Drains : Drainage terrain humide – Comment faire ?

Sur certains types de terrains, l’eau peut stagner et fragiliser les fondations des bâtiments qui s’y trouvent. Pour évacuer cette eau, il faut effectuer un drainage. Cette opération implique la réalisation de grands travaux, ce qui signifie qu’il peut nécessiter l’intervention d’un professionnel.

Présentation du drainage

La méthode de drainage à appliquer dépend du type de terrain sur lequel il faut intervenir. Sur les terrains agricoles, un drainage en surface est appliqué. Cette méthode permet de rediriger l’eau vers un autre terrain qui est plus pauvre en humidité. Pour le mettre en place, il faut créer un système d’irrigation constitué de rigoles creusées dans le sol.

Pour les terrains accueillants des constructions, le drainage enterré est utilisé. Il consiste à creuser une fosse autour de la maison. Cette fosse servira à accueillir le drain qui sera recouvert par une couche de protection. Le drain permet d’acheminer l’eau vers un réseau destiné à accueillir l’eau de pluie ou vers une autre fosse.

La mise en place d’un système de drainage est complexe et peut devenir coûteuse. Ce n’est pas une intervention obligatoire, mais il peut être nécessaire sur les terrains en pente et les sols argileux. Nous vous recommandons d’installer un tel système sur un terrain bien avant d’y placer une construction ou avant de créer votre jardin. Le système de drainage vous permet de protéger vos fondations qui peuvent être fragilisées par les infiltrations d’eau. Votre sol devient également plus sain.

Si vos travaux sont mal réalisés, vous risquez de fragiliser les fondations de votre maison. C’est pour cette raison que vous devez faire appel à un expert. Ce dernier devra effectuer une étude et vous proposer un diagnostic. Il pourra ensuite déterminer la meilleure méthode pour mettre en œuvre en toute sécurité l’installation du système de drainage.

Le matériel requis pour réaliser le drainage

Pour réaliser le drainage, vous aurez besoin d’un tuyau qui vous servira à créer le réseau de drain. Le tuyau devra disposer de plusieurs pores afin de lui permettre d’absorber l’eau. Le drain principal de 100 mm de diamètre part du terrain pour aller rejoindre une fosse. Il doit normalement posséder une pente de 1 ou de 2 cm par mètre afin de faciliter l’écoulement de l’eau.

Les drains secondaires de 50 mm de diamètre seront reliés à ce drain principal et devront également présenter une certaine pente. Ces drains secondaires sont ceux qui vont être répartis sur tout le terrain afin d’y recueillir l’eau en excès. La structuration du réseau formé par ces drains devra être étudiée au préalable afin d’optimiser l’évacuation de l’eau. Pour découper le drain en vue de créer les ramifications du réseau, une simple scie devrait suffire.

Une pelle ou une bêche vous seront utiles pour creuser les tranchées. Dans certains cas, il est possible d’utiliser une pelle mécanique afin d’accélérer les travaux. Vous pouvez privilégier cette option si vous effectuez les travaux vous-même et que vous souhaitez gagner du temps. Afin d’évacuer la terre que vous aurez dégagée, vous pouvez utiliser une brouette. Vous pouvez aussi laisser la terre le long des tranchées afin de les renfermer plus facilement.

La mise en place du système de drainage requiert l’utilisation d’un film géotextile. Un film géotextile ou feutre géotextile est composé d’une matière qui laisse passer l’eau, mais qui ne peut être dégradée par celle-ci. Vous aurez aussi besoin de fibres de verre. La fibre de verre est un matériau qui sert à renforcer un matériau tout en l’aidant à rester léger. Et enfin, vous aurez besoin de gravillons ayant une dimension comprise entre 20 et 40 mm.

En décidant de faire vous-même les travaux, il vous est possible de réaliser des économies. En revanche, vous aurez besoin de fournir beaucoup d’efforts physiques. Nous vous conseillons de demander un devis auprès de différents professionnels avant d’entamer vos travaux. De cette manière, vous pourrez déterminer si l’intervention du professionnel peut vous être plus avantageuse.

Les étapes pour réaliser le drainage

Avant de faire le drainage, il est important de réaliser un plan afin de vous aider à diriger vos travaux. Le plan vous aidera à déterminer le nombre de drains secondaires dont vous aurez besoin. Il vous permettra également de connaître la quantité de gravillons, de fibre de verre et de feutres géotextiles nécessaires. Vous devez ensuite rassembler tout le matériel dont vous aurez besoin.

La seconde étape consiste à creuser les tranchées selon le plan. Nous vous recommandons de creuser à partir du point d’évacuation, qu’il s’agisse d’un puits ou d’un fleuve. Idéalement, les tranchées vont mesurer entre 60 et 80 cm de profondeur et avoir une largeur d’environ 30 cm. Pour faciliter l’évacuation des eaux, les tranchées doivent également avoir une pente.

La prochaine étape consiste à déposer le drain. Pour cela, vous pouvez commencer par déposer le feutre géotextile. Au-dessus de ce dernier, vous devrez verser une couche de gravier sur 10 cm environ. Ces deux éléments vont protéger le drain. Avant de placer le tuyau en PVC, vous devez le percer par intervalle de 20 cm.

Afin de renforcer le tuyau, il faut le recouvrir d’une couche de fibre de verre. Vous aurez ensuite à placer le tuyau au fond de la tranchée. Une fois le tuyau installé, vous aurez besoin de placer une autre couche de gravillon d’une vingtaine de cm par-dessus. Ensuite, placez une autre couche de film géotextile. Et enfin, recouvrez le tout avec la terre que vous avez dégagée lors de la première phase des travaux.

Le feutre géotextile va empêcher la poussière d’atteindre le tuyau et de le boucher tout en laissant l’eau passer. Les gravillons vont agir comme une autre couche de protection et comme ils sont espacés ils peuvent laisser l’eau passer. Grâce à ces différentes protections, le drain sera en sécurité contre les éventuels coups de pioche et coup de bêche accidentels.

Évitez de planter des végétaux au-dessus du drain. Leurs racines risqueraient de s’entremêler avec les tuyaux et ses protections. Si vous souhaitez malgré tout placer de plantes, choisissez celles qui ont des racines courtes.

Leave a Reply