Comment choisir son carrelage : des conseils pour des choix avisés

Le carrelage est un revêtement qui compte parmi les solutions les plus prisées encore aujourd’hui. Pour les projets de rénovation ou de construction, choisir le bon carrelage est une question de première importance, car ce matériau habille en général les sols et les murs de longues années durant. Esthétique, durabilité, facilité d’entretien, espace à couvrir ou encore coût : nous vous présentons dans cet article tous les paramètres essentiels pour choisir le carrelage le plus adapté.

La destination d’usage de votre carrelage

L’environnement où sera posé le carrelage reste le point le plus déterminant. Il existe en effet différents types de carrelage qui se distinguent par des caractéristiques spécifiques. Ces dernières les rendront ainsi plus adaptées à un usage précis.

  • Par exemple, le carrelage utilisé pour l’extérieur ou encore dans les zones à fort passage devra en général offrir une résistance supérieure aux intempéries ou à la fréquence de passage, tandis qu’un carrelage qui se destine aux murs de votre salle de bain ou de la cuisine répondra idéalement à des besoins d’esthétique peut-être plus importants.
  • En outre, un carrelage pour l’extérieur doit être antidérapant, pour des raisons évidentes de sécurité. Pour des raisons d’harmonies et pour l’esthétique liée à une continuité des espaces, vous pourrez choisir un carrelage conçu pour répondre aux exigences de l’extérieur et de l’intérieur.
  • Un carrelage à poser dans des pièces de locaux de commerce devra répondre à des exigences techniques précises, notamment en ce qui concerne les charges lourdes ou le trafic plus élevé qui y est observé. Des normes spécifiques permettent de faire des choix avisés. Pour le carrelage destiné à l’utilisation privée, les spécificités techniques restent plus souples et à la discrétion de l’utilisateur.

Le carrelage qui est utilisé pour recouvrir les sols peut très bien jouer son rôle sur les murs de vos différentes pièces. En revanche, un carrelage spécifiquement conçu pour habiller des murs ne présentera pas forcément les caractéristiques techniques attendues d’un revêtement de sol de qualité. Ce type d’informations est précieux dans le choix du carrelage adapté dans votre projet de rénovation ou de construction, et des adresses comme Mon Joli Sol constituent un excellent moyen de prendre rapidement connaissance de tous les conseils utiles similaires pour de bons choix.

Les effets et les couleurs

et le rendu visuel du carrelage sont évidemment des questions de premier plan, car l’apparence du carrelage participera largement à la décoration de la pièce où ce revêtement sera utilisé. En dehors donc de la qualité du matériau choisi, vous devrez particulièrement faire attention aux couleurs, aux effets, aux motifs de votre carrelage. En matière de rendu visuel, les possibilités sont réellement infinies. On retrouve aujourd’hui du carrelage effet pierre, du carrelage imitation parquet, ou encore imitation carreaux de ciment, pour répondre aux goûts les plus divers. Pour votre projet de rénovation de construction, l’essentiel sera d’accorder tous les autres éléments de la décoration avec le style de carrelage choisi.

Des techniques de fabrication très évoluées permettent aujourd’hui d’aboutir à certains rendus très impressionnants, aussi bien pour le carrelage utilisé à l’intérieur qu’à l’extérieur. Et si le parquet, le ciment ou encore le carrelage imitation papier peint peuvent être très agréables visuellement, il faut garder à l’esprit qu’ils ne conviennent pas forcément dans toutes les pièces de la maison. En revanche, un carrelage céramique pourra très bien s’intégrer dans les différents espaces auxquels vous le destinez grâce à des caractéristiques techniques qui s’accommodent de tous les environnements. 

En direct :  Cloison brique de verre : spécificités et avantages

Le carrelage imitation parquet compte parmi les styles les plus appréciés. Cependant l’entretien relatif à ce modèle peut être important.

  • Un carrelage en grès cérame sera en revanche une excellente manière de profiter de l’effet bois similaire à celui du parquet, avec une imitation très précise dans la couleur et le rendu. Bien sûr, en comparaison avec le véritable bois, le carrelage grès céramique offre également une résistance supérieure au piétinement et à l’utilisation.
  • Si vous misez sur un carrelage à l’aspect pierre, vous profiterez aussi bien rendu très noble. Ce type de matériaux bruts comme la pierre ou le marbre, reste des classiques qui permettent facilement de donner à une pièce sans caractère authentique. Le carrelage aspect pierre, marbre, ou granit peut s’intégrer parfaitement à n’importe quelle pièce de la maison, ou encore habiller les sols et les murs de votre extérieur. Il s’agit d’un choix sûr en matière de design. Vous avez par ailleurs la garantie d’un rendu unique, étant donné que ces revêtements se présentent sous l’aspect de pierres qui ne sont jamais identiques.
  • Si pour votre intérieur vous avez un faible pour la décoration de style contemporain, un carrelage imitant le béton de ciment, ou encore un carrelage effet métal peut être du plus bel effet. Ce type de rendu est devenu largement courant ces dernières années. Ce sont des choix qui pourront facilement apporter du cachet à vos intérieurs, et les techniques de création et de conception de ce type de carrelage permettent des finitions très abouties.
  • Les coloris et les teintes d’un carrelage effet béton ou effet métal vont par exemple du gris clair au gris le plus foncé, dans des formats multiples, pour apporter une dimension détente, épurée, et très moderne à votre espace intérieur.
  • Si vous craquez par contre pour un rendu plus chaleureux et convivial, un carrelage effet terre cuite peut constituer un excellent choix. Ce type de rendu évoque facilement une dimension plus traditionnelle et plus culturelle. Les tons chauds peuvent s’accommoder de tous les styles de décoration, et égayer vos espaces avec élégance.
  • Le carrelage imitation de papier peint constitue enfin une de ces nombreuses possibilités offertes par les évolutions en matière de conception et de fabrication de carrelage. Des techniques de production avancées permettent en effet aujourd’hui de profiter de tous les avantages d’un vrai papier peint sans la fragilité de ce revêtement, avec des rendus très variés proposés, pour apporter de l’audace, une dimension unique, ou de la couleur à votre intérieur. 
En direct :  3 raisons d'aménager votre intérieur avec des meubles sur mesure

Pour le rendu visuel de votre carrelage, il vous faudra tenir compte de paramètres divers. Il s’agira notamment de prendre en compte la luminosité de la pièce, sa dimension, ou encore l’atmosphère que vous souhaitez créer. Entre les couleurs claires qui mettent en avant la lumière naturelle dans une pièce, ou encore les temps plus foncés qui peuvent facilement vous aider à faire ressortir une touche d’élégance et de distinction, le bon choix sera entièrement à votre discrétion en fonction de la décoration d’intérieur choisi.  Pour l’extérieur, les caractéristiques techniques et les normes seront à respecter,  pour habiller les sols ou les murs tout en garantissant une relative durabilité. 

Quelle dimension choisir pour le carrelage

Les formats de carrelage sont aujourd’hui très divers, ce qui reste propice à des possibilités de personnalisation sans limites aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Entre le carrelage XXL, le modèle en taille standard, ou encore le carrelage en mosaïque par exemple, vous pourrez créer les aspects visuels très variés, pour des aménagements à votre goût.

 Un carrelage aux petites dimensions sera par exemple adéquat pour les pièces relativement petites. Des modèles 30 x 30 serviront à habiller vos sols pour les espaces où vous cherchez à créer un aspect rétro ou cosy.  La dimension 30 x 30 a longtemps été la référence. Vous pouvez aujourd’hui encore miser sur le carrelage pour des rendus également très contemporains. Pour la mosaïque ou la crédence de cuisine par exemple, ce sont ces dimensions qui vous permettront d’apporter un aspect très décoratif. 

 Si le carrelage en grand format ne permet pas forcément de mettre en avant l’aspect du détail relatif au carrelage de petite dimension, il est de plus en plus tendance et offre de nombreux avantages visuellement. Un carrelage au format 60 x 60 apportera par exemple une dimension plus épurée à une pièce, tout en permettant de l’agrandir visuellement. Ce type de carrelage est en général disponible dans des teintes très sobres, pour convenir aux types de décoration industrielle par exemple. Il présente aussi l’avantage d’une grande facilité d’entretien. Le nombre réduit de joints permet également de conférer une certaine touche de légèreté aux pièces et facilite les poses. À ce propos, pour les questions relatives à la pose, aux choix des croisillons de votre carrelage, à la découpe, ainsi qu’à d’autres questions techniques, il vous sera très utile de vous référer à des sites de référence comme  carrelage sur monjolisol.fr.

Le carrelage au format moyen reste également une alternative de plus en plus prisée. Vous pouvez trouver sur le marché un carrelage aux dimensions 10 x 45 qui s’adapte à la cuisine au salon ou encore à la salle de bain. Il existe des carreaux dans le format rectangulaire ou dans la forme carrée qui reste largement répandue.

Choisir le carrelage en fonction de l’entretien nécessaire

Le carrelage est plébiscité en tant que revêtement en raison de la facilité d’entretien relative, et ce facteur reste important au moment du choix du bon carrelage. Dès la pose de ce revêtement, il faut procéder à un premier nettoyage qui se réalise en général avec une solution acide spécifique. C’est l’entretien quotidien qui reste la question la plus importante, notamment en fonction de la pièce à recouvrir.

En direct :  Quelques règles pour réussir une décoration kitsch

 Si vous choisissez un carrelage en grès cérame, vous profiterez par exemple d’un entretien relativement simple. Un passage l’aspirateur avant un simple lavage suffira à conserver une bonne hygiène. Pour le carrelage en céramique, de l’eau chaude suffit pour aboutir au rendu souhaité. Si vous faites le choix de carrelage brillant, il faut savoir que vous devrez prendre des précautions pour éviter d’en altérer l’éclat. Des produits nettoyants abrasifs seront par exemple à proscrire. Le soin que vous apporterez chaque jour à votre revêtement de sol ou de mur, ou encore le type de produit qu’il sera possible ou non d’utiliser doivent également compter comme critère pour un choix avisé.

Les normes techniques pour votre carrelage

Les revêtements de sol sont classifiés en fonction de leur usage et de leur destination.  Chaque environnement se caractérisera par les spécificités techniques auxquels sera soumis le carrelage choisi. Il peut s’agir de sollicitation chimique ou encore d’une pression mécanique. Les normes techniques se définissent en 4 points principaux sur lesquels est évalué le type de carrelage en fonction des locaux. Il s’agit de l’UPEC.

  • On mesure en premier lieu l’usure entraînée par le piétinement ou la marche auquel sera soumis à carrelage dans une pièce l’indice mesurant l’usure varie entre 2 et 4.
  • Le poinçonnement est le second critère. Il se rapporte à la chute d’objets au déplacement du mobilier dans la pièce. La mesure varie aussi entre 2 et 4.
  • Le critère E. mesure la présence de l’eau, avec un indice de 1 à 3.
  • Et enfin la résistance aux agents chimiques s’évalue avec le critère C, allant de 0 à 2 pour les pièces où la présence de produits chimiques requiert des revêtements d’une résistance maximale.

Selon la pièce à habiller, il vous faudra donc tenir compte de ces différentes caractéristiques. Par exemple, le carrelage en grès cérame pour le sol obtient toujours une note maximale pour le critère E, ainsi que pour la résistance chimique C.  il vous faudra donc veuillez à opter pour un carrelage classement UPEC adéquat.

Pour ce qui concerne les normes en matière de carrelage, antidérapance est également une donnée majeure, notamment pour une salle de bain, pour les alentours d’une piscine, ou l’extérieur en général. Des indices qui permettent ainsi de mesurer la Résistance pour les pieds nus ou pour les pieds chaussés sur un carrelage donné. Pour les pieds chaussés, un indice allant de R9 à R13 mesure l’adhérence de manière croissante. Pour les pieds nus, les indices vont de la lettre A à la lettre C, avec une adhérence de plus en plus élevée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *