Comment faire pour bien entretenir sa couette ?

Pour profiter d’un bon sommeil, il faut avoir les bons équipements. Cela comprend tout ce qui est lit, oreillers, matelas…, mais aussi, et surtout, le linge de maison. Parmi ces derniers, vous retrouverez la fameuse couette qui n’est ni trop chaude pour l’été ni trop légère en hiver. C’est l’accessoire idéal en toute saison. Pour maintenir sa qualité, il faut évidemment l’entretenir correctement. D’ailleurs, si vous ne le faites pas, cela peut vite devenir un véritable foyer à moisissures, bactéries et microbes.

Entretiens fréquents 

Quand on parle d’entretien de la couette, il ne s’agit pas uniquement de comment la laver. Bien que ce soit très important pour qu’elle garde sa fraicheur, ce n’est pas la seule chose à faire. Comprenez bien qu’entretenir c’est aussi protéger. C’est alors là tout l’intérêt d’une housse de couette. Déjà, le choix de celle-ci est primordial, que ce soit en termes de taille ou de qualité. Préférez les matières respirantes (comme le coton) et une taille adaptée ne compressant pas le duvet.

 Lorsque vous devez la remplacer hebdomadairement, pensez à laisser votre couette à l’air libre quelques heures. Ensuite, au quotidien, n’oubliez pas de bien la secouer. Faites en sorte que le garnissage reprenne position et que le duvet gonfle. De même, pensez à l’aérer une dizaine de minutes par jour. Cela sans trop l’exposer au soleil et encore moins au brouillard et à la pluie. Pour vous débarrasser des éventuelles poussières, priorisez la brosse et non l’aspirateur

Le lavage 

En tant que linge de maison, la couette doit être régulièrement lavée. Cependant, cela ne se fait pas tous les jours ni toutes les semaines et même pas tous les mois. Le mieux pour ne pas dégrader l’état du duvet, c’est de le faire 4 fois par an soit une fois par saison. Si vous faites un lavage en machine, respectez les consignes sur l’étiquette. Cela diffère en fonction de la matière de votre couette. Toutefois, pour du garnissage synthétique, c’est toujours en dessous de 40 °C. Si celui-ci est naturel, vous pouvez aller jusqu’à 60 °C. 

Pour la petite astuce, ne mettez aucun autre linge avec votre couette dans la machine. En effet, celle-ci se gorge d’eau et tend à gonfler, si vous rajoutez du poids, cela risque d’endommager votre appareil. Pour ce qui est du séchage, vous pouvez ajouter 2 ou 3 balles de tennis préalablement lavés dans le tambour. Cela permet au duvet de reprendre place et préserver la souplesse de la couette.

Laisser un commentaire