Bain nordique de jardin : les critères à choisir avant d’en installer

Un bain nordique est tout simplement un bassin d’extérieur de forme circulaire fait en bois qui accueille principalement de l’eau chaude. Étant donné ses nombreux bienfaits, il se peut que vous ayez envie d’en installer un chez vous. Mais avant, vous devez faire attention à certains critères afin d’acquérir un bain nordique qui correspond à vos besoins.

Les dimensions et le prix

La taille du bain nordique est l’un des premiers critères de choix auquel vous devez faire attention. Un bain nordique de taille standard dispose d’un diamètre de moins de 2 m, une hauteur de moins de 1,10 m et d’une profondeur de 90 cm. Un bain nordique de taille standard peut accueillir au minimum 4 personnes.

Si le bain se destine à un usage personnel, il n’est pas nécessaire d’investir dans un bain pour 8 personnes. En revanche, pour un usage familial, même si vous n’avez pas encore d’enfants, le mieux est de prévoir suffisamment de place. La taille du bain doit toutefois correspondre à l’espace disponible dans votre jardin ou sur votre terrasse.

Ensuite, vous devez choisir un bain qui reste dans la limite de votre budget. En moyenne, ce type d’installation peut coûter entre 3 000 et 8 000 €. Ce prix n’est pas uniquement déterminé par les dimensions du bain. Il dépend aussi du type de matériau utilisé et du type de chauffage. Précisons que l’ajout de divers accessoires à votre bain nordique peut considérablement faire grimper son prix.

Le matériau constituant la cuve

Un bain nordique traditionnel est fait à partir de bois naturel. Il s’agit notamment de bois qui ne craint ni les moisissures ni les insectes. Dans les pays d’où vient ce type de bain, le cèdre rouge est l’essence de bois originalement utilisé. Ce matériau est le plus luxueux des essences et il peut tout à fait supporter les conditions extérieures. Le cèdre rouge est assez onéreux, mais il existe heureusement de nombreuses autres alternatives.

Le mélèze de Sibérie, le pin nordique et l’épinette de Sibérie peuvent par exemple être utilisés. Chaque essence de bois a sa couleur, mais ce n’est pas un problème étant donné qu’il est possible de peindre le bain. En moyenne, un bain nordique fait à partir de bois peut tenir jusqu’à 10 ans s’il est bien entretenu.

Si vous souhaitez que votre bain tienne encore plus longtemps avec moins d’entretien, vous pouvez aussi opter pour d’autres matériaux. La fibre de verre et le plastique 100 % recyclable sont par exemple de bonnes options, le plastique étant assez abordable en termes de prix. En choisissant l’un de ces matériaux, vous pouvez utiliser un revêtement en bois afin de donner une allure plus authentique à votre bain nordique.

Le chauffage utilisé

Traditionnellement, le bain nordique utilise un chauffage au bois pour atteindre une température comprise entre 37 et 42 °C. Si vous utilisez principalement le bois comme chauffage, un bain nordique avec une poêle au bois peut vous convenir. Vous n’aurez normalement plus à prévoir le stockage du bois puisque vous aurez déjà des réserves.

Ceux qui préfèrent le chauffage électrique peuvent aussi trouver satisfaction puisqu’il existe des bains proposant ce type de chauffage. Il suffira de raccorder le chauffage à votre installation électrique pour en profiter. Cette opération peut cependant nécessiter l’intervention d’un professionnel.

Par ailleurs, le chauffage peut être intégré ou indépendant du bassin. Avec un chauffage intégré, le bassin occupe moins de place et le volume utilisable du bassin ne sera pas forcément réduit. Le chauffage est aussi plus efficace, mais le bassin devra disposer d’une bonne étanchéité. De plus, le bassin aura besoin de plus d’entretien.

Le chauffage externe n’est envisageable que lorsque vous avez suffisamment d’espace. Il chauffe l’eau d’une manière moins efficace, mais il existe quelques astuces permettant de conserver la chaleur dans le bassin. Ce type de modèle peut être moins onéreux et sera bien plus facile à entretenir vu qu’il est plus facile d’accéder au chauffage.

L’installation et l’entretien

L’installation d’un bain nordique n’est pas compliquée puisqu’il est généralement livré en kit. Il vous suffit de choisir son emplacement et de poser la cuve. Le bain peut être placé de manière à améliorer l’esthétique de votre jardin. Vous pouvez aussi choisir son emplacement de manière à profiter d’un meilleur panorama.

Si le poêle n’est pas intégré, vous aurez besoin de le fixer avant de le raccorder à la cheminée et à la vanne d’évacuation. La dernière étape consistera à remplir le bassin et à chauffer l’eau. Concernant l’entretien, si vous utilisez une cuve en bois, vous aurez besoin de la nettoyer régulièrement. Brossez souvent les parois afin de les garder propres. L’eau de la cuve devra quant à elle, être changée tous les deux jours si elle n’a subi aucun traitement chimique.

Pour conserver l’eau plus longtemps, il est possible d’y ajouter du chlore si vous n’utilisez pas de poêle en acier inoxydable de catégorie 430. Vous pouvez également utiliser un système de filtration permettant d’éliminer les diverses impuretés.

Pourquoi installer un bain nordique ?

Un bain nordique n’est pas un équipement indispensable dans votre demeure. C’est pour cette raison que vous devez bien réfléchir avant de décider d’en installer un chez vous. Ce type d’installation peut être onéreux et vous avez besoin d’aménager un espace pour l’accueillir. Il va aussi augmenter votre facture d’énergie et aura besoin d’être entretenu régulièrement.

Il y a malgré tout quelques avantages à utiliser un bain nordique. En effet, il possède de nombreux bienfaits pour votre bien-être. De plus, son installation n’est pas particulièrement complexe.

Grâce à l’eau chaude qu’il fournit, un bain nordique est idéal pour soulager les douleurs articulaires et détendre les muscles. Il peut aussi être efficace pour réduire le stress. Dans la tradition nordique, le bain chaud est immédiatement suivi d’un bain froid. Cette manière de procéder procure encore plus de bienfaits.

En effet, le bain chaud relaxe le corps et permet aux pores de la peau de s’ouvrir pour évacuer les toxines. Le bain froid referme ensuite les pores et permet à la peau et aux muscles de gagner en élasticité. Le fait d’alterner le bain chaud et froid stimule également la circulation sanguine.

Laisser un commentaire