Comment fonctionne un puits canadien ?

Qu’est-ce qu’un puits canadien ? Le puits canadien est un système géothermique. L’air extérieur est aspiré par une borne de prise d’air, installée dans le jardin. Des conduits enterrés à 1,5 m de profondeur dans le sol extérieur véhiculent l’air et le réchauffent ou le refroidissement selon la saison.

En effet, la température du sol extérieur ne varie que très peu ; quelque soit la saison, il se maintient entre 10°C et 15°C. En hiver, le sol est plus chaud que l’air extérieur : l’air est ainsi réchauffé puis injecté dans la maison, qui voit sa température grimper. On parle alors de puits canadien. En été, le sol est plus frais que l’air extérieur, l’air est refroidi et la température de votre maison baisse. On parle de puits provençal.

Les divers matériels à installer

Un collecteur géothermique enterré permettant l’échange de calories avec la terre. Un regard étanche pour l’évacuation des condensats et la maintenance

La mise en place d’un puits canadien

Une entrée d’air neuf est nécessaire. La hauteur de l’entrée d’air neuf doit être supérieure à 1 mètre 10 pour éviter qu’elle soit encombrée par des poussières, des déchets et autres saletés. Pour limiter l’entrée de l’eau de pluie, un chapeau de protection est fortement conseillé. Enfin, pour interdire l’accès aux rongeurs et aux insectes, vous pouvez poser une grille de protection sur cette entrée d’air neuf. Le filtre est la seule pièce qui nécessitera un changement, environ 3 fois par an. Il va filtrer la pollution de l’air pour que vous bénéficiez d’un air parfaitement sain.

En direct :  Purger son radiateur : pourquoi ? Comment s’y prendre ?
entrée d'air

Le conduit du puits

Le conduit peut avoir deux différentes formes : soit c’est un tube unique disposé en bouche autour du bâtiment, d’une longueur d’environ 30 mètres, soit il est composé d’un réseau de tubes entre des collecteurs. La deuxième option augmente le débit d’air qui circule dans le dispositif.

Dans tous les cas, ce tube en PVC ou polyéthylène doit être enterré à 1,5 à 3 mètres de profondeur. Son diamètre est calculé de manière à ce que l’air circule à une bonne vitesse : ni trop lentement ni trop vite. Les tubes sont à entretenir deux fois par an : sinon l’air risque de sentir mauvais, et votre maison aussi. Il est conseillé d’utiliser le sel d’argent, un antimicrobien puissant, pour assainir vos tuyaux.

Enfin, le ou les tubes doivent être entretenus deux fois par an pour éviter l’introduction de mauvaises odeurs dans les bâtiments. Pour cela, le sel d’argent est un très bon traitement antimicrobien.

A lire aussi : comment faire descendre la chaleur d’un poêle à bois ?

L’évacuation des condensats

L’air qui entre dans les tuyaux peut refroidir au contact de celui-ci. Cela crée de la vapeur d’eau qui va se condenser à cause du froid et donner ainsi de l’eau. Or, de l’eau dans les conduits, c’est le développement assuré des bactéries. Il faut obligatoirement évacuer ce condensat pour bénéficier d’un air sain. 

Si la maison dispose d’un sous-sol, les condensats pourront être redirigés vers les égouts grâce à un siphon. Sinon, aucun souci à se faire : il faudra installer un système d’évacuation des condensats à l’endroit le plus bas du puits, où toute l’eau va se diriger par effet de gravité. Il existe deux systèmes pour cela : soit on laisse l’eau s’infiltrer dans le sol avec un lit de cailloux, soit on utilise une pompe de relevage.

En direct :  AIRELEC : Présentation & Avis
évacuation des condensats

A qui faire appel pour installer un puits canadien ?

Vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, et les études thermiques sont du chinois pour vous ? Vous pouvez faire appel à un professionnel. Il existe des sociétés spécialisées. Certains artisans, comme les plombiers et les électriciens, sont spécialisés dans ce domaine, mais il en existe très peu. Évitez les sociétés dont le puits canadien n’est pas le cœur de métier. 

Vérifiez, avec le bouche-à-oreille ou les commentaires, la crédibilité de l’entreprise et la qualité de leur travail. Ils doivent proposer des matériaux de qualité, avec les fiches techniques de ces derniers disponibles sur leur site ou sur Internet. N’hésitez pas à comparer les devis de plusieurs entreprises (en prenant comme référence le prix brut et pas net. Vous pouvez également solliciter l’entreprise pour répondre à toutes vos questions. En effet, une entreprise digne de ce nom devrait accompagner au maximum le client.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *