Comment choisir le bon parquet massif ?

Envie de mettre chez vous un parquet massif ? Vous devez tenir en compte plusieurs paramètres au-delà de sa fabrication notamment, son origine et son bilan carbone. Pour mieux vous guider, trouvez dans les lignes suivantes, quelques règles et principes.

Le type de pose

Une évolution remarquable est constatée au niveau des colles utilisées à tel point que les parquets se collent facilement de nos jours. De plus, la qualité d’isolation est très garantie par ces colles. Il est possible de poser tout type de parquet sur n’importe quelle surface, qu’il s’agisse de chappe, carrelage ou panneau. Il peut y avoir des difficultés sur la terre cuite huilée et le marbre. 

La pose collée s’adapte plus facilement sur la majeure partie des chantiers de rénovation, étant donné l’insuffisance de la réservation au sol. Par contre, la pose clouée est très prisée par les amoureux de la profession, avec l’utilisation des lambourdes. Comparativement à une pose collée, cette pose est plus difficile à réaliser et se pratique généralement par des professionnels ou par des bricoleurs confirmés. Il demeure que la pose clouée reste une très bonne pose et de qualité. 

La largeur de vos lames

Une préférence est toujours faite sur les largeurs pas trop grandes dans une pièce étroite. Par exemple, les lames de 135 ou 175 mm dans une pièce de 3 à 4 mètres, vont plutôt rapetisser celle-ci, tandis que 90 ou 70 mm vont donner du volume à la pièce. Il n’existe pas de règle fixe, mais il est conseillé qu’en dessous de 4m de large, de rester sous les 135mm. 

Une exception est faite chez certains professionnels ; des parquets massifs et mis ensemble dans la longueur et la largeur de plusieurs petites lames pour aboutir à de grandes lames. Ce type de parquets s’adapte à toutes les tailles de pièce, car les effets lame large et petite lame s’y retrouvent. Consulter un professionnel pour trouver le bon parquet massif

La stabilité

Elle peut être déterminante pour définitivement opérer un choix entre le parquet massif et le contrecollé. En ce qui concerne la stabilité, la meilleure performance revient au contrecollé. Sa constitution n’est pas faite uniquement d’une seule et même fibre, sa dilatation sera donc insuffisante. Sa stabilité sera ainsi conservée durant tout le cours de sa vie dans votre appartement. 

Pour garantir une bonne stabilité à votre parquet massif, faites-vous accompagnez par un spécialiste qui vous guidera lors des travaux d’aménagement afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Laisser un commentaire