Bourse de l’immobilier devient Human Immobilier : On vous dit tout

C’est en 1980 que la première agence du grand réseau Bourse de l’immobilier voit le jour à Libourne, en Gironde. Son fondateur, Eddy Salah ambitionnait déjà à l’époque de lancer sur le marché français le tout premier réseau indépendant d’agences immobilières. En se fondant sur des valeurs telles que l’éthique, la transparence et la satisfaction de ses clients, Bourse de l’immobilier vient à la rencontre du succès et parvient à ouvrir sa seconde agence en 1982. C’est en 1987 que le siège de Bourse de l’immobilier fût inauguré et le réseau franchit le seuil des 10 agences trois ans plus tard. Au fil des années, l’entreprise ne cesse de se développer et de diversifier ses offres. Benjamin, le fils d’Eddy Salah reprend les rênes en 2012 et poursuit sur la même lancée que son père en intensifiant la politique d’innovation de Bourse de l’immobilier. En 2018, le réseau atteint le palier des 400 agences créées et c’est en 2021 qu’il change de nom pour devenir Human Immobilier.

L’humain au cœur de l’action

Selon le dirigeant, le choix de renommer Bourse de l’immobilier en Human Immobilier est une manière pour le grand groupe de renforcer son ambition qui est de placer l’humain au cœur de l’immobilier. Si d’ordinaire le nom d’une entreprise est défini pour un projet ou une activité spécifique, chez Human Immobilier, c’est plutôt l’inverse affirme Benjamin Salah.

L’idée était donc d’opter pour un nom qui véhicule les valeurs du groupe et ses convictions. Human Immobilier est décrit par son directeur général comme étant une entreprise qui prend avant tout en compte l’humain, que ce soit envers ses clients que ses collaborateurs.

D’une certaine manière, le choix d’un nouveau nom se révèle également stratégique dans la mesure où avec plus d’une quarantaine d’années d’existence sur le marché, Bourse de l’immobilier commençait à prendre un coup de vieux. Afin de capter l’attention des jeunes générations et notamment pour mieux se faire valoir sur les nouveaux canaux de communication tels que les réseaux sociaux, adopter un nouveau nom plus parlant, plus accrocheur et plus court s’est révélé nécessaire.

Toutefois, même si le nom du réseau immobilier a changé, l’entreprise reprend les mêmes caractéristiques visuelles qui ont déjà faits sa renommée. Autrement dit, Human Immobilier garde la cigogne qui est le visuel distinctif de la marque ainsi que la couleur bleue, bien que celle-ci soit désormais plus foncée.

Avec Human Immobilier, le dirigeant du réseau ambitionne de proposer une alternative plus humaine à l’immobilier 2.0. L’entreprise privilégie ainsi le contact humain au profit du digital qui se veut certes efficace, mais plus impersonnel et froid. Selon toujours le directeur général d’Human Immobilier, le digital est effectivement un outil fort utile dans un secteur aussi dynamique que l’immobilier. En revanche, il doit surtout permettre à une entreprise d’être plus humaine et non l’inverse.

L’introduction du digital dans un secteur d’activité donné ne doit pas forcément induire au remplacement des individus ou à une suppression des métiers. Au contraire, le digital doit permettre de les mettre en valeur en les aidant à créer de la valeur ajoutée et en améliorant leur performance de sorte qu’ils puissent répondre au mieux à toutes les demandes.

Human Immobilier, une manière d’affirmer l’identité du groupe

Le réseau indépendant se démarque par son modèle économique qui fait exception dans le secteur de l’immobilier. Tout au long de son développement, il a investi dans des places fortes situées en ruralité et s’est toujours appuyé sur les agences de proximité. Devenir Human Immobilier est une manière pour l’ancien Bourse de l’Immobilier de renforcer son identité sur le marché. Contrairement à certains de ses concurrents, le taux de turnover recensé au sein du réseau figure parmi les plus faibles du secteur. La politique interne de Human Immobilier met ainsi en avant un fort engagement et une fidélisation performante de ses collaborateurs. C’est une culture interne qui se fait de plus en plus rare dans les réseaux aussi dynamiques de l’immobilier. C’est d’ailleurs ce qui permet à l’entreprise de proposer une approche assez particulière de ce métier.

Il faut savoir que chez Human Immobilier, la professionnalisation du parcours de chacun de ses collaborateurs est essentielle. Ces derniers bénéficient ainsi de formations délivrées en interne par une équipe dédiée. Human Immobilier leur prodigue une approche du métier qui se veut fortement axée sur l’humain. C’est ce qui a d’autant plus poussé le dirigeant à changer le nom de son entreprise en dépit des risques et des défis que cela représente.

Comme l’affirme d’ailleurs Benjamin Salah, changer le nom d’une entreprise établie sur le marché depuis plus d’une quarantaine d’années n’est pas rien. Pourtant, un nom suffit souvent à en dire long sur celle-ci. Bourse de l’immobilier, devenu actuellement Human Immobilier, est un réseau indépendant dont le développement n’est aucunement soumis aux aléas du marché financier. Cette entreprise fonctionne également sans l’apport d’un quelconque fonds d’investissement. Ils ont donc voulu marquer cette indépendance ainsi que leur vision en devenant Human Immobilier. D’une certaine manière, changer Bourse de l’immobilier en Human Immobilier est une manière pour les dirigeants d’affirmer leur volonté d’aligner le nom du réseau aux convictions que celui-ci véhicule déjà.

Human Immobilier en chiffre

Human Immobilier, anciennement Bourse de l’immobilier présente un bilan plutôt concluant vers la fin du premier semestre de l’année 2021. Selon son directeur général, Benjamin Salah, le réseau a enregistré une croissance notable à hauteur de 38,3 % de son chiffre d’affaires comparé à la période qui s’étend de janvier jusqu’à août de l’année 2020. Concrètement, Human Immobilier a réalisé près de 11 000 ventes en 8 mois. Par rapport à la période n-1, l’entreprise marque une progression qui avoisine les 33 %.

D’autre part, en 2020, le chiffre d’affaires de l’entreprise s’est estimé à 120 millions d’euros. En dépit de la crise engendrée par la Covid, une hausse notable de 3 à 4 % est ainsi remarquée comparée à ce qui a été réalisé au cours de l’année 2019.

Pour 2021, les dirigeants prévoient un CA de 130 millions d’euros, soit 150 millions d’euros de chiffre d’affaires pour le groupe.

Tout au long de l’année 2021, Human Immobilier a également prévu d’effectuer 750 recrutements, dont 250 postes d’agents commerciaux et 500 postes de salariés. 150 de ces derniers seront des postes à responsabilité (formateurs, responsables de groupe et responsables d’agences).

Laisser un commentaire