Comment calculer la puissance d’un radiateur ?

Le choix d’un radiateur doit se faire selon les besoins de chauffage de votre logement. Vous devez ainsi effectuer un calcul sur la puissance du radiateur qu’il vous faut selon certains critères. Cela vous évitera d’utiliser un radiateur trop faible ou qui produit de la chaleur en trop grande quantité.

Les différents types de chaudières

Pour chauffer votre demeure, vous avez le choix entre plusieurs dispositifs fonctionnant d’une manière assez différente. Les radiateurs à panneau rayonnant fonctionnent par exemple à l’aide d’une résistance qui va chauffer un élément chargé de diffuser la chaleur. Ces radiateurs offrent une montée de température rapide et une diffusion de chaleur continue.

Les radiateurs à inertie fluide utilisent quant à eux un fluide chauffé à l’aide d’une résistance électrique. Ce fluide a la capacité de conserver la chaleur même lorsqu’il n’est plus chauffé par la résistance. Ces radiateurs permettent ainsi de diffuser une chaleur douce même lorsqu’ils ne sont plus alimentés. Toutefois, le fluide met du temps à prendre de la chaleur, ce qui ne permet pas de profiter d’un chauffage rapide.

Les radiateurs à inertie sèche fonctionnent selon le même principe que les radiateurs à inertie fluide. À la place du fluide, ils utilisent un matériau capable d’emmagasiner et de conserver la chaleur. La diffusion de la chaleur se fait alors lentement une fois que le matériau est chauffé. Par rapport aux autres types de radiateurs, ils assèchent moins l’air ambiant.

Et enfin, il y a les radiateurs à double système chauffant. Ces radiateurs sont une combinaison entre le radiateur à panneau rayonnant et le radiateur à inertie sèche. Ils permettent ainsi d’atteindre rapidement une bonne température ambiante. L’inertie sèche permet ensuite de continuer à diffuser la chaleur tout en réduisant la consommation électrique.

Les critères pour choisir son radiateur

Divers éléments sont à prendre en compte afin de trouver le radiateur capable de répondre à vos besoins. D’abord, le niveau de chauffage apporté par le radiateur peut varier selon la pièce où il se trouve. Dans une cuisine, par exemple, même s’il offre un chauffage minimal cela peut être suffisant étant donné qu’il peut déjà y avoir divers éléments produisant de la chaleur.

Ensuite, la puissance de radiateur dont vous avez besoin peut aussi dépendre du niveau d’isolation de votre maison. Avec une isolation faible, vous aurez logiquement besoin de plus de puissance pour maintenir une température agréable. Par exemple, une pièce avec une grande baie vitrée aura forcément besoin d’un meilleur chauffage par rapport à une pièce principalement entourée de murs en brique.

Afin d’ajuster le confort apporté par le radiateur dans chaque pièce, ce dernier doit fournir un certain niveau de température. Pour une chambre à coucher, il est par exemple recommandé d’avoir un chauffage d’environ 18 °C. Un bureau sera quant à lui plus confortable s’il a une température ambiante de 22 °C. Vous aurez par conséquent besoin de choisir un radiateur avec une puissance capable de répondre à ces diverses exigences de confort.

Les valeurs de références

Pour calculer la puissance du radiateur dont vous avez besoin, vous devez utiliser quelques valeurs de référence. Ces dernières supposent que votre maison a un niveau d’isolation moyen. Ainsi, pour une cuisine, si vous avez besoin d’atteindre une température ambiante de 20 °C, vous avez besoin d’une puissance de 77 W par m³.

Une chambre a quant à elle besoin de 70 W par m3 pour atteindre une température ambiante de 18 °C. Un séjour aura besoin de 85 W par m3 pour atteindre 22 °C et une salle de bain chauffée aura besoin de 93 W par m3 pour atteindre une température de 24 °C. Si la température ambiante que vous visez est différente, il vous suffit d’appliquer la règle de trois pour trouver la puissance par m³ qu’il vous faut.

Pour le cas des chaudières en fontes, la puissance moyenne par m³ recommandé est de 40 W. Cette valeur peut varier selon de nombreux critères, notamment selon la région où vous habitez. Ainsi, pour une pièce très mal isolée, il se peut que vous ayez besoin de 60 W/m³.

Vous pouvez effectuer le calcul manuellement ou utiliser des outils de calculs disponibles en ligne. Ces derniers sont très simples à utiliser puisqu’il vous suffit d’indiquer des informations simples (volume de la pièce et température recherchée). Certains professionnels vous proposent également des modèles selon la surface de la pièce à chauffer. Un chauffage à 1000 W peut par exemple être recommandé pour une pièce de moins de 10 m².

Exemple de calcul

Pour connaitre la puissance de votre chaudière, vous aurez besoin de calculer le volume de la pièce à chauffer. C’est une étape assez simple puisqu’il vous suffit de multiplier la hauteur, la largeur et la longueur de votre pièce. Il vous suffit ensuite de multiplier le volume de votre pièce par l’une des valeurs de référence indiquées plus haut, selon le type de votre pièce (chambre, salle de bain, etc.).

Par exemple, pour une chambre de 20 m², la puissance par m³ requise pour atteindre 18 °C est de 70 W. Ainsi, la puissance de radiateur nécessaire sera de 20 m³ x 70W/m³ soit 1400 W. Vous aurez ensuite besoin d’augmenter de 15 % cette valeur si la pièce est mal isolée. Si elle est bien isolée, vous pourrez réduire cette valeur de 10 %.

En supposant que votre chambre de 20 m³ est bien isolée, vous aurez besoin de réduire les 1400 W de 10 %. Le radiateur qu’il vous faut sera alors de 1400 W — 140 W soit 1260 W. À l’inverse, si vous avez une pièce mal isolée, il vous faudra 1400 W + 210 W soit 1610 W. Afin de faire des économies, vous devrez par conséquent penser à bien isoler votre maison.

Le calcul à effectuer est plus ou moins le même pour une chaudière en fonte. Ainsi, il vous suffit de multiplier le volume de la pièce à chauffer par la valeur de référence donnée un peu plus haut. Puisqu’il s’agit d’un calcul approximatif, vous aurez toujours besoin de l’aide d’un chauffagiste pour connaitre vos besoins exacts.

Laisser un commentaire