Les cabines sanitaires pour les collectivités : Quels sont les critères pour les choisir ?

Des conditions de vie sûres et hygiéniques sont essentielles au développement, à la santé et au bien-être. C’est la raison pour laquelle l’aménagement des cabines sanitaires constitue un élément clé de tout plan de communauté durable.

Ces cabines sont généralement installées au sein des établissements qui drainent un flux important de personnes. Ils sont donc omniprésents dans les centres sportifs, les vestiaires, les sites touristiques, etc. Ce sont des infrastructures qui sont sujettes à une grande fréquence d’utilisation et sont par conséquent exposées à une usure constante.

Afin de garantir l’intimité et le confort des utilisateurs, il est alors important de choisir ces cabines sanitaires avec soin. Nous abordons ici les critères à prendre en compte lors du choix des cabines sanitaires pour les collectivités.         

Les dimensions

Les dimensions d’une cabine douche collectivité dépendent de l’utilisation qui en sera faite. Par exemple, la cabine devra être bien spacieuse si elle est destinée à des personnes à mobilité réduite. Par contre, elle sera moins grande pour les enfants.

D’autres paramètres sont également à vérifier avec soin pour garantir un confort aux utilisateurs. On distingue :

  • La hauteur des cloisons ;
  • L’épaisseur ;
  • La profondeur.

Il est conseillé de tenir compte de la réglementation relative aux tailles des cabines sanitaires. Ainsi, on s’assure de proposer des installations conformes aux normes et qui sont confortables pour les utilisateurs.   

Les matériaux

Les cabines sanitaires sont des endroits très fréquentés et qui sont exposés à de nombreux facteurs externes. Le choix des matériaux de ces cabines doit donc se faire avec minutie. La pérennité de l’installation en dépend.

En direct :  Nos conseils pour isoler les cloisons

En effet, les matériaux utilisés pour l’installation des cabines sanitaires varient d’un milieu sec à un milieu exposé à l’humidité. Pour les milieux secs (vestiaires, toilettes de centres commerciaux), on utilise couramment des panneaux surfacés mélaminés, du verre et parfois des panneaux stratifiés massifs.

Par contre, le mélaminé est évité dans les milieux exposés constamment à l’humidité tels que les spas, les piscines, les saunas, etc. Dans ces milieux, on opte plutôt pour des matériaux inoxydables comme le verre, le PVC, l’acier, etc.

Quel que soit le milieu ou le type de cabine sanitaire, le HPL antibactérien est le matériau le plus approprié. L’esthétique, la fonctionnalité, la solidité et la résistance aux produits chimiques sont les principales propriétés de ce matériau. Il faut aussi préciser que le HPL laminé résiste à la vapeur et à l’humidité.

Le système de verrouillage

Le système de verrouillage est tout aussi important que les dimensions dans le choix d’une cabine sanitaire pour collectivités. En effet, ce système n’est pas toujours le même en fonction de l’utilisation à laquelle la cabine est destinée.

Ainsi, un verrou avec un voyant libre est largement suffisant pour une douche ou des w.c. Par contre, il faudra prévoir une double entrée et un système de verrouillage simultané au niveau des deux portes pour une piscine publique ou un couloir de déshabillage. Puisque les portes classiques et les battants ne se ferment pas de la même manière, le choix du système de verrouillage doit alors reposer sur le type de portes. 

En direct :  Volets en rénovation : quelles sont les normes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *