4 solutions pour aménager les combles perdus

Les combles perdus sont généralement trop étroits pour être aménageables. Cependant, il existe des travaux permettant de les transformer. Cela vous fera profiter d’une pièce supplémentaire dans votre maison. Voici notamment les 4 solutions à envisager pour aménager vos combles perdus.

Les travaux de modification de la charpente

La présence d’une charpente industrielle en W est courante dans les combles perdus. Modifier cette charpente permet de créer un espace pouvant accueillir une nouvelle pièce dans votre maison. Cependant, diverses conditions sont à respecter. La pente du toit ne doit par exemple pas être trop raide. La hauteur sous faitage doit également être suffisante afin d’assurer la réalisation des travaux.

Modifier la charpente industrielle demande de retirer les fermettes qui forment les W sous la toiture. Durant les travaux,, il faudra alors renforcer latéralement la structure de la charpente des combles afin qu’elle reste stable après le retrait des fermettes. Il sera par la suite possible de renouveler le plancher et d’ajouter des cloisons. L’isolation et les autres finitions viendront ensuite à la fin des travaux. L’extérieur de la toiture n’a pas besoin d’être modifié sauf s’il faut ajouter des fenêtres.

La modification d’une charpente implique de lourds travaux et requiert l’intervention de plusieurs artisans. Des études permettront de s’assurer de la faisabilité des travaux. Précisons qu’une mauvaise réalisation des travaux au niveau des combles perdus risquerait d’entraîner l’écroulement du toit. Même si les travaux n’altèrent pas l’aspect de votre maison, une déclaration et une autorisation de travaux sont requises.

Les finitions telles que l’aménagement et l’isolation sont à la portée de tous. Effectuer soi-même les finitions permet d’ailleurs de faire quelques économies. Malgré tout, laisser les travaux d’isolation à un professionnel compétent est toujours recommandé. Selon la méthode d’isolation utilisée, il se peut d’ailleurs que les services d’un professionnel soient indispensables. L’intervention d’un artisan qualifié est en plus une condition nécessaire pour accéder à certaines aides financières lors d’une rénovation énergétique.

En direct :  Enduit et colle MAP : Comment bien l’utiliser et le doser ?

Les travaux de surélévation

Une modification de charpente pour transformer les combles perdus n’est pas possible si la hauteur sous le plafond est insuffisante. Dans ce cas, il faut effectuer une surélévation afin d’atteindre la hauteur requise. Sachez toutefois que les travaux de surélévation sont bien plus onéreux qu’une modification de charpente. Elle nécessite des travaux plus lourds et modifiera l’aspect de votre maison.

Néanmoins, c’est une opération jugée rentable puisqu’elle conduit à la création d’un nouvel étage pour la maison. Étant donné la complexité du projet, des études sont nécessaires. Vous devez notamment vous assurer que les fondations et les murs porteurs de la maison peuvent supporter l’ajout d’une nouvelle charge. Si l’un de ces éléments n’est pas solide, leur renforcement est possible. Cela impliquera toutefois plus de travaux et plus de dépense.

Afin de lister toutes les interventions requises lors de la transformation des combles perdus, demandez un devis. En général, le prix d’une surélévation va jusqu’à 1 500 € le m² pour une simple modification de structure. Dans le cas d’un aménagement complet des combles et de la toiture, le budget à préparer tourne autour de 2 200 € le m².

La transformation des combles perdus par surélévation implique de démonter l’ancienne toiture de votre maison. Les murs sont ensuite surélevés. Des murs remontés en maçonnerie d’origine sont simples et économiques. Cependant, ils nécessitent une isolation thermique supplémentaire.

Un coffrage béton banché est quant à lui, plus cher et exige aussi des travaux d’isolation thermique en plus. Il a néanmoins l’avantage d’être plus résistant et plus durable. Et enfin, les murs remontés en ossature bois ne connaissent pas de problème d’isolation. En revanche, leur intégration d’un point de vue esthétique n’est pas évidente.

En direct :  Volets en rénovation : quelles sont les normes ?

Modifier la pente du toit

Lorsque la hauteur sous le toit de votre maison n’est pas suffisante, modifier la pente permet de transformer les combles perdus. Cette opération consiste simplement à changer l’inclinaison du toit, de manière à ce qu’il soit plus raide. Un toit plus raide fait en effet gagner quelques centimètres en plus sous le faitage.

Changer la pente d’un toit est moins onéreux qu’une surélévation, mais l’espace gagné n’est pas toujours très large. L’opération exige par ailleurs des travaux lourds et nécessite donc l’intervention d’artisans qualifiés. Très souvent, la modification d’une pente intervient lors de la rénovation d’une maison. Elle permet de convertir les combles perdus ou simplement d’améliorer l’isolation phonique et thermique de la maison.

Afin que la modification soit possible, la pente de la toiture a besoin d’être inférieure à 30 %. En théorie, une toiture peut alors passer de 0 % à 45 % de pente. Vu que l’aspect de votre maison va changer, un permis de construire est nécessaire. Si la surface de plancher gagnée dépasse les 150 m², vous devez faire appel à un architecte.

Afin d’augmenter la pente du toit, des travaux sur la charpente de la maison sont inévitables. La toiture va ainsi être démontée et la nouvelle structure se posera par-dessus l’ancienne. Cette dernière sera ensuite démontée avant de recouvrir la nouvelle charpente. Et enfin, les travaux d’isolation et d’aménagement concluront la rénovation du toit.

En moyenne, le prix d’un changement de pente avec aménagement des combles se situe entre 1 200 € et 2 000 € le m². Lorsqu’il n’implique pas la conversion de combles perdus, il n’est que de 900 € à 1 200 € le m² en moyenne.

En direct :  Montasdebois : Le site pour donner ou trouver du bois gratuitement

Si le budget requis est élevé, vous avez la possibilité de profiter des différentes aides. Ces dernières sont accessibles sous certaines conditions. L’écoprêt à taux zéro est par exemple réservé aux travaux de rénovation énergétique d’une maison.

L’aménagement par décaissement

Il s’agit d’une opération coûteuse à n’envisager qu’en dernier recours pour transformer vos combles perdus. Il consiste à abaisser le plafond pour convertir les combles perdus en combles aménageables.

L’aspect de votre maison vu de l’extérieur ne sera pas modifié. En effet, la toiture n’a pas besoin d’être remplacée. En revanche, la charpente risque de changer, surtout s’il s’agit d’une charpente industrielle en W. Cela laissera plus d’espace sous la toiture pour ajouter une isolation plus performante. Logiquement, il faut faire appel à un professionnel pour réaliser ce type de projet complexe.

Les travaux ne seront possibles que sous certaines conditions. D’abord, il faut que les étages inférieurs aient une hauteur suffisante (au moins 2,40 m). Cela évite aux pièces inférieures de la maison de perdre un volume trop important. Ensuite, le plancher doit être suffisamment résistant pour supporter les charges qui lui seront ajoutées. En effet, le plafond va souvent reposer sur des éléments porteurs qui prendront appui sur le plancher.

Sachez par ailleurs que le décaissement peut se limiter à quelques pièces de votre maison uniquement. Il s’avère ainsi pratique lorsque vous souhaitez gagner en espace dans une pièce spécifique. Afin de connaitre le coût des travaux, demandez un devis auprès d’un professionnel expérimenté en décaissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *