons solaires dans l’atmosphère. En conséquence, la température de l’air intérieur des bâtiments sans climatisation baisse, améliorant la qualité de vie et le confort des occupants. D’un autre côté, cette solution réduit la dépendance des logements et bâtiments professionnels à la clim, ce qui limite le réchauffement de l’air ambiant de l’extérieur.

En conclusion, grâce au Cool Roof, les effets des îlots de chaleur urbains (ICU) s’estompent et l’environnement tout comme l’intérieur des bâtiments bénéficient d’un refroidissement passif.

Des toits en Cools Roofs pour un bâtiment économe en énergie

La réduction de la consommation énergétique des bâtiments est une conséquence plus ou moins directe de l’action réfléchissante des Cools Roofs face au soleil. À travers ce phénomène, les bâtiments subissent très faiblement les affres de la chaleur d’été, réduisant ainsi leur besoin en climatisation. À noter que le Cool Roof, à lui seul, peut permettre d’économiser plus de 30 % sur les factures énergétiques.

Cependant, les avantages du Cool Roof vont bien au-delà de son impact sur les factures énergétiques et sur l’environnement. Entre autres bénéfices, on note :

  • La prolongation de la durée de vie de votre toit ;
  • L’amélioration du bien-être de la famille et des collaborateurs ;
  • La participation à l’effort de la préservation de la planète ;
  • Le renforcement de l’imperméabilité de la toiture.  
En direct :  Comment faire descendre la chaleur d'un poêle à bois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *