Comment lancer la préparation d’un projet de construction ?

Lancer un projet de construction n’est pas toujours simple. En effet, cela nécessite toujours de prendre en considération un certain nombre de paramètres, mais aussi de suivre une stratégie assez claire et détaillée. Comment lancer la préparation d’un projet de construction ? Découvrez dans cet article quelques conseils très efficaces pour y parvenir.

Ayez un objectif de construction clair

Il ne sert à rien de démarrer un projet de construction quand on ne sait pas avec précision à quoi va ressembler la future maison. Commencez donc à mettre la lumière sur les caractéristiques précises de la future maison à construire. Par exemple, combien d’étages devra comporter cette dernière ? Sera-ce une grande maison avec plusieurs pièces ou simplement une construction plutôt minimaliste ? Prenez le soin de préciser tous ces détails de manière écrite.

L’objectif de construction que vous avez gravite essentiellement autour de certains éléments essentiels. Dans ce cadre, il est essentiel que vous teniez compte des paramètres tels que :

  • Les enjeux et buts de la construction ;
  • Les risques associés à la construction ;
  • Les ressources matérielles, financières et humaines ;
  • Les compétences nécessaires.

Avoir une idée aussi claire de votre initiative de construction permettra une adhésion plus facile et une implication plus rapide de votre équipe de travailleurs.

La sélection de l’équipe de travail

Dans le cadre d’une construction, il est toujours essentiel de faire appel à certains artisans spécialisés dans différents domaines comme la plomberie, l’électricité, la maçonnerie ou encore la charpente. Pour la gestion de votre projet de construction, il vous faudra exactement faire la même chose. L’idéal pour y arriver serait de faire appel à un entrepreneur général afin de bénéficier de services de qualité. À défaut d’en connaître vous-même, vous pourriez simplement vous en faire recommander un.

En matière de choix d’équipe de travail, le facteur le plus important à prendre en considération est la compétence de l’artisan. Ne perdez pas non plus de vue le fait que l’équipe que vous allez constituer devra travailler comme un seul homme du début jusqu’à la fin de votre projet. Il est donc plus qu’essentiel de bien la choisir dès le départ. Assurez-vous également de la bonne cohésion du groupe. Cela vous garantira que le stress ou la pression ne créeront pas de dommages considérables dans votre équipe de travail.

Le plan d’action personnel

Une fois que vous avez mobilisé votre équipe de travail, prenez le soin de bien peaufiner votre plan d’action. Il constitue à la fois pour vous et vos collaborateurs la feuille de route à suivre pour vous permettre de mieux préciser et de définir exactement le cadre dans lequel les travaux seront effectués. Il regroupe également les différentes étapes à suivre pour que votre projet de construction soit une véritable réussite.

Le plan d’action est tout simplement une manière de rendre opérationnelle chacune des idées que vous aviez eues au préalable. Il vous permet également de savoir avec précision quelles sont les tâches que vous aurez à accomplir. Enfin, le plan d’action est le meilleur outil dont l’on puisse avoir besoin pour connaître les délais dans lesquels réaliser les tâches et faire un suivi optimal de son projet.

Retenez les bons outils de travail

Afin de faire son boulot comme il le faut, chaque artisan a nécessairement besoin de faire usage de quelques outils de travail importants. Cela est encore plus valable dans le cadre d’une bonne gestion du projet. En effet, le maître d’œuvre doit s’assurer que ses collaborateurs possèdent des outils de travail aussi performants qu’efficaces. C’est aussi la raison pour laquelle, ce dernier doit communiquer régulièrement avec ces derniers afin d’être mieux informé de leurs divers besoins en matière d’outils.

Il n’y a pas que les outils nécessaires pour chaque artisan qu’il est important de prévoir. En dehors de ceux-ci, il est également capital pour les constructeurs de disposer de quelques gadgets informatiques ou même de logiciels permettant une meilleure centralisation des données, ainsi que la facilitation des échanges dans une totale transparence. Ces différents matériels ont vocation non seulement à rendre la collaboration sur le chantier plus simple, mais aussi à vous faire gagner du temps.

Précisez votre stratégie de gestion du projet

Afin de réussir à gérer votre projet, il est essentiel de définir au préalable la stratégie que vous comptez mettre en place pour la gestion. En la matière, vous disposez principalement de deux options que sont : la méthode en cascade et la méthode agile.

Cas de la méthode en cascade

La méthode en cascade est une stratégie de travail assez classique. Elle consiste à travailler avec votre équipe sur l’ensemble du projet de construction en agissant seulement en fonction du cahier de charge défini au préalable. Il s’agit donc d’une stratégie qui ne laisse quasiment pas d’ouverture pour les imprévus ou les différentes modifications qui peuvent avoir lieu.

Cas de la méthode agile

Si vous optez pour une méthode agile, vous pourrez bénéficier d’une marge de manœuvre plus importante. En effet, dans ce cadre vous aurez la possibilité de communiquer plus aisément à travers des échanges utiles dans le cadre du déploiement du projet. Cela passe par exemple par de petites propositions découpées qui sont soumises au fur et à mesure à l’appréciation des différentes personnes impliquées dans le projet, et qui devront finalement les valider ou non.

La priorité au travail d’équipe

La réussite d’un projet de construction ne dépend pas uniquement de l’expertise de l’entrepreneur ou encore de la qualité des matériaux employés. Elle est également fonction des relations entre les différents travailleurs. Plus les relations de travail seront saines, plus les résultats obtenus seront satisfaisants, voilà pourquoi, il est essentiel de veiller à conserver de bons rapports et à renforcer l’esprit d’équipe.

Pour aller jusqu’à la fin d’un projet de construction, une équipe de travail doit demeurer constamment motivée et soudée. Il est donc essentiel de veiller à conserver toutes les troupes enthousiastes. De même, le chef de projet devra être en mesure de gérer de manière objective les potentiels conflits de sorte qu’aucun de ses collaborateurs ne se sente lésé.

Une réunion avant le lancement de votre projet

Avant même le démarrage officiel des travaux de construction, n’oubliez pas de faire une petite réunion de lancement. Bien au-delà d’une simple réunion traditionnelle, cela vous permet de définir à nouveau quelques bases essentielles au bon déroulement des travaux. Dans la pratique, cette séance est utile à bien d’égards pour vous permettre de :

  • Confirmer les différents buts que vous souhaitez atteindre avec le projet de construction ;
  • Détailler à toute l’équipe les différentes phases du projet ;
  • Partager les tâches propres à chacun des travailleurs avec les délais ;
  • Discuter des limites du projet ;
  • Définir quelques règles pour le maintien d’une atmosphère de travail agréable.

En gros, lancer un projet de construction n’est pas forcément la chose la plus simple à faire. Cela ne fait d’ailleurs pas partie des tâches que l’on puisse improviser. Il est plutôt question d’une opération qui doit soigneusement être préparée et ceci plusieurs mois à l’avance. À commencer de la clarification du projet, jusqu’à la précision de l’équipe de travail finale, toute la procédure devra être respectée afin de pouvoir bâtir une construction excellente et parfaitement au goût du propriétaire. 

Laisser un commentaire